Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Un Nouvel Objet de Décoration [PV: Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 204

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : Maître

Sort avec : Ma douce épée si belle si gentille *w* eh?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/11/2010


MessageSujet: Un Nouvel Objet de Décoration [PV: Shiki] Mer 9 Mar - 11:39


Un Nouvel Objet de Décoration
Avant >>> L'Animalerie





Le sourire qui s'afficha sur le visage du Comte parut un instant moqueur, quoiqu'il n'en fasse qu'à sa tête, il n'était bien évidemment pas autre chose que cela. C'est avec ses doigts longs et fins qu'il finit de lacer le collier et la laisse à son cou, avant de le prendre dans ses bras sans demander aucun avis à personne. Un neko que voici, un de ceux qu'il avait toujours évité, ou alors qu'il avait toujours emprisonné sans jamais se poser une seule question à propos d'eux, sans jamais s'être demandé s'ils ressentaient quelque chose. Pour lui, tout cela importait peu, il avait ce qu'il désirait, il pouvait s'en charger comme il le voulait, et là pour la première fois de son existence il avait eu une envie étrange d'adopter un neko qui, pourtant, n'était pas de ces caractères qu'il affectionnait.
Aussi étrange que cela puisse paraître, il avait bien aimé la façon de s'exprimer de ce neko, quoiqu'il puisse mal réagir ou bien alors trop violemment. C'était surtout son physique qui importait, et puis son but premier serait d'accueillir simplement les invités dès qu'ils se présentaient. Déjà ce soir il avait de la compagnie, autant l'entraîner tout de suite. Seulement, celui-ci ne semblait pas emballé par cette idée, chose qu'il pouvait comprendre – ou non – mais dont il ne lui donnait pas le choix. Enfin, avant tout, avant même d'y penser, une douche lui était totalement nécessaire, et hors de question de le montrer à des invités avec une crasse pareille sur la peau et les cheveux! Il l'emmena donc vers la calèche qui lui était à sa propriété, laquelle attelée de chevaux blancs patientait devant la boutique calmement. Le cocher, en les voyant sortir de l'animalerie, hocha la tête comme pour dire qu'il était prêt, mais lui, la première chose qu'il vint lui dire, fut de l'emmener vers les bains publics. Bien entendu qu'il n'allait pas l'emmener directement au manoir! Il fallait en tout premier lieu qu'il le prépare... après seulement il serait digne de pouvoir y pénétrer sans pour autant le salir.
Convaincu, il entra dans le véhicule et déposa le neko dans la banquette en face, tenant la laisse comme pour montrer au vendeur son autorité envers l'esclave. Un esclave... le mot revenait sans cesse dans la bouche des gens comme si cela avait été totalement universel. Ce n'était pas faux, mais où était réellement le sens de celui-ci?
Une fois que le fiacre eut démarré, il ne prononça plus un seul mot à l'intention du neko. Concentré sur ses activités futures et son travail il pensait également déjà aux vêtements qu'il allait faire pour cet être qui pénétrait pour la première fois dans son monde, un monde complètement différent, à l'anglaise. Il fallait qu'il trouve de beaux vêtements, un bel accoutrement, il fallait qu'il le soigne, car il n'y avait rien de mieux encore que l'apparence.
Quelques minutes passèrent et les voilà qui se retrouvèrent aux bains publics. Aucun de ces bains n'avaient été réservés de sa personne, mais comme son influence était grandissante et luxurieuse, le patron le laissa entrer sans rien dire lorsqu'il se présenta au comptoir. C'étaient des bains gigantesques, des lieux aussi privés, avec des bassins fermés où souvent les couples s'y rendaient. Sans plus attendre il réserva l'un de ces bassins, car un bassin public n'aurait fait qu'empirer son image, déjà qu'il n'acceptait que peu encore et qui était celui d'un homme venant d'avoir un premier neko.
Il n'avait pas fait attention, il tirait sur la laisse car ses habitude n'avaient pas changé, et disposa le nouveau petit objet sur le bord du bassin, après lui avoir ôté les vêtements. Normalement il se serait contenté de laisser les servantes et autres personnels s'en charger, mais comme cet "objet" lui appartenait, il était hors de question qu'une autre personne ne s'en occupe. Décidé, il retroussa ses manches mais n'enleva point ses gants: un minimum d'hygiène tout de même! Et il ne le ferait vraiment que lorsque cet "objet" serait totalement noyé dans l'hygiène la plus impeccable.

-Tiens-toi tranquille. Dit-il simplement.

Prenant le gant de toilette bien repassé et bien odorant, il l'imbiba d'eau, puis lui ajouta le savon, avant de passer celui-ci sur son corps à la blancheur impressionnante, quoique lui-même ne soit de ce type-là. Son regard était alors impassible, plus neutre, et son action aussi déterminée que lorsqu'il avait demandé au neko son accord. Enfin, quoiqu'il en soit, même sans ce dernier il l'aurait emporté avec lui... passant son gant de toilette plusieurs fois et partout où sa main le voulait, il délaissa ensuite ce dernier pour pouvoir prendre le shampoing et le lui appliquer dans les cheveux, le massant par la même occasion pour enlever le plus de crasse possible.

-Haaa... l'animalerie! Même pas capable d'entretenir correctement ses nekos.

S'exclama-t-il en voyant la force avec laquelle il s'acharnait sur des parties où cette crasse visible ne voulait pas s'en aller. Mais il était perfectionniste, et cette maladie le conduisait à l'enlever complètement, alors qu'il passait aux oreilles du neko pour bien les nettoyer. Par chance, ils étaient dans une pièce isolée de tous, et personne ne pouvait alors voir le Comte s'acharner sur quelque chose qu'il n'était pas censé faire.

-Dis-moi, maintenant que je te pose la question. Commença-t-il alors, sans même s'être présenté une seule fois au neko, mais cela c'est bien normal, puisqu'il n'était pas encore en état de connaître son identité, Comment t'es-tu retrouvé dans ce taudis? Es-tu né de parents de la même espèce ou simplement capturé? Car je ne t'ai jamais attrapé pour t'envoyer là-bas...

Il laissa un léger silence, alors qu'il délaissait ses mains pour aller chercher le jet. Il le passa sur son corps, s'attardant aux moindres coins et recoins de celui-ci, avant de venir à sa tête et de la rincer correctement. C'était un minimum, que de savoir d'où provenait la marchandise...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un Nouvel Objet de Décoration [PV: Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Centre ville-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit