Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

arrivé à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: arrivé à la maison Dim 26 Avr - 14:42

Xelias et ses Nekos arrivèrent enfin devant la Villa. xelias ouvrit la porte d'entrée et enleva ses chaussures. Il attendit que ses deux Nekos soit a l'intérieur également, puis ferma la porte.

-ça fait du bien d'être chez sois, Xelias se tourna vers son nouveau Neko.Innocent, voici ta nouvelle maison, j'espère que tu te plaira ici. je te laisse le choix de ta chambre, quand ce serra fait, tu pourra me le dire, demain nous irons acheter du mobilier et des habits pour toi si tu veux. aujourd'hui, je te laisse quartier libre, pour découvrir la maison.

Chumyo s'excusa, et prétexta un manque de sommeil pour aller se reposer. Xelias et innocent restèrent seuls, un silence gêné s'installa entre eux. Finalement, Xelias brisa la glace

-hum... je vais te suivre pour visiter la maison si tu veux...



[Pfff... c'est naze -_- j'ai pas d'inspi pour le moment (au fait Chumyo as des problèmes de connexion c'est pour cela qu'elle "dort" XD)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 27 Avr - 20:09

Après sa réflexion, Xelias lui avait tendus son manteaux, pur gentillesse ou allègement d’un sons désagréable pour les oreilles ?Il était vrai qui si le jeune maître n’avait pas effectuer ce geste, son nouveau neko serait encore en train de se plaindre. Il le lui prit des mains, sans rien dire, et l’enfila. Il n’aurait servit strictement a rien de le mettre sur sa tête car de toute façons il était déjà trempé, y compris le blouson de Same-san, c’est pourquoi il l’enfila a la place, espérant ainsi gagner minimum un degrés de chaleur. Quelques secondes plus tard, le jeune garçon se sentait déjà mieux. Cela l’avait quelques peu revigoré. Il releva la tête, laissant la liberté aux gouttes d’eau de submerger son visage, et se déposant aussi sur les longs cils de celui-ci. Son pas était a présent plus vif, la pluie ne l’empêchait plus d’avancer contrairement à auparavant . Enfin une petite villa sa présenta a eux, Inno redoubla l’allure. Arriver devant la porte, Xelias sortit son trousseau de clé et ouvrit la porte, le groupe se dépêcha de rentrer. Avant qu’une personne n’est le temps de parler, Chumyo prétexta un coup de fatigue et après avoir enlever ses chaussures boueuse, se dirigea vers les escaliers qu’elle monta péniblement avant de disparaître dans l’étage supérieure. L’hybride jeta un tour d’horizon, la maison avait l’air spacieuse, ce qui était plutôt un bon point. Il sera au moins a l’aise.

-ça fait du bien d'être chez sois,Innocent, voici ta nouvelle maison, j'espère que tu te plaira ici. je te laisse le choix de ta chambre, quand ce serra fait, tu pourra me le dire, demain nous irons acheter du mobilier et des habits pour toi si tu veux. aujourd'hui, je te laisse quartier libre, pour découvrir la maison.

Il s’y sentait déjà bien, dans un sens il n’avait pas réellement menti a l’animalerie, il était un petit peu claustrophobe tout de même. Il approuva toujours en silence les dires de son maître. Il pouvait donc choisir sa chambre, il n’allait donc pas se gêner sur cette affaire là, il aimait la confort. Il aurait été un peu osé de dire que se fut un neko de luxe, mais c’était plus le faite qu’il aimait être confortablement installé et non le faite qu’il aimait les objet de valeurs. Au vus de son enfance, il est facile de comprendre qu’il ne soit pas très matérialiste. Aucun des deux protagoniste ne voulait prendre la parole. Tel des statues il ne bougeaient absolument point de leurs place, l’air un peu penaud. Finalement Same-san emplit de sa voix la pièce dénoué de bruit :

-hum...je vais te suivre pour visiter la maison si tu veux...

-…Ok !

Tout d’un coup le garçon partit comme une flèche, il n’avait pas quitté ses chaussures, ni le manteau qui ré-ingurgitait l’eau absorber la faisant dégouliner sur le parquet impeccable. Il se précipita tout droit, ouvrant en grand la première porte devant lui, elle donnait sur ce qu’il supposa être le salon. La pièce était géante et aéré, il se sentait un peu tout petit a l’intérieur, ce qui eu pour effet de lui arracher un minuscule sourire. Il parcourue la salle de fond en comble, s’imprégnant de chaque détails, mais ne touchant a rien. C’est comme si il était étranger a se qui il y avait dans cette pièce, il n’avait pas l’habitude d’un tel environnement, même si il avait déjà eu plusieurs maître avant, il n’avait jamais vus de salon semblable a celui qui l’avait sous les yeux. D’habitude, l’endroit était plutôt sombre avec de lourds rideaux qui empêchaient le lumière d’entrée, un feu de bois brûlait dans la cheminé face a deux chaise et pour finir les murs était remplit de bibliothèque dont tout les espaces était occupé par des livres aussi compliqués les uns que les autres. Ici il n’y avait aucun de ces sombres éléments, une gigantesque télé a écran plat prenait tout une partie du mur se trouvant sur sa gauche, tout portait a croire que l’on se tenait dans une maison bourge d’Angleterre, chaque meuble devait provenir de là-bas. Un large sofa était placé devant la télévision, plus un plus petit fauteuil qui était placé de sorte a ce que le tout créa un petit coin a part dans la pièce .Il semblait y avoir aussi un peu plus loin sur la gauche, un petit coin jeu pour les nekos car il s’y trouvait des coussins et quelques pelotes de laine. En tournant la tête , il pus apercevoir un bar, et non loin, une sono. Une baie vitré colossale était logé dans tout le mur du fond, donnant ainsi une superbe vue sur l’extérieure qui était malheureusement pour le moment, pas très belle car la pluie qui s’abattait en masse camouflait allègrement le paysage. Après être resté un petit moment a l’intérieur, il sortit de la pièce s’en se préoccupé de si Xélias le suivait ou non, puis il ouvrit les quelques autres porte qui se trouvait au rez-de-chaussée. L’une menait a une partie inférieure de la maison, certainement la cave, l’autre a une salle de jeu absolument remplit et immense, enfin une autre donnait sur une cuisine au style très américanisé. Il ne s’attarda dans aucune de ces salle, elle n’avait pas tellement d’importance pour le moment. Il décida de monter a l’étage, néanmoins il fit un minimum de bruit dans les escaliers pour ne pas réveiller Chu-san. Inno n’avait toujours pas quitté ses chaussures qui avait laisser de nombreuse trace derrière lui, il n’avait toujours pas non plus, retiré le manteaux mouillé. Tout en montant légèrement mais assez vite les escaliers, il découvrit le premier étage. Toute les portes étaient closes sauf une seule qui se trouvait légèrement entrebâillé, certainement celle de la jeune neko. L’hybride ouvrit toute les portes fermé au hasard, lorsqu’il tomba sur une largement plus spacieuse que les autres. Son maître arriverait bientôt a sa hauteur. C’est alors qu’il se rendit compte qu’une photo de Chumyo traînait sur une commode. Il fit comme si il ne l’avait pas vue. Puis il se jeta sur le dos sur le lit à baldaquin, parlant assez fort pour que Same-san puisse l’entendre :

-Je veux celle-là! Elle me convient totalement.

Innocent se rendait bien compte qu’il demandait sûrement quelque chose d’impossible mais il voulait tout de même savoir dans ce genre de situation, ce que lui répondrait son maître. Il fallait qu’il arrive a mieux le cerner si il voulait avoir plus de possibilité de tirer sur la corde. De plus ne ce baladant comme un fou dans toute la maison, lacérant littéralement le sol il venait très certainement de mettre furax le maître, et puis il avait bondit sur le lit entièrement habillé, cette demande était le bouquet final de la mise en place de son léger chaos. Il se redressa, et restant toujours sur les draps, déclara :

-Ola !Désolé j’ai totalement oublié d’enlever mes affaires !

Il prit un air consterné par ce prétendue oublie, sa phrase sonnait plus comme de l’ironie qu’autre chose. Enfin il enleva ses chaussures, mais les laissa traîner par terre. Il se laissa lentement retomber sur le matelas tout en ayant un air satisfait coller sur le visage. La villa était extrêmement bien chauffer, ce qui ravit au plus au point l’hybride. Après la froideur de l’extérieur, il se sentait enfin au chaud. Il ne manquait plus qu’une chanson douces pour que l’ambiance soit parfaite. Il ferma les yeux, non pour s’endormir, mais juste pour s’imprégner du calme régnant dans la chambre avant que Xelias, ne hausse sûrement le ton d’une ou deux décibels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Mer 29 Avr - 16:14

Innocent, répondit à Xelias, puis il partit comme une flèche, il entra dans le salon, et son maitre resta en plan, il se ressaisit après quelques secondes, et couru à sa suite. Le neko n'avait enlevé ni ses chaussures, ni le manteau que Xelias lui avait donné.
Ce n'était pas très grave, mais ça prouvait l'esprit retord du neko, car Xelias en était certain: il avait fait exprès.
Quand il entra dans le grand salon, Innocent était déjà partit, mais heureusement, le fait qu'il n'y ait qu'une porte et qu'il laissait de large trace de boue et d'eau derrière lui aidait à le suivre.
Xelias arriva à sa suite, mais le neko, ne semblait pas se soucier de lui et grimpa à l'étage des qu'il eut fini de visiter les pièces du rez-de-chaussé.
Xelias montât les escalier doucement en évitant de faire trop de bruit, il n'avait pas envie de réveiller Chumyo, et il n'avait aucune raison de courir.
Il arriva sur le palier juste a temps pour entendre Innocent, qui visiblement était arrivé dans sa chambre.


-Je veux celle-là! Elle me convient totalement.


Il était couché sur le lit de son maitre, les chaussures boueuse et le manteau trempé, et prenait déjà des air de maitre des lieux.
Xelias entra dans la pièce lentement un petit sourire sur le visage, il venait de trouver comment rendre la monnaie de sa pièce à l'infernal Neko.
Ce dernier venait de se relever et de prendre un faux air de coupable, et sortit d'une voix légèrement teintée d'ironie

-Ola !Désolé j’ai totalement oublié d’enlever mes affaires !

Le Neko enleva ses chaussures et lais lança sur le sol, il se laissa retomber sur le lit lentement et ferma les yeux.
Xelias fit quelques pas et s'approcha de son lit.


-désolé, innocent, mais cette chambre est déjà occupée, comme tu as pu t'en rendre compte, je te laisse le choix des autres chambres.
Xelias jetât un coup d'œil au matelas souillé, et reprit.Et, je ne t'en veux pas pour avoir sali toute la maison... mais bien entendu, je vais te demander de réparer ta faute, tu va pouvoir tout nettoyer... aujourd'hui, au lieu de pouvoir profiter d'une journée de temps libre
Le Garçon lança un coup d'oeil au Neko. et lui fit un petit sourire, il aviat parfaitement gardé son calme, Innocent venait de rater son coup.








[désolé du retard, mais c'est parfois décourageant de voir les pavé que tu post et de se dire qu'on doit essayer d'égaler ça ^_^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Ven 1 Mai - 14:54

Ca ne me ressemble pas. Cette idée était venue le transpercer. Inno était toujours allongé sur le lit, Xelias semblait se rapprocher de lui, il savait qu’il devait faire attention a ces paroles, mais il n’arrivait pas a ce concentrer dessus. Le sourire qu’il affichait tout à l’heure s’en était aller, et sa bouille devient maussade, il ouvrit les yeux. Cette pensée même venait de mettre sans dessus dessous tout son cerveau, il était vrai que le jeune neko ne donnait jamais de violence gratuite, ou qu’il n’était jamais le premier a chercher, il était plutôt le genre a ne pas commencer une bagarre mais a toujours la finir. Pourtant qu’était-il en train de faire à présent ?Son maître ne lui avait pourtant rien fait, il lui avait même prêter son manteau sous le pluie. Alors pourquoi ?Il ne le détestait pas vraiment…on pourrait même dire, qu’il l’appréciait ?Absurde, l’hybride le savait bien, il ne pouvait voir en peinture, aucun humain. Et si c’était tout simplement a cause de cet homme ?Peut-être que c’était lui qu’il l’avait a se point déréglé, bouleversé, transformé. Same-san ouvrit le bouche, l’air ravit :

-désolé, innocent, mais cette chambre est déjà occupée, comme tu as pu t'en rendre compte, je te laisse le choix des autres chambres. Et, je ne t'en veux pas pour avoir sali toute la maison... mais bien entendu, je vais te demander de réparer ta faute, tu va pouvoir tout nettoyer... aujourd'hui, au lieu de pouvoir profiter d'une journée de temps libre

Sur tout ce petit texte, le jeune neko n’avait retenue que le « nettoyer » et le « occupé », le reste n’avait pas traversé ses tympans. Où plutôt, n’avait pas réussi a traversé ses tympans. Que faisait-il ?Était-il finalement comme ses humains ? A faire du mal de partout pour un rien ? Non, ce n’était pas ça, c’était lui, oui cette personne là posté devant ses yeux qui le perturbait, dérangeait son caractère, le modifiant, le tordant, faisant d’Innocent une poupée remplit de mauvaises ondes. Ce ne pouvait être que cela, il en était certain a présent. Innocent le détestait quelques part a cause de cela, et le jeune garçon essaya de se complaire dans l’idée que tout était partit de Xelias, si sa aurait été un autre, rien ne se serait passé de la même façon c’était tout, point final. Pourtant sa colère ne partait pas, elle restait, s’accumulant jusqu'à devenir un monticule énorme de haine et de rage, qui fusionnait aussi avec la tristesse et tout ses sentiments négatif qui était prenait le neko par la gorge. Il ne pouvait plus se retenir, il fallait qu’il s’échappe, qu’il se cache, s’enferme. Pour pouvoir mieux contrôler cette pulsion qui bientôt éclaterait en lui et le ferrait sortir de ses gonds. Il se leva, poussant son maître le plus fortement possible contre le mur, puis il resta planté debout au beau milieu de la pièce, la tête baissé et les mains entièrement crispées. On pouvait l’entendre inspirer et expirer de loin, il avait du mal. Une simple pensée, une seule petite idée, avait réussi a le mettre hors de lui, et la seule perspective comique dans tout cela, c’est que ce qui avait provoqué un cataclysme dans sa tête, provenait justement de sa tête ! Tout en tremblant il essayait d’articuler une phrase, ce qui relevait du challenge vus
le peut de contrôle qu’il arrivait a garder de lui même :


-ne…NE…

il n’arrivait pas le dire, pas a le sortir, ces lèvres pâteuses se déchirait presque sous la force de la phrase. De plus l’hybride avait tellement envie de pleurer qu’il ne voyait presque rien tellement ses yeux était embué. Il attendit encore un peu, essayant de se calmer du mieux qu’il put en évitant de s’offrir en un misérable spectacle ce qu’il était peut-être déjà en train de faire. Puis lorsqu’il arriva a prendre un peu plus sur lui même il expira une toute partie de sa douleur en s’écriant :

-…NE JOUE PAS AVEC MOI !JE TE L’IN…terdit…je te l'interdit...

Sa voix c’était cassé affreusement a la fin, il enleva rageusement le manteau qu’il portait et le jeta le plus loin qu’il put, puis il courra jusqu'à la salle de bain de la chambre et une fois a l’intérieur, referma violemment la porte et tourna le verrou. Il se laissa glisser par terre, il planta ses doigts aussi profondément qu’il était possible dans ses cuisses. Cela faisait horriblement mal, mais cela lui permettait d’évacué un peu. Il ne savait pas du tout ce qu’était entrain de préparer son maître, et il s’en fichait, il fallait juste qu’il reste loin de lui pour l’instant, sinon, il l’étranglerait très certainement. L’idée que Chumyo fut réveillé par son vacarme ne l’effleura qu’a peine, il se maudit un petit peu pour cette action avant d’être de nouveau submergé dans ses pensées mélancoliques. La colère survient de plus belle, décidément, rester là a ne rien faire n’arrangeait rien. Innocent se leva difficilement et marcha d’un pas nonchalant jusqu'à la baignoire, une fois arrivé, il lança a fond le jet de douche d’eau froide, et se glissa dessous. Il détestait prendre des bains, il détestait avoir des habilles mouillés sur lui, et enfin il détestait l’eau froide. Pourtant il se trouvait recroquevillé sur un jet d’eau froide, dans une baignoire qui se remplissait extrêmement lentement mais sûrement. Malgré qu’il ne supportait pas tout ces éléments, il était indispensable pour le calmer. D’abord frissonnant, son corps finit par se convulser sous le froid, les quelques larmes qui déroulait a une vitesse folle les joue du neko, lui brûlait la peau. Ses genoux claquait, ses dents aussi. Il se demanda sur le coups a combien de degrés pouvait bien être l’eau, mais certainement qu’elle était très proche du zéro. Same-san pouvait très bien ouvrir la porte, il avait très probablement les clés, puis si il les avaient perdue, il pouvait toujours prendre un tournevis, mais Inno savait pertinemment qu’il ne viendrait sûrement pas, pas après ce qu’il venait de faire, il était vraiment idiot. Il fourra sa tête entre ses genoux, tellement il était gelé cette action du lui prendre une bonne minute. Que cherchait-il en faisant ça, a mourir ? Non, très certainement que le neko sortirait de l’eau juste avant que le drame ne se produise. Peut-être voulait-il tout simplement, oublier ce qu’il avait fait. La baignoire était maintenant remplit de moitié, le corps du garçons se convulsait sans arrêt, il pleurait un tout petit peu, non à cause de la douleur physique, mais plutôt a cause de la double douleur morale que depuis le début de cette histoire, il s’infligeait tout seule. La première était du a sa pensée dévastatrice, et la deuxième au faite de rester dans ce climat extrême sans bouger. Il éternua, très certainement avait-il réussi a prendre la crève. De toute façons il aurait était difficile pour lui de ressentir physiquement étant donné qu’il ne savait que très vaguement si il avait encore un corps. La baignoire s’était encore remplit, l’eau dépassait un tout petit peu les limites du meuble, giclant à terre. Dans sa stupidité profonde, Inno eut très certainement, un éclaire de lucidité, se rendant compte de la situation dans laquelle il était, il tenta de s’extirper de sa prison d’eau, mais ses muscles totalement endormis, se déchirait presque sous l’effort soudain, il faillit crier de cette nouvelle souffrance mais le sons lui resta en travers de la gorge, il mit bien un quart d’heure pour se soulever, n’ayant plus de force, il se laissa retomber sur le sol occasionnant un grand bruit qui résonna dans la pièce, ce n’était qu’il était lourd mais tout mouillé, et tout habillé il pesait un bon poids. Enfin, il ne bougea plus, ce n’était pas qu’il ne voulait pas, c’était que tout son corps était tétanisé par le froid et qu’il ne pouvait plus rien faire. Petit à petit, l’eau se répand de partout, il ne reste plus beaucoup de temps avant qu’elle ne passa sous la porte. Combien de temps c’était écoulé depuis le moment où Innocent s’était enfermé dans cette salle, peut être même que Xelias était partie depuis un moment…le jeune garçons éternua de nouveau, au moins son corps ne se convulsait plus, seule des
frissons le parcourait incessamment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 2 Mai - 0:08

En s'approchant D'innocent, Xelias remarqua que ce dernier avait un air
étrange sur son visage, comme si il venait de comprendre quelque chose.
Son maitre l'observa, puis il sortit sa tirade.
ça eut un effet puissant sur son Neko. Innocent ne bougeait plu, comme si il avait été choqué par la réaction de son maitre. ce dernier trouvait pourtant qu'il avait largement mérité cette petite vengeance, son neko n'avait quand même pas espéré avoir droit a tout?
Même si Xelias était plutôt ouvert, il n'allait pas lui laissé tout faire, pas tant qu'innocent ne donnait pas du sien.
Il savait que le Neko aurait profiter de sa gentillesse pour tout détruire, tant qu'il ne prouverait pas le contraire...


Mais visiblement, la réplique de Xelias n'était pas la cause du choc d'innocent, il se mit a trembler, et il se leva maladroitement, le Neko poussa son maitre, ce dernier ne s'y attendant pas atterrit contre son armoire ou il rangeait ses mangas, quelques livres tombèrent sur lui.
Il se releva, Innocent était au milieu de la pièce, il respirait fort et tenait son visage entre ses mains. Le neko bredouilla quelques mots, mais visiblement n'arrivait pas à se calmer. dans sa voix on pouvait entendre son envie de pleurer et sa colère. Le neko ferma les yeux et se concentra, quelques secondes s'écoulèrent avant qu'il ne puisse enfin dire ce qu'il ressentait.

-…NE JOUE PAS AVEC MOI !JE TE L’IN…terdit…je te l'interdit...

Xelias fut choqué par ses paroles, malgré la voix hésitante qu'il avait, ses paroles frappèrent Xelias, il était peut-être aller trop fort pour son neko? Non, il n'avait rien fait de vraiment cassant, en tout cas, rien qui ne puisse le mettre dans un état pareil.

Innocent lança le manteau de son maitre sur le sol, et couru dans le couloir, ses pas résonnèrent, et Xelias se leva d'un bon pour le suivre, ce n'était pas la meilleur chose a faire, mais il ne prit pas le temps de réfléchir, il sen voulait affreusement de l'avoir blessé à ce point, même si il ne savait pas comment...



Le Neko venait de s'engouffrer dans la salle de bain, le jeune homme arriva à sa suite, et put entendre un verrou tourner.
Xelias restât sur le seuil de la porte hésitant sur ce qu'il devait faire, entrer serait sans doute une mauvaise idée, le Neko voulait rester seul, mais il pourrait faire quelque chose d'inconscient... Xelias pensa aux rasoirs dans sa salle de bain, et imagina le pire....
pour se reprendre bien vite, le Neko n'allait surement pas se suicider, cette idée était stupide, mais néanmoins l'idée lui fit peur.
Il pouvait aussi simplement laisser le Neko à son sort et aller faire autre chose, mais il n'arriverait pas à ne pas penser a innocent...
En plus, le garçon regrettait ce qu'il avait pu faire, même sans savoir quoi, ça devait être très grave pour l'avoir mit dans cet état.
Xelias se laissa tomber en face de la porte de la salle de bain, sans savoir si il devait entrer ou non.
quelques secondes plus tard il entendit l'eau couler, un bon bain apaise souvent les gens.

plusieurs minutes passèrent, Xelias toujours plongé dans ses pensées, venait de se souvenir d'un détail: Innocent avait clairement dit qu'il n'aimait pas l'eau, et l'eau coulait depuis un moment...
Xelias eut un pressentiment, ou une peur injustifié, en tout cas, il se leva et sortit ses clés. Il glissa fébrilement le bout de métal dans la serrure, et fit un tour rapide dedans, bien entendu, la clé se bloqua dans le mécanisme, et le jeune maitre se maudit de ne pas faire huiler les serrures plus souvent. un bruit sourd retentit derrière la porte.
Xelias entra en trombe dans la pièce, le bain était rempli et débordait, l'eau coulait dans toute la salle, et Xelias le sentait à travers ses chausetes elle était glacé. Innocent était couché en dehors de la baignoire, il était trempé, il grelottait et un peu de sang coulait de son front,

Le jeune garçon, sans réfléchir, sautât sur le Neko, le plaqua contre lui malgré son poids et sortit de la pièce en courant, il jetât des regards affolé a gauche et a droite, et entra dans sa chambre: la plus proche. Il sentait le Neko contre lui froid et tremblant, pas très loin de l'hypothermie sans doute.

Xelias couru jusqu'à son lit et déposa Innocent dessus, il remercia le ciel d'avoir des gouts de luxe et enclencha la couverture chauffante, toujours un peu boueuse suite a l'épisode qui s'était déroulé des siècles plus tôt. Il retira rapidement les vêtements trempé d'innocent, et mit la couverture par-dessus, d'un geste il prit la commande sur son lit et augmenta la température de la pièce.
Innocent avait reprit quelques couleurs et grelottait de moins en moins, Xelias aurait voulu le réchauffer avec son corps, plus chaud qu'un simple gadget, mais il eut peur que le Neko le prenne mal. Il prit un chaise a son bureau et s'assit à coté du lit, il réfléchit rapidement à ce qu'il pourrait faire de plus, mais rien ne lui vint a l'esprit.

L'adrénaline retomba et le laissa fatigué après les 25 dernières secondes. Xelias se demandait ce que le Neko avait essayer de faire, il voulait mourir? simplement se calmer et ça avait dégénérer? Son regard retomba sur les trait fin du Neko, malgré le manque de couleur, son visage était toujours sublime, Xelias sentit son cœur se serrer en pensant que s'était a cause de lui que le Neko s'était mit dans cet état.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 2 Mai - 12:03

Voila enfin la villa ! Quelle joie de voir se dessiner la silhouette de l’imposante villa du maître. Bientôt ils seraient à l’arbi et pourrais se réchauffer. Et dire qu’il y a quelques minutes le soleil rayonnait encore et leur servait se chauffage naturel… Xelias ouvrit la porte et enleva ses chaussures attendant que Chumyo et Innocent sois rentrés eux aussi pour refermer la porte.

La neko retira à son tour ses chaussures. Elle monta sur la petite marche qui donnait ensuite sur le hall. Mais juste le fait de soulever un peu ses pieds, lui donnait légèrement le tournis. Elle se retournât vers Xelias


"Hum… Je pense que je vais aller me reposer un peu…"

Sur cette dernière phrase, elle s’inclina et monta les escaliers qui menaient aux chambres sans bruit. Elle entra dans sa chambre laissant le maître et Innocent à l’étage inférieur. Certainement que Xelias allait faire visiter la villa au nouveau venu. Normalement il ne devrait pas y avoir trop de problème…

Elle referma la porte derrière elle et prit place sur le matelas. La pluie s’abattait toujours contre les carreaux de la fenêtre. Bercée par cette drôle de musique, Chu s’endormit rapidement. Elle dormait déjà profondément donc tous les bruits environnants n’étaient pas vraiment entendus par l’hybride. Elle n’avait donc vraiment pas conscience de se qui était actuellement en train de se passer dans la pièce voisine à la sienne.

Elle ne commença à manifester signes de vie qu’a partir du moment où Innocent cria contre le maître. Mais elle ne l’avait que entendu pas comprit… A partir de cet instant, la maison sembla s’animer. Des bruits arrivaient aux oreilles maintenant réveillée de la neko. Elle entrouvrit les yeux, lui semblant entendre la voie de son maître. Elle se leva et s’étira rapidement avant d’entrouvrir la porte de sa chambre. Celle du maître était grande ouverte. De l’eau ainsi que de la boue était répartit dans tout le couloir et avait l’air de venir d’en bas.

Chumyo sortit de sa chambre et s’avança vers celle de Xelias. Il était assit sur une chaise et avait un visage assez crispé. Elle allait demander quel en était la cause mais bien sur, son regard fut attiré par la personne qui était allongé dans le lit du maître. Innocent avait les yeux fermés et était complètement trempé. Ça ne pouvait pas être à cause de la pluie. Maintenant qu’elle y repensait tout à l’heure en dormant, elle avait entendu un bruit de douche. Commence faisait-il que le neko était maintenant inconscient dans le lit du maître, que c’était-il passé pendant son sommeil ?!

Elle resta sans bouger quelques instants avant d’oser demander le comment du pourquoi à Xelias.


"O… Oni-san… Qu’est ce qu’il c’est passé ? "
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 2 Mai - 15:13

Je t’en supplie…ne pouvant bouger, Inno priait pour que son maître vienne. Il se trouvait bien idiot maintenant, qu’est ce qui lui avait prit de faire ça ? Ces lèvres avait finit par se coller entre elles, il était a présent, réduit au silence. Il n’aurait jamais cru se retrouver dans une telle situation, a laisser sa vie entre les mains d’un simple humain, de cet homme, qu’il haïssait tant. A cause de lui, le jeune hybride souffrait énormément, il ne passait pas une seconde sans qu’une terrible douleur vient l’assaillire, le faisait froisser ses sourcils. De plus il avait bizarrement envie de dormir, et malgré les efforts qu’il faisait pour se maintenir en alerte, ses yeux se fermait petit à petit. Le garçon savait très bien qu’il y avait beaucoup de chance pour que si se fut le cas, il ne les réouvrent jamais . Il sentit fébrilement un liquide bouillant dégringoler sur son visage, mais malheureusement ses yeux étant déjà clos, il ne put pas voir ce
qu’était cette chose, même si il se doutait, que se fut du sang. Maintenant, il ne pouvait plus que ressentir et entendre, et encore, ces sens étaient très faibles et risquaient de disparaître à tout moment. Tout d’un coups il entendit un bruit métallique, une clé ? Ce pourrait-il que Xelias ce soit inquiété ? Une bouffé d’espoir envahit l’hybride, il voulait vraiment lui dire de se dépêcher mais il n’avait pour cela aucun moyens a sa disposition. La serrure ne semblait pas s’ouvrit, le bruit retentit pendant une bonne dizaines de secondes. C’est le souffle a moitié coupé que le jeune homme entendit la porte s’ouvrir et des pas se précipiter vers lui. Il était tellement heureux, si il avait pu, il aurait certainement éclairé son minois d’un large sourire, et aurait remercié mille fois son sauveur. Il se sentit soulever, et porter dans les bras, il savait que c’était lui, son maître, Chumyo était en train de dormir, et elle aurait eu un peu de mal a le porter même si il ne pesait pas lourd. Il se sentait incroyablement bien, le peu de chaleur que prodiguait le corps de Same-san l’apaisait au plus haut point, lui faisant presque oublier sa souffrance. Il voulait vraiment s’excuser a présent, lui dire qu’il ne recommencerais plus jamais, et peut-être…le remercier. Enfin après une bonne minute de marche, on le posa sur quelque chose de douillet et confortable, était-ce un lit ?Le plus proche se trouvait dans la chambre de Xelias, même si il lui avait dit il y a un petit moment d’aller en prendre un autre, il était étendue dessus, c’était dans un sens, quelque peu ironique. Il aurait pu en rire, non, il en aurait sûrement rit, il y a a peine une heure son maître gardait parfaitement son calme mais maintenant il était affoler comme un petit lapin qui serait en train de se faire courser par un renard rapide. Des mains se mirent a parcourir son corps, a le déshabiller, il se sentait extrêmement gêner, Inno était plutôt du genre pudique, cette situation l’embarrassait fort, la seule chose positive dans tout ça était qu’il était tellement congeler qu’il se trouvait dans l’incapacité de rougir, au moins Same-san ne pouvait pas s’en rendre compte…Il ne savait plus quoi penser, que devrait-il dire lorsqu’il ouvrira les yeux ? Que devra-il faire ?Il était tellement stressé qu’il n’avait même pas senti de suite une couverture se poser dessus lui. Une chaleur massive le submergea en un seule coup, il se sentait bien, merveilleusement bien. Tout c’était bien passer, il était encore vivant, et certainement que son maître ne lui en voulait plus. C’est vrai ! il avait oublier !Il l’avait violemment poussé avant de partir, le pauvre avait rencontrer l’armoire faisait tomber une tonne de livre dessus lui. Peut-être que Xelias était très énervé, peut-être même lui crierait-il dessus lorsqu’il s’éveillera, il avait un peu peur, la grande barrière qu’il hérissait tout le temps face a cet homme venait de tomber, il ne pourrait jamais se défendre contre une attaque, en vue de sa faiblesse. Il venait encore a douter de son raisonnement, sous l’effet de la colère il avait mit toute sa douleur sur le dos de son maître, mais était-ce vraiment de sa faute ? Après tout il c’était comporter si gentiment avec lui…il pouvait très bien l’avoir fait exprès, mais après ce qui venait de ce passer il en doutait fort…il était totalement perdue, ne sachant que faire. Ses lèvres c’étaient décollées et étaient légèrement entre ouvertes, ses yeux bientôt, ferraient de même. Il réussi a bouger un peu son bras, ses doigt de pieds, tout les doigts de sa mains, cela eu pour effet de le rassurer un peu plus, au moins il n’avait rien perdue en court de route. Il entendit quelques chose toquer contre le sol, puis un petit grincement, le même que lorsque l’on s’assoit sur une chaise en bois ou empaillé. Puis , plus aucun bruit, des gouttes qui étaient jadis, congelées, s’écoulèrent de ses cils, traçant un trait sur ses joues un peu pâles semblable a ses pleures. Enfin il entrouvrit les yeux, petit a petit, sans se presser. Il n’avait pas vraiment envie de croiser de suite le regard de Same-san. La première chose qu’il aperçu fut le plafond, du lit, il savait déjà, dans quel chambre il se trouvait. Il n’y avait aucune erreur possible, c’était celle de son maître, et donc la personne assise sur la chaise était…il tourna la tête et l’aperçut, ouvrant de grands yeux la même chose s’était passé lorsqu’ils étaient dans le parc. Son cœur lui fit horriblement mal, et ses pommettes d’un rose pâle ne purs s’empêcher de passer au rouge coquelicot. Instinctivement, il rabattue la couverte jusqu’à la moitié de son minois, cachant ainsi ces joues. Il ne savait plus quoi pensée de ses sentiments envers son maître, un coup il le détestait et un autre il… Aucun n’avait encore prononcé de mots, le jeune neko souffla un bon coup ,ferma les yeux pour mieux prendre sa respiration pour prendre la parole lorsque Chumyo entra dans la pièce, il n’eu même pas le temps de ré-ouvrir ses paupières :


"O…Oni-san… Qu’est ce qu’il c’est passé ? "

Il laissa Xelias répondre, il n’était pas en état pour expliquer la situation, de plus il n’avait pas très envie de converser sur ce sujet. Enfin, il prit la parole tout en ré-ouvrant les yeux, ne sachant quoi dire, il eu un peu de mal a trouver ces mots :

-Je…enfin…je croit que…personne n’a refermé le robinet d’eau…

Il était vrai que tellement tout le monde c’était concentré sur lui, que personne ne se souciait de la salle de bains, qui devait sûrement être remplit et qui avait très certainement endommagé une ou deux autres pièces, ne serait-ce déjà, que le couloir. Il se fourra tout entier sous la couette, il ne supportait pas que toute l’attention soit porté sur lui, même si cela l’avait rendue heureux en quelques sortes. Un terrible mal de tête était venue se loger dans son crâne, il ne manquait vraiment plus que ça. Refusant de bouger, et même si la pièce devait être hautement chauffé, il lui semblait avoir plus froid a présent que lorsqu’il s’était trouver dans les bras de Xelias, cette simple réfection le firent se recroqueviller en boule dans le lit, les deux autres a l’extérieur devait vraiment le prendre pour un fou. Le silence régna encore pendant quelques temps, puis tout d’un coup, sans le vouloir, ce fut Inno qui le brisa, son ventre qui avait bien prit, venait de lancer un long gargouillement. Le jeune garçon, sortit son visage des couvertures tout en évitant soigneusement de croiser le regard de Same-san…

-J’ai…peut être un peu…faim ?

Il ne savait pas trop lui même, tout son system était déréglé, il éternua un bon coup et se remit sous la couverture, il aurait aimer que quelqu’un vienne lui tenir compagnie, pour le réchauffer un peu plus, mais il n’osait pas demander, cela aurait fait certainement bizarre, puis ils auraient pus croire que tout ce qui c’était passé n’était en faite qu’une mise en scène. Il n’avait pas envie qu’on le prenne pour ce qu’il n’était pas du tout. Il ne savait pas du tout ce qu’il allait faire maintenant, il s’était déjà calmer, il aurait du mal a faire ressortir tout son paquet de sentiments maintenant que la tempête était finit. Son mal du cœur c’était encore accentuer, il battait de plus en plus vite, que lui voulait-il ? Ce n’était assurément pas normale, c’était d’ailleurs que la deuxième fois que cette émotions le submergeait, que devait-il faire ? Il devait certainement ressembler à un petit agneau comparer d'avant..
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: post ^_^ Sam 2 Mai - 19:15

Xelias était mortifié a regarder Innocent, qui peu a peu reprenait conscience, il bougea ses doigts, son bras, sa bouche put s'ouvrir. son maitre le contemplait en se maudissant d'avoir poussé le Neko à ça... mais il avait beau cherché rien ne lui venait à l'esprit pour expliquer le comportement du Neko.
mais, il devait y avoir quelque chose pour qu'Innocent ait failli se tuer. à cette pensé le cœur de Xelias se resserra,c'était évident que c'était a cause de lui... Peut être simplement qu'Innocent ne le supportait pas. dans ce cas xelias pourrait lui proposer de retourner à l'animalerie...
Mémé si il savait qu'il serait maltraité là-bas, au moins il ne tentait pas de mettre fin à ses jours...

Les goutes d'eau qui avait gelé sur le visage du Neko fondait lentement, une à une elles glissèrent sur sa peau en porcelaine... les trace des goutes brillaient légèrement, comme si quelqu'un avait émietté un diamant sur la peau parfaire d'Innocent
quand les derniers goutes de ses cils eurent séché, Innocent ouvrit les yeux, il fixa le plafond quelques secondes, Xelias avait perdu la notion du temps, et venait de revenir à la réalité en voyant ses magnifiques yeux s'ouvrirent.
Lentement, comme si ce geste lui coutait d'immense efforts - ce qui était sans doute le cas - Innocent tourna la tête vers son maitre. ses joues rosirent directement, et le Neko prit un air affolé, il remonta la couverture sur son visage pour caché ses pommettes. Ce geste mignon, réchauffa le cœur de son maitre, il pouvait qu'il allait mieux... et qu'il n'était plus en colère.
Il referma les yeux, et reprit sa respiration, la moitié du visage toujours coincé sous les couvertures.
Xelias sursauta : Chumyo était apparue prés de lui, elle s'était approchée sans qu'il ne s'en rende compte, alors que d'habitude, la neko n'était pas douée pour la discrétion, Xelias n'avait même pas remarqué sa présence à coté du lit, trop occupé à s'inquiéter pour le Neko.

"O…Oni-san… Qu’est ce qu’il c’est passé ? "


Xelias se tourna vers elle, le silence et la magie du moment, venait de s'éloigner, il murmura presque pour répondre à sa "sœur"

-Innocent à... hum... il était en colère, et il c'est enfermé dans la salle de bain, et... enfin, bref, il va mieux.

Le jeune maitre avait du mal a formuler ses pensées, les événements qui c'était passé quelques minutes auparavant, lui semblait remonté as des heures avant. En plus, le Xelias n'avait pas envie d'affoler Chumyo.
Xelias lança un regard à la pièce, les trace de boues, le manteau, les mangas a terre... il faudrait rangé ça, mais le plus important était d'abord de s'occuper d'Inno...
Ce dernier venait d'ailleurs de ré-ouvrir les yeux, il lança d'une voix hésitante:

-Je…enfin…je croit que…personne n’a refermé le robinet d’eau…

Pourquoi diable pensait-il à des sujets comme ça alors qu'il venait de risquer sa vie... surtout que détruire la maison, n'avait pas l'air de l'ennuyer. Néanmoins, Xelias se tourna vers Chumyo et lui demanda d'aller s'occuper de ça. des le départ de Chumyo, Xelias reporta son attention sur son protégé, ce dernier s'était caché sous la couverture, comme pour se protéger, ce geste attendrit Xelias, il sentit une envie de prendre dans ses bras le Jeune Neko, mais bien entendu ne le fit pas, ça devait surement être la dernière chose qu'il désirait: que la personne qu'il détestait le touche.

à cette pensée le cœur de Xelias se resserra dans sa poitrine: s'était vrai Innocent le détestait surement... Xelias avait envie d'en pleurer, mais les larmes ne firent que lui piquer les yeux... elles ne coulèrent pas.
Le maitre quitta ses pensés tristes et considéra la couette qui couvrait complètement son Neko. Ce dernier avait peut-être envie que son maitre le laisse seul... Xelias ne put se résoudre a partir sur une simple intuition et resta au chevet du Malade.
Innocent bougea un peu sous la couverture, xelias crut deviner dans les mouvement qu'il se mettait en boule, surement pour se réchauffer.
soudain un bruit incongru sortit de sous la couette: le ventre d'innocent gargouilla, lentement, presque timidement, ce dernier passa la tête hors de la couverture, et évita manifestement le regard de son maitre

-J’ai…peut être un peu…faim ?

Xelias se réjouit d'entendre que la voix du Neko était meilleure qu'avant: il allait mieux!
Le jeune Homme regarda derrière lui, Chumyo n'était pas encore revenue. il se leva et alla chercher un poire dans la corbeille a fruit posée sur son bureau, il prit un couteau que Chumyo avait laissé spécialement pour, et se rassis aux cotés du Neko.

-je n'ai que des fruits ici... une poire ça te va??

Sans vraiment attendre une réponse, il commença à la pelé, il évitait de regarder le Neko vu que ce dernier n'aimait pas ça...
une fois fini, il coupa la poire en 4 petit morceau, un peu de jus coula sur sa main, il l'essuya rapidement, et apporta un morceau à la bouche du Neko. Puis, il se ravisa, les lui donner comme à une jeune enfant risquait de l'ennuyer, voire de le gêner... Ne sachant pas vraiment comment faire il regarda Innocent, en voulant lui demander comment il préférait. Il remarqua que la blessure qu'il s'était faite dans la baignoire était encore ouverte, le sang avait un peu séché, mais ça n'était pas beau a voir... enfin, moins que sans le sang.
Sans vraiment se soucier de l'accord du Neko, Xelias posa les quart de poire sur une serviette, et prit un linge humide, il se pencha sur Innocent, et épongea doucement son front, il était tres proche de son visage, il sentait son soufle chaud contre son menton...
Xelias termina de nettoyer la blessure, ce n'était pas grave, heuruesement.
Le jeune maitre repris un quart de poire en main, et hésitat sur comment le faire avaller à Innocent...



[XD une vrai

Mere poule

]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 2 Mai - 23:02

Il fit un rapide tour d’horizon, Chumyo ne semblait plus être là, certainement que Xelias l’avait envoyé fermer le robinet, pauvre neko. Inno ce l’imaginait déjà entrain de patauger dans la boue et l’eau geler, luttant pour atteindre le pommeau de la baignoire, et enfin l’arrêter, c’était plutôt amusant, mais le faite de s’imaginer qu’elle bataillerait autant juste pour obéir était dans un sens, assez pathétique, c’est pour cela qu’il la plaignait, lui qui ne voulait pas la déranger, lui causait problème. Son maître c’était levé, et se dirigeait en direction d’un bureau, une corbeille était posé dessus, mais Innocent était logé trop bas pour apercevoir ce quelle contenait, enfin Same-san en extirpa une belle poire, encore un peu verte, tout juste comme le jeune garçon les adoraient. L’homme se munit d’un couteaux avant de revenir s’asseoir sur la chaise, occasionnant un autre grincement.

-je n'ai que des fruits ici... une poire ça te va??

Il hocha de la tête en silence, cela était parfait ! C’était le deuxième fruit préféré de l’hybride, il ne put s’empêcher de sourire. Depuis sa plus tendre enfance il en mangeait, lorsqu’il ne trouvait pas de quoi manger, lui et ses amis allait dans le jardin de Mr. Hit, un vieil homme rabougris, ce n’était pas son vrai nom mais la petite bande l’avait surnommé ainsi a cause d'une vieille histoire : a chaque fois qu’une personne traversait son « havre de paix » comme il le dit, il allait chercher son ancien fusil de chasse pour essayer de tirer dessus les imprudents qui se baladait sur sa terre, mais heureusement il oubliait toujours de le charger, ce qui faisait qu’Inno et ses confrère pouvait cueillir toutes les poires de son poirier avant de s’enfuir en courant. Il se sentait un peu nostalgique, cela faisait un bon bout de temps qu’il n’avait pas manger de se doux fruit qu’il lui faisait se remémoré sa petite enfance, autant les bon que les mauvais souvenirs. Xelias commençait a l’éplucher, petit a petit la peau tomba en rondelles presque parfaites sur les cuisses du maître, du jus sortait de la nourriture, dégoulinant sur les mains de Same-san. Le garçons se rapprocha, sur le coups une envie folle lui traversa l’esprit, il voulait lécher le nectar qui coulait des mains de son maître, mais il se retint, cela le fit un peu trembler, mais surtout, lui fit peur. Pourquoi avait-il éprouver se désir ?Il recula revenant a sa place initiale et se recula même encore un peu plus loin. L’homme devant lui était assurément un démon venus lui troubler l’esprit, il se sentait réellement frustré de devoir ressentir de tel chose pour un stupide humain…Inno le regarda faire, il venait de s’essuyer les mains, ayant pour effet de calmer un peu le neko. Il implorait presque mentalement Dieu de faire en sorte que Chu-chan revienne, ce climat était trop bizarre à son goût. En plus de cela il avait de plus en plus envie de frapper Xelias, il ne savait pas pourquoi mais il voulait juste le faire, ce jeter sur lui et le battre jusqu’à ce qu’il fut trop épuisé pour pouvoir lever la main contre lui. Le chaos c’était installé de nouveau, il avait vraiment du mal a se contrôler, il le savait bien, ses émotions finissait toujours par avoir raison de lui. Pour une fois au moins, il se retiendrait. Canalisant son besoins de massacre sur le coussin, il le serra de toute ses force contre lui. Il était toujours couché dans le lit, et attendait patiemment que son maître finisse de couper le fruit. Same-san trancha la poire en quatre, puis après avoir enlevé les noyaux intérieur en tendit un vers la bouche du neko avant de se raviser. Inno quand a lui avait les yeux écarquillé, que voulait faire cet homme ? Il continuait de le regarder, Innocent laissa retomber ses cheveux devant ses yeux, il ne voulait décidément pas croisé le regard de Xelias. Celui-ci sembla se rapprocher de lui, il s’approcha même tellement que l’hybride pouvait sentir son souffle et respiré le même air que lui, il tenait une serviette-éponge dans les mains. Le garçon se rappela à se moment que lorsqu’il était dans la salle de bains, il avait senti un liquide chaud couler le long de son font, c’était-il fait mal ?Lorsque Same-san appuya un peu dessus le crâne du neko, celui-ci ne put s’empêcher de grimacer, cela était un peu douloureux, il devait certainement être blessé. Puis enfin l’échange s’interrompit et le jeune homme reprit sa place tout en reprenant les poires dans ses mains et posant la serviette tâché de sang sur le dossier de la chaise. Il restait toujours là ne sachant que faire, il ne demandait même pas. Dans un élan, le neko voulut se relever pour attraper un quart de la poire, il sentit la couverture dégringoler de son corps, et se rappela aussi d’une chose primordiale : on l’avait déshabillé, il était donc nue. L’hybride attrapa la couette avant quelle n’eut le temps de descendre plus bas que son torse, et se remit dessous en boule, il tremblait légèrement, sur le coups son sang n’avait fait qu’un tour dans ses veines, ses muscles avait réagis tout seule, et maintenant il était tellement gêner qu’il se jurait mentalement de ne plus jamais ressortir de là-dessous. Il haussa la voix de manière a ce que Xelias puis l’entendre :

-Tu…tu devrais aller voir Chu-chan, elle met beaucoup de temps, si sa se trouve elle a un grave problèmes…Je…je n’ai pas envie d’habiter dans une maison semblable a une éponge…

C’était son seule et unique argument, autant dire que sa ni ressemblait pas trop, mais il ne voulait vraiment que Same-san parte, juste pour une minutes, comme ça il pourrait dérober les morceaux sans se faire voir. Un grand silence était retombé sur l’assistance. L’hybride ne savait pas quoi faire, était-il possible qu’il n’ai pas entendue son maître partir ? Il voulut sortir son minois de dessous la couverture mais il s’abstient au dernier moment, il ne voulait vraiment pas lui montrer son visage bouffis et entièrement peint de cette couleur flash qui se trouvait entre le rouge vif et le rose pâle, cela lui aurait été insupportable. Il entendit quelques bruit de pas, mais il n’avait aucun moyens de savoir si s’était Xelias ou Chumyo, dans ce cas là si il se levait maintenant et que deux personnes le regardait, dont une fille, il ne ressentirait point de la honte, cette situation serait très certainement l’opprobre de sa vie. Il hésitait, tenté le tout pour le tout ?Attendre sagement ?Ou encore, demander tout simplement ?La dernière était la plus raisonnable même si elle revenait a s’humilier un petit peu. Avait-il réellement le choix ? Il inspira un bon coup, il ne sortit pas de dessous la couverture, il ne voulait pas voir la tête qu’ils allaient faire !


-Dit…J’aimerais bien un…caleçon…

Il ne bougeait plus, attendant la réaction des deux personnes présentes dans la salle, il ne savait plus réellement quel heure il était…peut-être quatre heures de l’après-midi ?Il était encore bien tôt. Tout en essayant de détacher ses pensées de ce qu’il venait de dire, il pu s’empêcher de sortir sa bouille de dessous la couette. Il voulait, finalement voir leur réaction…après tout il y avait rien d’anormale dans sa phrase ? A force de se déplacer dans le lit, il avait finit par avoir les cheveux complètement ébouriffés ce qui donnait un effet totalement décalé et amusant à la situation. Il n’essayait même pas de regarder autour de lui, il cantonnais sa vue au bout du lit, il n’était pas capable de relevé les yeux, ou plutôt il ne voulait pas relever les yeux. Il se demandait toujours pourquoi Xelias ne le lui avait pas laisser, même si il était mouillé, c’était complètement impudique de faire se genre de chose !Il lui en voulait totalement a cause de cela. Son envie de l’écraser recommença, mais elle n’était pas très violente et il pu au grand bonheur de tous, ce contrôler sans rien laisser transparaître sur son doux visage.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Dim 3 Mai - 0:27

Xelias semblât surprit le l’entendre. Il faut dire qu’il avait les yeux fixait sur Innocent il n’avait donc pas du remarquer sa présence avant qu’elle ne se manifeste. D’ailleurs le neko avait bougé. Preuve qu’il commençait à aller mieux. Xelias chuta une brève phrase qui n’informa pas beaucoup plus Chumyo. Enfin, juste avec les quelques mots qu’il lui avait dit, elle savait qu’Innocent avait fait un tour dans la baignoire et avait failli y rester… La neko ne préféra pas demander d’avantage d’informations, c’était beaucoup trop frai et elle n’avait envie d’embêter ni son maître ni le neko qui devait très certainement être tombé malade. Innocent finit par ouvrir la bouche mais ce fut simplement pour dire que le robinet de la salle de bain devait être encore ouvert.

La pièce resta calme un petit moment la phrase que venait de prononcer Innocent avait comme suspendu le temps qui n’avait déjà l’air de ne plus s’écouler très vite... Le neko avait frôlé la mort et il s’inquiétait pour le robinet de la salle de bain ? Xelias lui demanda d’aller s’en occuper. Elle acquiesça d’un signe de tête. Innocent n’avait peut être pas besoin d’avoir autant de monde autour de lui… Le maître saurait très bien s’occuper d’Innocent de toute manière.

Elle tourna donc les talons et sortit de la pièce en silence. Elle se dirigeât et pu très vite constater les dégâts. Le couloir commençait à être inondé. Elle n’imaginait même pas dans quel était devait être la salle de bain… Elle se décida à ouvrir la porte et elle ne fut pas vraiment surprise de voir que la totalité de la pièce était maintenant recouverte d’une bonne épaisseur d’eau. Le pommeau était grand ouvert. Elle allait devoir se mouiller pour l’arrêter… Il fallait qu’elle l’arrête de plus vite possible cela réduirai légèrement les dégâts. Bien sur, juste en se penchant elle n’arrivait pas a atteindre le fermoir de l’eau. Voila ce que c’est que d’avoir une baignoire spacieuse… Elle du donc s’engouffrer dans l’eau pour pouvoir l’atteindre. Quand elle eut passé ses deux jambe dans la baignoire un paquet d’eau ce déversa sur le sol. Elle finit par abaisser le fermoir et l’eau arrêta de couler. Elle laissa échapper un long soupir et se laissa tomber dans la baignoire.

Même si l’eau était geler, ça ne la déranger pas trop. Seul la pluie lui faisait horreur. Elle resta un petit moment ainsi avant d’ouvrir le siphon de la baignoire pour que l’eau s’évacue. Un tourbillon s’élargit de plus en plus dans le résiliant et aspirait l’eau. Chu y passait la main à l’intérieur. Elle n’arrivait pas à rester très… Lucide ? Lorsqu’elle était dans l’eau. Elle aimait cette chose si fraiche qui enveloppe tout votre corps. Pouvant autant faire le bien en arrosant les champs que le mal en les décimant.

Une fois que presque toute l’eau de la baignoire s’en fut allée, elle sortit enfin. Elle essora un peu ses cheveux et sorti de la salle de bain. Il faudrait trouver le moyen de retirer toute cette eau mais pour le moment il fallait qu’elle voit comment allait Innocent.

Xelias était en train de peler une poire à Innocent. D’ailleurs la seule chose que l’on pouvait distinguer de la personne concerné était une grande bosse positionnée sur le lit. Il devait sans doute être roulé en boule. Une voie s’éleva alors dans la pièce.


-Dit…J’aimerais bien un…caleçon…

Sur le coup Chumyo ne comprit pas bien. Elle ignorait que Xelias avait retiré tous les vêtements du neko avant de le glisser sous la couverture chaude. Elle écarta quelques mèches de ses cheveux mouillés qui lui tombait devant les yeux et alla chercher un caleçon à Innocent. Oui elle savait où ils étaient puisque c’était elle qui les rangeait la plus part du temps

[Je n'ai pu faire que ça... Je dois absolument y aller maintenant et je risue de ne pas pouvoir venir demain -_-']
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Dim 3 Mai - 10:23

Au nom du Fruit, Innocent eut un petit sourire sur le visage, Xelias considéra donc que ça lui plaisait...
Le jus qui lui coulait des mains sembla attirer l'attention du Neko, il se glissa lentement dans les couvertures vers son maitre, puis prit une drôle d'expression et fit le chemin inverse. Xelias remarqua son attitude, et une bouffée d'angoisse le prit: Innocent le détestait...
Il n'arrivait pas à se concentrer sur autre chose : son neko n'arrivait pas à le voir en peinture.Le Neko se calma rapidement, et son maitre évita de réfléchir à ce qui c'était passé.

Après avoir épongé le front du Neko, ce dernier se releva.
Le temps sembla ralentir: la couette glissa lentement sur le torse parfait du Neko dévoilant doucement le torse pâle...
Innocent lança sa main et la rattrapa, puis se roula en boule sous la couverture, son visage rouge vif...
Xelias eut un petit sourire, le Neko allait mieux si il savait se lever.Le maitre ne put s'empêcher de penser que le torse du Neko était sans doutes incroyablement confortable...
il s'imagina quelques secondes couché contre.



-Tu…tu devrais aller voir
Chu-chan, elle met beaucoup de temps, si sa se trouve elle a un grave
problèmes…Je…je n’ai pas envie d’habiter dans une maison semblable a
une éponge…


Innocent, venait de le faire revenir à la réalité, sa voix venait de sous la couette. Xelias sentit son cœur se serrer, son neko le haïssait, et il ne savait toujours pas pourquoi...
la gorge du jeune homme se resserra à cette pensée.
Xelias ne savait pas vraiment ce qu'il devait faire. Il n'avait pas du tout envie de quitter la chambre, et Chu saurait se débrouiller, patauger dans l'eau ne la dérange pas...
d'un autre coté, il n'avait pas envie qu'Innocent le repousse encore plus...
Avant qu'il n'ai pris une décision, La couette bougea encore un peu.

-Dit…J’aimerais bien un…caleçon…

on pouvait sentir un peu de Honte dans la voix d'Innocent, cette petite touche attendrit un peu son maitre.Justement, Chumyo était dans le couloir, Xelias moins concentré sur le neko avait pu l'entendre cette fois, elle repartit, surement pour combler la demande du Neko.
Xelias laissa son regard s'attarder sur la couette, essaya de distinguer un mouvement...
Il allait se décider a quitter la pièce pour laisser au neko un peu d'intimité, quand ce dernier sortit sa tête de sous les couvertures, ses cheveux en bataille fessait resplendir ses traits, et ses joues cramoisie le rendait plus mignon que jamais.
Xelias remarqua qu'il avait toujours un bout de poire en main, et se décida à les lui donner... Après tout, il le détestait déjà, ça ne changerait pas grand chose.
Le jeune homme approcha un morceau de poire de la bouche d'innocent, le fruit encore juteux laissa tomber quelques goutes sur le visage du neko, Xelias par réflexe essuya avec sa main.
au contact la peau du neko était glacée, la différence de température entre eux était flagrante, et Xelias fut parcouru d'un frisson, l'envie irrésistible de le prendre dans ses bras le submergea, pouvoir le réchauffer de sa peau...
mais c'était surement la dernière chose que le Neko aurait voulu,
à cette pensée, une boule se logea dans la gorge de Xelias, il n'y avait aucun doute là-dessus, Inno le haïssait, il avait voulu mettre fin à ses jours a cause de lui. le jeune homme serra les poings,
il n'allait pas se mettre a pleurer ?? ça serait idiot, pour quoi il passerait devant son Neko... les larmes lui piquait les yeux, mais il arriva tant bien tant de mal a les repousser.
il prit le verre sur sa table de nui et bu une gorgée, ça n'eut presque aucun effet...

Pourquoi ressentait-il ça pour ce Neko? Il n'avait rien demandé a personne... et pourtant, à l'animalerie, il avait sentit une douce chaleur se répandre dans tout son corps en voyant le neko. Mais malheureusement, le neko lui le détestait, il ne savait pas vraiment pourquoi... mais il avait envie de rester contre le neko tout le temps, son cœur était douloureux depuis qu'Inno avait crié contre lui... ce n'était quand même pas possible qu'il soit en train de... de tomber... amoureux?? un Neko?? un mâle en plus??


la boule dans sa gorge se resserre, et Xelias revient a la réalité, le visage du neko toujours visible, il tend un second quartier en évitant de le regarder.

-Inno... tu te sens mieux? je... sa gorge se resserre... . il n'arrivait pas a ne pas dire ce qu'il ressentait, il préféra se taire que de laisser échapper quelque chose...
toujours penché sur lui pour lui donner les poires, il rougissait plus que jamais
une unique larme roula sur sa joue et s'écrasa sur la main du neko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 4 Mai - 20:16

Chumyo était repartie combler sa demande, il ne pu s’empêcher qu’elle devait en avoir marre de devoir faire tout ses allé retour. Quelqu’un s’approchait de lui, il releva les yeux et aperçu Xelias qui approchait de la bouche d’Inno un quartier de poire, il tentait de le lui faire manger. Quelque chose de dérangeant pour le jeune neko résidait dans se geste, mais il ne parvenait pas a dire quoi exactement. Il eu de la réticence, cela était tout de même un peu anormal de manger le fruit de cette manière, mais il ne pouvait résister, son ventre le tiraillait prenant en otage ses pensées pour le faire se concentrer sur cette seule idée : mordre, engloutir, sans se préoccupé du reste, juste combler le vide, c’était tout ce qui importait. L’hybride croqua a pleine dents, sans le prendre d’abord des mains de Same-san, aucune idée ne lui traversait l’esprit, seule, le délice d’avoir une matière douce et fondante sur le palet restait en lui. Une goutte du jus, glissa des mains de son maître et vint s’écraser sur le visage du garçon, l’homme, quand a lui, l’essuya machinalement. A ce contact, tout deux tressaillirent. La différence de température était tellement élevé, que la queue du neko se hérissait sous cet effet. Il avait vus juste plus tôt, très certainement que Xelias était plus chaud que le lit, il le trouvait même bouillant, ce qui paraissait plutôt anormal, ce n’était pas comme si il faisait trente-huit degrés dans la pièce, en tout cas rien ne pouvait faire monter autant la chaleur de son corps, sauf, peut-être…la gène ? Non, il était incongrus de pensé cela, celle lui devrait être dans cette état, pas Same-san, où en tout cas, il n’avait aucune bonne raison pour l’être. Peut-être était-ce le faite qu’il fut dans son lit ?Mais dans ce cas pourquoi ne pas l’avoir mit ailleurs ? Non ce n’était pas ça non plus, tout était de nouveau dérangé, perturbé. Il n’y avait aucune raison pour qu’il perde pieds pour ces futilités, oui, il ne devait pas se prendre le tête avec ça, il n’avait d’ailleurs, aucune raison de le faire. Toute ces évènements se déroulait a cause de son entêtement a analyser la situation, de plus il n’avait pas le souvenir de le faire souvent avant ? Agissait-il ainsi par pur curiosité ? Parce qu’il n’arrivait pas a cerner la personne qui se trouvait devant lui ?Où parce qu’il avait peur de se perdre, peur de lâcher prise ?Rien de tout ces raisonnement ne lui convenait, il devait y avoir un autre objets a prendre en compte, mais quoi ?Les sentiments ?Émotions ?A quoi pensait-il donc, c’était un maître, il était un neko, rien ne pouvait rentrer en compte de cette situation, aucun amour, aucune haine…oui pourquoi cherchait-il autant a le détestait ? Tout serait tellement plus facile si il l’ignorait tout
simplement, mais il n’arrivait pas a contrôler les faits et geste de Xelias envers lui, oui si seulement il pouvait le laisser tranquille, son cerveau s’en porterait tellement mieux…Sauf qu’il restait un léger problèmes, ces étranges pulsions de destructions et de désir, elles étaient tellement malsaines, il n’arrivait pas a les contrôler, et, peut-être, que c’était ce qui l’énervait le plus. Le faite de ne pas savoir à quoi cela correspondait le rendait a moitié fou. Il ne voulait pu éprouver, plus ressentir. Ah ! Si il pouvait être un être au cœur de pierre, la vie serait sûrement sublime !Rien ne se passait comme il voulait, son corps agissait tout seule, ces pensées s’entrechoquait s’en pouvoir s’aligné. Était-ce ce que l’on appelle plus communément le chaos intérieur ? L’autodestruction ? Pour et envers une seule personne ?Les problèmes s’enchaîne, s’entasse, forme une monstrueuse colline, écrasant toute raison sur son passage, ne laissant pas de place a la réflexion. Inno perdait de sa logique, d’habitude il parvenait a résoudre, trouver une solution, mais la, son instinct intervenait a tout moment, lui dictant une conduite étrange avec cet humain. Ne joue pas avec moi…qu’avait-il vraiment voulu dire par là ?N’était-ce qu’une réflexion a voix haute adresser en réalité a son fort intérieur ?Innocent ne savait plus, rien ne marchait comme il le voulait, pourquoi tout marchait autant de travers aujourd’hui ? Si il pouvait remonter le temps, il aurait tout fait pour ne pas ne pas sortir de sa cage, pour ne pas se faire remarquer, mais il était trop tard et autant aller jusqu’au bout de ce qu’il entreprenait…il n’avait nulle part où aller de toute façons, il n’avait aucune raison de se plaindre de sa situation…part et ne reviens pas, part et ne te retourne pas…il n’était pas habitué a cette manière de vivre, il avait toujours eux, un toit qui ne fuyait pas pour dormir, au moins une miche de pain a manger. Bon nombre de neko tuerait pour avoir ce qu’il avait. Same-san le fit sortir de sa rêverie, il approchait un autre bout de poire, le garçon le mangea tout comme l’autre sans se préoccuper plus du reste, mais c’est alors que se produisit un étrange évènement dont personne n’aurait pus se douter, et encore moins l’hybride, juste avant cela, le maître prononça d’une voix enroué :


-Inno... tu te sens mieux? Je…

Le plus curieux dans tout cela, c’était que Xelias avait l’air tout aussi déranger que lui, et cette pensée vint gifler de plein fouet l’esprit d’Inno, se pouvait-il ne serait-ce qu’une simple seconde, cet homme, cet humain, puisse souffrir autant que lui ?Il était vrai que le jeune neko n’avait jamais réfléchit a la chose, et n’avait jamais prit en compte se paramètre, celui que la souffrance pouvait être enduré par les deux parties. Que devait-il faire ? De plus une larme venait de perler des yeux de son maître, tombant délicatement sur la joue froide du neko, et continuant sa route toujours plus bas, sans jamais s’arrêter. Le temps s’interrompus, pendant une bonne minute, Innocent ne pu plus se détacher de cette simple, minuscule, image, qui venait de le transpercer de nouveau. Perdue, c’était ce qu’il était, enchevêtrer dans les méandres de ses pensées, s’enlisant de plus en plus, respirant de moins en moins. Sa conscience allait-elle être submergé ?Son souffle devint saccadé, le temps se déroulait a présent normalement, ses yeux s’écarquillèrent, c’était presque si il lui tombait dans les bras, mais Xelias ne laissa aucune autre goutte d’eau s’échapper par cette interstice. Dans un élan de bonté, de pitié, de douleur ou peut-être instinctivement, Le neko se blotti contre lui, entourant le torse de l’homme de ses bras, et laissant juste le bas de son corps recouvert par les couvertures, seule son dos était exposé a l’air tiède de la salle. Le jeune garçon pouvait sentir le souffle de Same-san sur sa nuque, le faisait frissonner a chaque expiration. Il avait lui même envie de pleurer, mais il parvenait a se retenir de justesse. Il murmura difficilement, le ton de sa voix donnait l’impression qu’il était sur le point de tomber en larmes :

-Si tu pouvais seulement…arrêter d’autant me contrarié. Si tu pouvais oui…au moins, faire semblant de m’ignorer. Ce serait tellement plus supportable, cette blessure ne paraîtrait pas si profonde…Je pourrais même oublier, les divergences de mon cœur.

Ses mains se resserrèrent, était-il entrain de lui faire mal ?Il n’arrivait plus a évacuer sa douleur, pas a la doser, il fallait qu’elle s’échappe. Il savait bien entendue, la violence de celle-ci, c’est pourquoi cette phrase résonnait comme une demande, il ne voulait vraiment pas, faire du mal aussi négligemment répondant au seule noms de ses sentiments tumultueux. C’était un peu comme si il lui demandait de souffrir seule, il ne voulait pas embarquer dans ce bateaux dont la voile était si peu sur, et le gouvernail tellement usé. Il avait déjà eu par le passé des relations avec ses maîtres ou maîtresse, mais il n’y avait rien derrière, seule le froid restait dans le cœur et les deux côtés s’en contentait s’en chercher a obtenir plus, s’en vouloir s’approprier nom seulement l’être de chaire, mais aussi celui qui le commandait par derrière. Il ne savait pas du tout comment allait réagir Xelias, dans un sens, il préférait qu’il comprenne de suite, le reste serrait moins dure, la vie plus simple. Mais, intérieurement, peut-être priait-il en fait de compte, pour qu’il refuse cette bien sinistre demande, qui était de laisser la boîte du cœur fermé. Cela bien entendue il ne le savait pas, seule, peut-être ses rêves, pourrait lui dictée ses véritables pensées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 4 Mai - 22:09

Innocent était réticent d'avaler la poire de cette façon, il détourna la tête et ferma les lèvres, Xelias allait renoncer au moment où Innocent se décida finalement a croquer dans le fruit. une goute tomba sur la joue du neko, et machinalement, Xelias essuya celle-ci.
Au contact la peau du neko était glacée, la
différence de température entre eux était flagrante, et il fut
parcouru d'un frisson,
il sentit que Innocent lui aussi frissonna de ce contacte...
la différence de température était incroyable, et n'était pas due qu'à son séjours dans l'eau glacée.


[Intermède (trop la flemme)]


X
elias sentit la larme couler, il retint les autres, mais eut l'impression que le temps ralentissait, il voyait la goute tomber lentement et la vit s'écraser sur la joue du Neko. après avoir ralentit, le temps s'arrêta complètement, le Neko et son maitre ne bougeait plus, tout les deux contemplant l'endroit ou la goute était tombée.
Xelias n'osait pas lever les yeux sur le Neko, il avait peur de la réaction de celui-ci, il allait être gêner à jamais... peut être même qu'il comprendrait ce que... ce qu'il ressent, et là ça serait le pire qu'il puisse lui arriver. Il n'oserait plus jamais regarder le Neko dans les yeux!

En plus, comment avait-il pu tomber amoureux d'un neko? d'un mâle en plus?? Xelias n'avait jamais été attiré par les hommes, il n'avait en plus pas eu vraiment d'histoire avec des filles, alors... pourquoi avec lui?? pourquoi ressentait-il ça???

Soudain Innocent le tira contre lui, il s'agrippa a son dos, plantant ses griffes dans son dos, la couverture découvrit son torse, et le Neko serra Xelias contre. le visage de son maitre dans son cou, ce dernier n'arrivait plus a comprendre, et se concentrai plutôt sur la froideur du neko, qu'il espérait pouvoir réchauffer de son corps. il avait complètement oublié que le Neko était sensé le Haïr, qu'il n'avait aucune raison de faire ça...
seul contait ce moment de paradis, il maudissait le t-shirt qu'il portait, qui l'empêchait de sentir la peau de son ange directement contre la sienne.
. son cœur battait plus vite que jamais. il sentait la force que mettait le jeune Neko dans son étreinte, il ne sentait même pas la douleur qu'il devrait ressentir en ayant les griffes qui pénétrait sa peau.
La respiration du neko devint plus dure


-Si tu pouvais seulement…arrêter d’autant me contrarié. Si tu pouvais oui…au moins, faire semblant de m’ignorer. Ce serait tellement plus supportable, cette blessure ne paraîtrait pas si profonde…Je pourrais même oublier, les divergences de mon cœur.

On sentait que le Neko etait proche des larmes, Xelias n'arrivait pas vraiment à se concentrer sur ce qu'il avait dit, il fit un effort surhumain, pour essayer de comprendre, pour que ça mette le neko dans cet état, c'etait surement important. il s'arrachait dificilement aux sensation que lui offrait son Neko.
Arrêter de le contrarier?? Mais... pourquoi lui donnait il cette étreinte alors?? L'ignorer... Le cœur de Xelias lui avait fait mal à chaque fois qu'il l'avait vu, comment pourrait-il ignorer le neko???

une seule phrase retint vraiment son attention... il ressentait aussi quelque chose!!! son étreinte devint plus compréhensible, ainsi que ses réactions de tout à l'heure... Xelias eut un sourire. Inno... ressentait aussi quelque chose pour lui. c'était absurde, mais il ressentait quelque chose...
Xelias se replongea dans les sensation des bras du Neko avec délice

-alors... tu ressens aussi... quelque chose??

il lui avait chuchoté au creux de l'oreille sa question, en espérant une réponse, son cœur s'arrêta de battre, il arrêtait de se préoccuper des bras divins qui l'enserrait, oublia complètement les griffes plongée dans son dos, qui avait surement trouées son t-shirt et peut-être sa peau...
pour se concentrer uniquement sur la réponse qui allait sortir des levres du neko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Mar 5 Mai - 22:52

L’attente devenait insoutenable, il avait quelques peu du mal a supporter la réponse de son maître. Tout ce jouait a présent. Oui ou non, attention ou ignorance ? Il n’y avait que deux choix possible. Le reste n’était pas acceptable. Sur le coup, le neko se prit a espérer de toute ses force que Chumyo revienne, brisant ce silence, et par la même occasion, mettrait dans l’oublie cette situation. Ainsi tout redeviendrait normale, personne ne serait triste, personne n’aurait de regret. Le monde continuerait de tourner normalement se que chaque secondes, il ne du penser a cet homme, qui c’était accaparé son esprit. Pourtant, Inno se délectait de ce moment, il avait l’impression, que ce serait peut-être le dernier avant longtemps. Il ne relâchait pas son étreinte, de peur que la personne qui le recevait ne s’envole et disparaisse, emportant avec elle, la réponse a sa terrible question. Enfin, certainement qu’elle n’était terrible que pour lui, car, la réponse, quelle que se soit, influencerait définitivement le cours des choses. Il sortit de sa rêvasserie, Xelias prenait son inspiration, il allait parler, enfin, lui répondre, rompant ainsi l’impatience et l’anxiété… :

-alors... tu ressens aussi... quelque chose??

Il tomba des nus, tout sauf ça, tout sauf cette réponse. C’était assurément la seule a laquelle il n’avait pas pensé, même la simple idée quelle peut-être telle, ne l’effleura point. Lentement, l’hybride défit ses bras du torse de Same-san, son teint était livide, ses yeux sans couleur. Ressentait-il quelque chose ?Oui, il ressentait, mais ce n’était en aucun qu’a ce que lui demandait cet humain, il voulait savoir, si il ressentait de l’affection, ou se genre de chose certainement…Mais le neko n’avait rien de tout cela, seule la douleur, la souffrance, ressortait de son cœur qui lui faisait si mal a chaque fois que le visage de cet homme fût devant ses yeux. Alors certainement, que cette personne, en face de lui, n’était pas encore prêt a accepter ce poids, si lourd, si instable, et si difficile a contrôler. Ou alors ne c’était-il pas rendue compte, mais dans les deux cas, cela revenait au même. Innocent restait de marbre, les bras ballant le long de son corps, la tête baissé. Avait-il au moins…comprit ?Un rictus fendant son visage, il venait de résoudre son problème, il ne s’était inquiété pour rien. Xelias était sûrement comme tout les autre maître, a faire semblant d’éprouver, ou a le faire de manière égoïste et égocentrique. Oui, tout était définitivement finit, si son maître n’était pas prêt alors ce n’était pas si grave, se serait lui, le simple neko, qui porterait le rocher, et feindrait l’indifférence. Et lorsque le jour où cet humain comprendra arrivera, alors peut-être, le miroir reflétant son âme, ne le représentera pas tordue. Finalement il y était arrivé, a partir de maintenant, il n’avait qu’a jouer le rôle d’objet. Ne pas répondre, ne pas écouter, obéir, sans broncher, sans demander de reste. Il détestait agir comme cela, mais, si c’était le prit a payer pour que son cœur et son âme gagne en sérénité, alors il le ferrait. Pour rester toujours fidèle a sa race, et ne pas espérer quoique ce soit des hommes. Il articula, tel un automate :

-Mis a part la douleur, je ne ressent rien.

Directe, cette phrase se voulait agressive, malgré son ton monotone et ses paroles non-violentes. Il se sentait encore plus léger qu’avant, il avait l’impression de c’être transformer en un robot, qui ignorait tout des sentiments. Il ne sentait plus non plus la chaleur de la pièce, ni la froideur de son corps, ni la souffle roque de Xelias et encore moins cette larmes qui avait sécher sur sa joue. Il était devenue inerte, étanche, et il ne le serait que pour lui ,seulement pour lui, car il était dangereux. Il pourrait enfin penser en paix sans qu’un quelconques sentiments envers lui n’intercepte ses moment de plénitude. Bien entendue il serait gentil avec les nekos, il était normale après tout qu’il éprouve des sentiments envers des membres qui lui ressemblaient. Puis pour les autres humains, il suffiraient juste d’être un peu plus dur avec eux, pour qu’il ne se prenne pas a devenir comme Same-san, a avoir plein de sentiments pour lui. Il serait froid, implacable, il jouerait le grand méchant loups, ne prêtant cette fois aussi pas attention au petit chaperon. Le neko se recoucha sous la couette, faisant le dos rond a son maître.

-Sûr ce, je croit que Chumyo vas bientôt revenir, je pourrait enfin m’habiller et aller nettoyer…après cela je vous laisserait tranquille

Oui il serait un simple domestique, il avait consciemment utilisé le vouvoiement, il fallait, qu’il mette le plus de distance possible entre lui et Xelias. Cela bien entendue, passait avant tout par le langage, puis ensuite par les gestes, et enfin, par l’ignorance. C’était un peu comme si la belle au bois dormant avait elle même ordonné au dragon de garder son château, ne laissant venir ainsi la déranger, aucun prince charmant. Il aurait pus encore trouver mille et un autre exemple pour traduire ce qu’il était entrain de mettre en place mais il pensait bien aussi que pour que tout puisse se réaliser, il fallait qu’il arrête de pensé a ce genre de chose. Ainsi il se prit a imaginer son nouveau travail, car il ne l’oubliait pas celui-ci, son maître le lui avait permit après tout. Qu’allait-il bien pouvoir faire ? Il ne savait pas encore tout ce que les annonces proposait mais il comptait bien se renseigner dès qu’il aurait un tant soit peu plus de liberté et de temps libre. Il ne prêtait plus du tout attention a son maître, il ne savait même pas si il était encore présent dans la pièce. Inno essayait d’ailleurs désespéramment de ne pas y penser, de ne pas imaginer, mais la tâche de l’ignorance était quelques chose de bien difficile a crée et ensuite a conserver en place. Mais il résistait, se prenant a pensé a tout et n’importe quoi, jusqu'à son ancienne vie. Il se mit aussi a penser a l’animalier qui finalement n’avait pas eu sa revanche, cette idée le fit un peu sourire. Au moins avait-il gagner se combat là, même si il avait eu de l’aide pour cette fois. Il se mit aussi a s’inventer de nouvelle rencontre, oui car il voulait faire d’autre connaissance, il ne connaissait pas encore bien se quartier. Il fallait tout de même bien qu’il s’intègre dans un cadre, de cette manière, il serait plus facile pour lui de s’adapter. Il lui vint d’un seul coups a l’esprit une autre idée pour arriver a faire en sorte que Xelias se mette lui aussi a l’ignorer, il fallait qu’il soit stéréotypé, banal, sans aucun intérêt, comme tout les autres servants. Oui son plan était décidément parfait. Il portait tout seul la charge ?Qu’importe, au moins dans quelques mois, il n’aurait même plus a y penser.

[bon je sais c'est pas géniale, mais moi être trèssss fatiguée se soir xD]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: soufrance... Mer 6 Mai - 15:57

Xelias avait posé sa question... il avait l'impression que son existence entière dépendait de cette réponse. Jamais il n'avait sentit quelque chose comme ça. le sentiment que tout se jouait maintenant...
Soudain, sans prévenir, Innocent défit lentement ses bras du torse de Xelias, Le cœur de ce dernier s'arrêta lentement, les secondes s'étirèrent, il sentait que la réponse le ferait souffrir...
sans les bras protecteur du neko autours de lui, il ressentit un grand vide, son neko recula de quelques centimètres, juste assez pour que leurs corps ne soit plus en contactes.
un rictus tordit les belles lèvres d'Innocent

-Mis a part la douleur, je ne ressent rien.


Il n'y avait aucune vie dans ces mots, Xelias s'attendait a la douleur, mais étrangement, rien ne se produisit, il avait juste l'impression que... que rien n'était important maintenant, un vide l'engloutit comme si on venait de lui retirer tout ce qui fessait sa vie, il ne ressentait pas l'incroyable tristesse a laquelle il s'était attendu. seul une douleur dans son dos le rattachait a la réalité.
Innocent lui tourna le dos et remit la couette sur lui.. comme si cet instant de bonheur n'avais jamais existé...
Xelias en était presque certain, Innocent aussi avait aimé l'instant entre eux, rien que le fait qu'il ai serré ses bras autant autours de lui en était une preuve...

Pourquoi alors?? pourquoi l'avait-il rejeté?? pourquoi l'avait-il prit dans ses bras ?? juste pour le faire souffrir?? le neko était il vraiment sadique à ce point? au point de lui donner espoir puis de le rejeter?? pourquoi avait il dit qu'il souffrait??
l'esprit de l'humain était en pleine confusion, rien n'expliquait les dernières secondes...


-Sûr ce, je croit que
Chumyo vas bientôt revenir, je pourrait enfin m’habiller et aller
nettoyer…après cela je vous laisserait tranquille


La voix du neko était ressortie.... de nouveau ce ton mort et sans vie... Xelias devait avoir a peu prés le même ton si il se mettait a parler... Inno ressentait-il pareil que lui?? non sinon il ne m'aurait pas rejeter... pas fais souffrir...
Xelias comprenait qu'Inno lui demandait de partir, qu'il voulait que son maitre le laisse seul... mais rien n'aurait pu convaincre ce dernier de le laisser... il avait l'impression que si il partait maintenant tout serait fini... qu'en restant il avait encore une chance...

Soudain, une vague de souffrance le submergea, comme si l'information arrivai enfin à son cerveau, il sentit son cœur se briser... il avait toujours penser que c'était une bête expression, aucun rapport avec la réalité. mais c'était vraiment le sensation qu'il eut, que son cœur venait d'éclater, et que les débris tranchant comme du verre le labourait de l'intérieur.
Il ressentait l'envie de pleurer monter, sans qu'il ne pouvait rien faire contre, les larmes lui brulèrent les yeux, le désespoir, la tristesse la rage et l'incompréhension se mêlait en lui pour créer un cocktail ravageur.

une pensée le traversa, pourquoi souffrait il autant pour un neko? comment avait-il pu tomber amoureux d'un simple neko?? au premier coup d'œil ressentir quelque chose??
cette pensée alluma la meche...
les larmes perlèrent sur son visage, il ne se souciait pas d'être ridicule, au contraire, cette indifférence le rendait malade...

-Pourquoi?? Pourquoi souffre tu?? Qu'est-ce que je t'ai fait?? Pourquoi me hait-tu??

les larmes de l'humain coulait sans s'interrompre, il avait envie de frapper le Neko, de le voir réagir, sa voie était couverte par ses pleurs, sa vuebrouillée par les larmes


-REGARDE-MOI!!!!


la douleur lui avait fais perdre la réalité, il ne savait pas ou ça le mènerait de réagir comme ça... ses pensées était floue, une seule chose était sure: il ne pouvait pas le perdre.

-innocent...

il avait mit toute la tendresse et la douleur qu'il avait dans ce simple nom.
Le garçon était sur le point de s'écrouler, la douleur, avait réduit ses forces à néant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Ven 29 Mai - 20:58

It's just a goodbye.
Not the end.

Le temps passe, où ne passe plus. L’aiguille continue de tourner, mais les personnages présent dans cette pièce semblent arrêter, comme bloquer sur une image, une phrase, un mot, quelques petit détail qui leur on fait perdrent toute vie. Il y a du trop, et du pas assez. L’un voudrait moins, l’autre plus. Au finale, ils ne sont pas d’accord, mais comme il faut bien que ce conflit se finisse, l’un a prit la décision sur lui, pour l’autre. Tout n’est pas simple, rien n’est compliqué, il suffit juste, peut-être, d’aller plus loin, de voler plus haut, de nager plus bas. Car l’amour est semblable a la haine, aussi puissant, dévastateur, bouleversant. L’un tend vers le chaos, l’autre vers la sérénité. Pourtant, malgré leur divergence, il y a quelques chose, d’irréfutable les reliant : un pas. Un pas c’est beaucoup et équivaut a très peu, il semblerait bien que l’un des deux, soit tout juste au milieu. Il a fait qu’un demi pas, et ne bouge plus à présent, c’est à dire qu’il hésite, inconsciemment, même si son instinct lui dicte devant, son cœur le tire vers derrière. Que faire ?Que faire ?Rien tout simplement. C’est bien là, tout le problème de cette histoire là… Quand Chumyo reviendra-t-elle ?C’est que il l’attendait de pied ferme se caleçon. Sans lui il était prisonnier de cette gangue chaude. Était-elle perdue ?Non impossible, elle connaissait bien la maison…mais il y avait de grande chance pour qu’elle soit perdue, dans les caleçons. Elle ne devait pas savoir lequel lui apporter, si il lui ira…tout ce genre de question futile qu’une fille se pose généralement…Inutile ?Pas vraiment…après tout, cela risquait de poser problème si la taille ne convenait pas, la jeune neko devait certainement chercher d’anciennes affaires a son maître dans se cas. Inno le pensait bien, elle était une personne prévoyante et bien organisé, c’était la plus probable des situations. Ah !Et si Same-san avait décider de jeter ses vieux habille et sa vieille lingeries ?Chu-chan ne reviendrait pas avant une bonne demi-heure encore…aurait-il la patience d’attendre ?Il ne faut pas rêver !Mais il ne pouvait tout de même pas sortir du lit…nu ?Un semblable de honte se faufila dans son esprit qu’il avait décider de fermer hermétiquement aux sentiments, il se fit tout de suite renvoyé. Quelle importance ?Maintenant il était un automate, cela ne devait plus rien lui faire de sortir comme ça, et puis Xelias devait être tétanisé, il ne le remarquerait pas, non ? C’était simple comme bonjour, il suffisait juste de se lever, de se diriger vers l’armoire, l’ouvrir, prendre un très grand haut et l’enfiler, rien de plus, rien de moins, juste dix secondes, dix secondes…Tout d’un coup, la voix de l’homme a son chevet retentit coupant cour a son projet, elle était teinté de tristesse, et se fut a se moment là, que Inno entendue enfin les sanglotement dans son dos :

-Pourquoi?? Pourquoi souffre tu?? Qu'est-ce que je t'ai fait?? Pourquoi me hait-tu??

Il ne fallait pas écouter, non il ne devait pas, pas maintenant…Pour la première fois de sa vie, il comprit la puissance et la valeur du silence, il pouvait éviter de perdre le contrôle du nouveau monde intérieur qu’il venait de mettre en place, il suffisait de rester placide, et surtout, de ne pas répondre. Tel était les conditions pour que la tranquillité puisse régner. Innocent le savait, le maître ne lâcherais pas l’affaire, voyant qu’il ne répondrait pas, il tentera certainement quelques chose d’autre. Une fois la crise passé, il pourrait faire se remettre en marche et se sortir enfin de se lit. Les secondes qui semblaient passé si vite il n’y a pas si longtemps, s’éternisaient a présent. De minute en minute l’air devenait plus lourd, l’orage se préparait, et s’était Same-san qui le commandait. Le jeune chaton resta calme, se doutant bien que de toute façon la seule manière d’éviter que cela devienne un cataclysme était d’être de marbre en toute situation. Il restait juste un petit problème, la voix. Il y avait un petit quelque chose qui lui soufflait qu’il était en train de faire le mauvais choix, un petit quelque chose qui le prévenait dont ne sais quoi. C’est que le ton était si faible, les mots si mal articulé, cela ressemblait plus a un bruissement qu’a autre chose. Et il était là, ce petit bruit, titillant autant la curiosité que la colère du neko, car il pensait au plus profond de lui même, qu’il devait l’écouter, mais tout de suite après il n’y prêtait plus attention, jugeant que ça perturbait son plan. Il y eu comme un léger frémissement dans l’air, une personne prenait une grande bouffé d’oxygène, c’était Xélias, et il était très certainement sur le point de hurler…Puis ça apparue, un grand bruit, deux seul mots, c’était le cri du cœur :


-REGARDE-MOI!!!!

La soudaineté de la puissance sonore vrilla les tympans du jeune garçon, le rendant totalement abasourdi, mais il reprit vite contenance. C’était un ordre, il avait décider de devenir un simple esclave, obéissant justement aux ordres, tel l’automate. Devait-il réellement se retourner ?Si il le faisait, que se passerait-il ? Un autre mot sortie des lèvres du maître, de tous, ce devait être celui que le neko entendue le plus, malgré qu’il fut le plus faible en volume. Peut-être, parce que pour lui, signifiait-il une émotions très importante, qu’il venait d’oublier…

-innocent...

Emplit de chaleur, de gentillesse, de délicatesse et de bienveillance ; c’était se que cette simple suite de lettre reflétait, peut-être était-ce juste a cause du mot en lui même que cela formait. Le jeune homme était pourtant sur lui que ce n’était pas pour cela, car il l’avait entendue mainte et mainte fois, et jamais, non jamais, il ne l’avait ressentit d’une telle manière. Il devait se retourner, et c’est ce qu’il fit. Lentement, il bascula son corps, jusqu'à ce que ces yeux immobile aperçoivent Same-san. Il n’y eu rien d’autre, c’était tout. Il sentit bien quelques larmes montées sans savoir pourquoi, mais elle ne coulèrent pas, restant juste à l’intérieure, les faisant briller comme le soleil couchant ferrait briller le miroir d’argent de la calme mer. Le reste, la suite, fut exécuter sans pensées : Inno sorti du lit, se dirigea vers l’armoire, l’ouvrit délicatement, prit le plus grand haut qu’il pu trouver et l’enfila. Le vêtement lui arrivait à mi-cuisses, il était d’un blanc pur, sans aucune inscription, tout simple, tel que l’état d’esprit dans lequel se trouvait Innocent à présent. Enfin il se redirigea vers son maître, et tout en glissant l’une de ses mains dans la douce chevelure de l’homme il déclara tranquillement :

-Ne t’inquiète pas, je m’occupe de tout…


Un large sourire se dessina sur son visage, c’était, assurément, le premier qui venait du fond de son cœur. Il baissa les yeux, laissa retomber mollement son bras blanc le long de ses cuisses graciles. Pendant quelques instant il resta ainsi, sans bouger, attendant une action, puis le neko se détourna, Il était redevenue le robot. D’une fine démarche, il se dirigea vers la porte de la chambre, et posa doucement ses longs doigts sur la poignée. Là il attendit encore un peu, il ne pensait pas, ne savait pas pourquoi il faisait ça, mais le faite était qu’il attendait…là aussi, ce ne dura que quelques minutes, puis enfin il fit tourné le verrou et ouvrit la porte en grand. Lorsqu’il posa son premier pied nu sur le sol, et qu’une bouffé de froidure l’envahit, il reprit alors ses esprit. Le couloir lui paraissait a présent plus ternes que la pièce, moins accueillant, mais il ne bougea pas pour autant, un pied dehors, un pied dedans. Il n’a fait, qu’un demi-pas…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 30 Mai - 14:30

Le neko se retourna doucement vers Xelias, rien que croiser son regards, fit fondre le cœur en miette du jeune homme...
même si il souffrait, voir les yeux bleu profond du neko le remplit de bonheur. Le jeune homme sentit une bouffée d'espoir monter en lui en voyant son neko se tourner vers lui.
Le neko se leva doucement, sans être gêné par sa nudité, il frôla Xelias, et se dirigea vers son armoire, il prit l'un des haut de son maitre et s'en vêtit.
Ce dernier, avait du mal a se concentrer, subjugué par le corps pale et parfait du neko. même si c'était lui qui l'avait déshabillé, dans la panique il n'y avait pas fait plus attention que ça.
Il arrivait pas a comprendre, le neko semblait ne plus faire attention a rien... comme si ... rien n'avait plus d'importance.

Innocent revint vers Xelias, il lui passa une main dans la chevelure et approcha son visage du sien.


-Ne t’inquiète pas, je m’occupe de tout…

La douceur dans ses paroles était palpable, et le jeune homme eut un frisson de plaisir, mais son neko repartit, vers la porte.
La Xelias ne comprenait plus rien, avait-il espéré en vain???
son neko souffrait surement toujours... Xelias se demandais si il souffrait autant que lui ne souffrait.
Son cœur se serra en voyant le neko tourner la poignée de sa chambre, il n'avait absolument pas compris ce qui venait de se passer...

L'hybride posa un pied dans le couloir, et se figea, Xelias lui se leva et couru sur lui, il ne devait pas le laisser partir.
il passa ses bras autours de son torse et malgré l'état de fatigue dans lequel il était, il le tint fermement, bien décider a ne jamais le laisser s'en aller.Il adorait le sentir aussi proche, mais il devait se concentrer, il devait arriver a... a quoi d'ailleur? a le faire changer d'avis?? ça ne marcahit pas comme ça... si Inno ne voulait pas de lui...
mais ce qu'il ressentait était si fort qu'il ne pouvait pas abandonner... il devait au moins essayer



Innocent... je... je regrette de te faire souffrir... mais... je ne peux pas... ne rien faire...


Il n'arrivait pas a faire une phrase, les mots ne semblait rien dire... mais c'était les seuls qui lui venait a l'esprit, pour arriver a dire ce qu'il ressentait.
Il serra le neko contre lui du plus fort qu'il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 30 Mai - 21:55

Doble story

Sa approchait, c’était comme des pas, quelqu’un qui court ?Il ne savait pas, une force invisible le clouait sur place, l’empêchant de se retourner. Oui, il y avait une sorte d’abstraction qu’il annihilait sa curiosité. Il se sentit un peu triste, enfermé dans la petite cage qu’il avait construit autour de son esprit, il n’avait rien a faire. L’air était si froid, il se sentait congeler. Hey je suis là !Personne ne pouvait l’entendre, comment pouvait-il sortir de cette noirceur ? Il faudrait qu’une personne de l’extérieur l’aide, donne un grand coup, pour que tout s’effondre. Légèrement une fissure apparut dans un des mur d’acier, la fissure grandissait de plus en plus, bientôt, il pourrait passer au travers, et enfin se libérer, mais tout de même, cela l’intriguait. Il se passe quelque chose, se disait l’Amour…

Il n’avait fait qu’un demi-pas, il ne savais pas pourquoi, mais cette réflexion l’avait sorti de son état automatique. Il réagissait de nouveau a son environnement. Que c’était-il donc passé ?Pourquoi avait-il de nouveau froid ?Quelques instants plutôt, il n’aurait pas été en mesure de remarquer la si grande différence entre la température de la pièce et celle du couloir. Des pas, des demi-pas, le chaud et le froid, tout ses éléments lui rappelait bien une citations, un proverbe, mais lequel ? Il entendit la chaise grincer, comme si elle venait de se lester d’un poids, et en parlant de pas, il en entendait justement qui se précipitait vers lui. Tout d’un coup, il senti qu’on le prenait dans les bras. Il fut tellement surpris qu’il glapit de frayeur. Il pouvait sentir les pulsations de son cœur, qui avait été jusqu'à présent absentes…

Encore le même bruit, et ses parois qui s’effritaient de partout, quel était le sens de toute cet imbroglio ?Malheureusement pour lui, le trou n’était pas assez grand pour qu’il puisse passer. D’un seul coup, un pan entier de la cage fermer s’effondra, derrière se trouvait la Stupeur qui disparut aussitôt qu’elle était apparue. L’Amour sorti de sa geôle, a présent, il fallait qu’il trouve la salle du trône. Toute les méandres de l’esprit regorgeait des soldats Colère, il était en train de dormir, et ils accomplissaient si bien cette tâche, que le bon sentiment passa entre comme une lettre à la poste. Ça ne faisait que peu de temps qu’il était arrivé dans cette maison, il se sentait un peu perdue. De plus personne ne lui avait prit la peine d’expliquer, lorsqu’il était arrivé, on l’avait envoyer directement au cachot. Qu’avait-il fait de mal pour mériter cela ?Tout dans se grand châteaux semblait inanimé, pourtant, une voix de petite fille retentit…

C’était Xelias, la personne qui l’avait sorti de sa caisse dans l’animalerie, celui qui avait crut a son mensonge dans le par cet qui l’avait sauver de la mort dans la salle de bains. Bizarrement, il ne senti pas la colère comme a l’accoutumé monter en lui, il y avait comme une espèce de…vide. Il ne sentait pas le pincement au cœur qu’il avait d’habitude. Il y avait quelques chose d’étrange, il avait plus l’impression que ses sentiments était dans une sorte d’attente. Qu’importe, son maître le tenait de nouveau contre lui, lui prodiguant de cette manière, un peu de sa chaleur corporelle. Inno se sentait bien, étonnamment bien, il ne savait pas si cette sensation était passagère, ou si elle durerait indéfiniment. Il priait intérieurement pour que se réalise le deuxième cas. Subitement, Same-san se mit a parler, il parlait sans réfléchir, instinctivement, et avec grand mal :


-Innocent...je... je regrette de te faire souffrir... mais... je ne peux pas... ne rien faire...

Il ne ressentait plus de tourment maintenant, et la fin de cette phrase, le faisait un peu rougir, sans aucune raison valable. C’était peut-être juste parce qu’il était simplement content que l’on mette tant d’énergie juste pour lui. Il leva les yeux et croisa le regard de Xelias…

Une voix ?Non, un rire plutôt. Il aperçu au bout du couloir, une petite ombre orange, qui se tenait debout. de plus en plus biscornue cette histoire dit donc, se disait l’Amour. Il s’approcha un peu plus, la fillette se retourna, s’était la Passion, elle semblait tenir une peluche animé de la même couleur que sa robe entre ses menottes. Elle lui sauta dessus, l’action était tellement inattendue qu’il tomba a terre, un petit cri retenti, c’était la peluche qui c’était écraser par terre. La Passion bredouilla une excuse envers l’Affection qui devait être le nom du jouet. La fillette secoua le garçon a terre, elle lui criait de se dépêcher, qu’il fallait en profiter. Il ne comprenait rien a tout ça, le jeune voulait juste rejoindre la salle du trône, pour une raison qu’il n’arrivait pas a prononcé. La jeune fille sourit et après s’être puissamment esclaffer déclara un petit « On t’attend ! ». Décidément le sentiment ne comprenait vraiment rien a cette affaire, mais il n’avait pas le temps de réfléchir, la Passion après l’avoir aidé a se relever et s’être ré-emparer de sa peluche, le traînait littéralement derrière elle tout en courant. Pourquoi était-elle si pressé ?Elle ne lui répondit pas. Où allaient-ils ?A la grande salle évidemment !Il supposa que la « grande salle » devait signifier la salle du roi. Courant toujours a sa suite, il avait l’impression d’être épié…

Pour la première fois certainement, Innocent fixait profondément les yeux de son maître, ils étaient couleur chocolat noir, et brillait intensément. Il aimait se regard plein de vie, et de désir aussi. Il pouvait presque ressentir celui-ci monter en lui, il l’imaginait courir le long de son corps, mais n’avait pas encore atteint le cerveau. Le souffle puissant de l’homme le fit frissonner, il semblait caresser sa nuque a l’air libre. Curieusement, il n’arrivait pas a bouger singulièrement son corps, celui-ci refusait de lui obéir et restait impassible dans son immobilité. Que devait-il faire, dire un mot ?Une phrase ?Mais ils s’étaient tous dérober sous sa langue. Cette situation lui en rappela une, mais laquelle ?Il avait réellement l’impression que son cerveau marchait aux ralentit. Subitement, il eu comme une accélération, il pouvait enfin parler, et ses jambes semblaient a peu près lui répondre de nouveau. Il en profita pour se retourner et se laisser aller contre Same-san. Il souhaitait vraiment le prendre dans ses bras, mais il ne pouvait pas, pas encore…

Nous y voilà !S’écria l’Affection en chœur avec la Passion. Le groupe c’était arrêter devant une porte a battent massive. Tour à tour ils essayèrent de la pousser le plus fortement possible pour permettre son ouverture, mais la gigantesque entrée ne bougea pas d’un millimètre. Une autre voix retentit dans l’espace, tous se
retournèrent et aperçurent le Courage suivit de la Joie. A présent étaient cinq, car la peluche aidait aussi, ils réussirent a l’ouvrir de suffisamment beaucoup, pour pouvoir accéder a l’intérieur de la pièce. Il y faisait très claire, ils aperçurent devant eux les sièges royaux occuper par la Haine et le désappointement qui était recouvert de glace. Le blizzard régnait dans la salle, et petit a petit s’emparait des nouveaux venus. Le cerveau était-il devenue fou ?Il essayait de tous les tuer !Rapidement, chacun essaya de retirer les couronnes poser sur la tête des deux mauvais sentiments. Ni la Passion, ni le Courage, ni la Joie ne réussirent a retirer l’un des deux ornement. Il ne restait plus que l’Affection et l’Amour : la peluche essaya d’abord de soulever celui de la Haine, mais il était bien trop lourd pour lui, par contre, le deuxième diadème se souleva tout seul. Par cette effet, tout les soldat Colère se réveillèrent et devinrent serein. Malheureusement, les bon sentiments, continuait d’être encercler par le blizzard, alors la dernière personne restante, se dépêcha de soulever la couronne de la Haine. Le froid et le vent partirent, ainsi que le brouillard. Les mauvais sentiments quand a eux, se désagrégèrent…Ils avaient triomphés.

De nouveau, un large sourire éclaira le visage du jeune neko, il se sentait si léger, pourquoi depuis le début avait-il fallut qu’il cherche une réponse si compliqué a la question d’où provenait le pincement de son cœur ?C’était tellement simple, il en aurait presque ri, mais il ne devait pas, sinon Xelias allait certainement se croire tout permit, simplement parce que c’était réciproque. Il convenait tout de même qu’il devait le calmer, car le garçon pouvait entendre les rapide battements du cœur de l’homme. Il passa ses bras autour du coup de son maître et le contempla de nouveau. Sûr, il l’avait toujours trouvé beau, depuis le début de leur rencontre, mais il avait refusé de se l’avouer. Il avait refuser d’avouer qu’il l’adorait tout simplement. Oui il appréciait chacun de ses geste, chacune de ses mimique, et ne s’en était jamais lassé. C’était juste, qu’il était trop embarrassé et gêné pour y répondre, voilà tout.

-Si tu ne peu pas rester et me regarder partir de ton cœur, alors emprisonne moi a l’intérieur…

C’était sur un faux ton colérique qu’il avait dégainé cette phrase, certes il l’aimait. Mais il se refusait à le lui dire, et puis, même si il s’en rendait compte à présent, il était trop troubler pour le lui avouer directement. De plus il aimait aussi sa liberté, et ne voulait pas trop en être privé. De cette manière, il avait lancé le jeu du chat et de la souris, il n’avait qu’à courir, et il était très endurant. Il se détacha avec regret du corps de Xélias, mais rester signifiait aussi qu’il attendait une action, et il était sur que son maître était assez tordue pour se jeter sur lui.

-Je…Je vais chercher de quoi nettoyer…

Il ne savait pas où se trouvait les ustensiles mais qu’importe, instinctivement il parti en direction des escaliers et descendu tranquillement les marches, arrivé en bas, il resta planté au beau milieu de la place. Que faisait-il maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Nouveau départ Dim 31 Mai - 0:52

Inno poussa un glapissement quand Xelias referma ses bras sur son torse et le tira contre lui. Il sentait le cœur battre, ses mains posées sur sa poitrine lui transmettaient chacune des vibrations du torse du neko. Étrangement, son pouls était régulier… il n’était donc ni en colère, ni gêné, Le jeune homme ne savait comment le prendre. Le neko ne se débattait pas, il restait simplement dans ses bras… comme une poupée de chiffon.

-Innocent...je... je regrette de te faire souffrir... mais... je ne peux pas... ne rien faire...


Le Neko releva doucement les yeux vers son maitre, il rougissait. Mais son cœur restait serein.
Voir les yeux du neko tourné vers lui, le remplit de joie, la douleur partait peu à peu.
Voir enfin ses yeux, sans animosité, sans haine, sans colère… le cœur du jeune homme se désagrégea lentement.
Lentement, une lueur apparut dans les yeux du neko, et un frisson le secoua, les pupilles de l’hybride brillaient maintenant, Puis, lentement, le neko se retourna, et se laissa aller contre le torse de l’humain.
Un sourire apparut sur le visage du neko, un sourire sincère… un sourire qui réchauffa le cœur de Xelias et fit fondre les résidus de souffrance que le neko avait créée.
L’hybride entoura le cou de son maitre, se dernier sentit l’odeur divine du neko… rien n’avait plus d’importance

-Si tu ne peu pas rester et me regarder partir de ton cœur, alors emprisonne moi à l’intérieur…

Le ton du neko était colérique, mais le sourire sur son visage contredisait ses paroles, Xelias sourit lui aussi et caressa les oreilles du neko. Bien entendu ça ne serait pas si facile… mais maintenant il n’avait plus aucun doute : le neko répondait vraiment a ses sentiments… aucune peur ne restait en lui. Ce qui lui restait à faire n’était qu’un jeu…
Le neko se détacha de son maitre, tout les deux le regrettèrent, Xelias aurait parfaitement pu prolonger ce moment des siècles encore, simplement pour profiter de la chaleur du neko.


-Je…Je vais chercher de quoi nettoyer…


Le neko fit demi-tour et partit vers les escaliers, Xelias observa le corps du neko a moitié vêtu, ses jambes parfaites nues.
il revint a la réalité, il n'allait pas se perdre juste en contemplant les jambes du neko quand même ?
De quoi nettoyer ?? De quoi parlait-il ?? Qui avait-il à nettoyer ?? Les traces de boues ? L’eau du bain ?? Rien qui n’était d’une importance vitale aux yeux de Xelias. Mais le neko avait déjà descendu l’escalier avant qu’il n’eut trouvé de réponse…
Le jeune homme sentit la joie remplir son corps.

Soudain, la fatigue de toutes les émotions des dernières heures le frappa, il sentit son corps s’affaisser, ses muscles s’alourdir…
Il se traina rapidement vers le lit qu’avait occupé le neko peu auparavant et s’y laissa tomber, la fatigue le submergeait, et ses pensées devinrent floues.
Il devrait donner sa chambre au neko, vu qu’il la voulait…. De toute façon, c’était seulement par caprice qu’il l’avait demandé, mais ça ne serait pas dérangeant de la lui donner, il n’aurait qu’a prendre l’autre… celle juste a coté, de même taille…
Humm… les draps ont encore son odeur…

Le cerveaux de l’humain arrêta lentement chacune des fonctions non-vitales et le laissa se reposer.



[plutot vide comme post, mais j'était un peu obligé apres tout ces évenements.. Chumyo, tu poste maintenant ou apres Inno... maintenant serait parfais, vu qu'Inno est absent demain]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Dim 31 Mai - 23:23

Les escaliers étaient descendus, le salon avait été traversé, la cuisine, simplement entrevue et pour finir la penderie où ce trouvée le linge fut atteinte. Enfin… pour une penderie, elle était assez imposante… Il fallait maintenant prendre un caleçon pour le neko. Première chose à faire, retrouver l’emplacement des caleçons. Il y avait déjà pas mal de linges répandu dans la pièce. D’un coté le linge à laver, de l’autre le linge propre et déjà plier qui n’attendait plus qu’à être ranger dans les armoires qui leur correspondaient.

Heureusement que le linge qui était propre était aussi bien rangé. Chumyo pût donc atteindre les caleçons assez rapidement… Elle en saisie un et refit le chemin inverse. Tout à l’heure elle c’était précipitée vers la penderie et n’avais pas vraiment fait attention aux taches de boue qu’il y avait un peu partout dans le salon.


"Je vais avoir du travail aujourd’hui dit-elle en rigolant. "

Pour elle le ménage était presque un jeu. Elle pouvait passer une après midi à nettoyer. Et elle le faisait toujours à fond. Ce n’était pas pour cela qu’elle était maniaque. La boue ne la gênait pas plus que ça. Elle allait monter les escaliers lorsqu’elle s’aperçut de quelque chose. Elle n’y avait vraiment pas pensé tout a l’heure. Heureusement qu’elle pensait maintenant, elle aurait était gênée de donner un vêtement pas adapter à la taille du neko.

Le neko devait être un peu plus fin que le maître, un vêtement qu’il porte actuellement ne lui irait sans doute pas… Il fallait trouver une solution… Elle se laissa tomber dans le canapé en oubliant qu’elle était encore mouillée. Elle réfléchie à ce qu’elle pourrait faire.


*Je ne peux pas remonter sans rien… Le sien n’ait toujours pas sec et je pense qu’avec le temps qu’il fait… Il aura du mal à sécher.*

Elle posa une de ses main sur sa tête et c’est à ce moment là qu’elle s’aperçut quelle était encore mouillée. Elle se releva en sursautant. Après avoir constaté les dégâts, elle laissa échapper un soupir avant de sourire à nouveau.

"Je ne vais pas chômer cette semaine… "

Puis elle recommençât à réfléchir. Elle finit enfin par ce souvenir de quelque chose. Avant d’aménager, il avait fallu prendre toutes les affaires du maître. (C’était pur cela qu’il y en avait autant…) Il devait certainement y avoir un de ses anciens caleçons qui serait à la taille du neko.

Elle partit donc à la recherche de la grande boite où étaient rangées les anciennes affaires du maître. Même si cette boîte n’était pas très discrète vu sa taille, ce n’était pas pour autant qu’elle était facile à trouver. Il fallu à la jeune neko un bon moment pour y mettre la main dessus. Elle l’ouvrit et fouillât encore quelques minutes avant de trouver ce qu’elle cherchait. Elle avait garder l’autre caleçon, on ne sais jamais, le neko pouvait finalement faire la même taille que le maître. Après tout, elle n’avait pas spécialement fait attention.

Elle reprit à nouveau le chemin vers les escaliers. Qu’elle ne fut pas sa surprise de voir Innocent au milieu de la pièce. Il était immobile et portait un vêtement long qui appartenait à Xelias. Quelque chose d’étrange flottait dans l’air. Quelque chose venait de se passer mais bien sur, elle n’était pas au courant. Depuis qu’Innocent était arrivé, elle décrochait complètement. De plus le maître était bizarre…

Elle s’approcha d’Innocent les caleçons toujours dans ses mains. Il avait l’air complètement ailleurs. Elle ne savait pas du tout quoi lui dire mais elle détestait par-dessus tout être dans l’ignorance.


"Heu… Innocent… Ca va ?"
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 1 Juin - 14:27

The Big Cleaning

Que devait-il faire ?La question pouvait bien se poser dans les deux situations. Tout d’abord il ne savait plus trop comment se comporter avec son maître à présent, il avait dû deviner qu’il ressentait un quelconque amour pour lui, et pourtant il avait lancer un petit jeu, quel idiot il était !Le neko était certainement le seul perdue dans l’histoire et il semblait que depuis le début, c’était lui qui en donnait le ton. Si seulement il pouvait réfléchir avant de parler, il ne se mettrait pas dans le pétrin aussi facilement. Dans un sens, il était tout de même heureux que cette histoire se termine de cette manière, c’était comme lorsque l’on était récompenser pour du bon travail…euh…non, c’était tout de même un peu différent là…Il n’était pas très fort pour se genre de comparaison. Le jeune garçon souffla un bon coup avant de se traiter intérieurement d’idiot, il devait vraiment être bizarre pour penser a de tel chose, mais bon…un grand sourire transparut sur son visage, sa pourrait être amusant. Il n’entendit pas la jeune neko arriver derrière lui, si bien que lorsqu’il sentit un souffle chaud lui arriver dans le coup il fit un volte face magistrale la queue complètement ébouriffé.

"Heu… Innocent… Ca va ?"

C’était Chu-chan, il laissa échapper un second soupir, elle lui avait fait une peur bleu. Le faite de la voir lui rappela qu’il ne savait pas du tout où se trouvait l’endroit où l’on rangeait les affaires de ménages. La jeune fille arrivait vraiment toujours au bon moment…c’était quoi cette question ?Il avait fait quelque chose d’anormale ?Peut-être qu’elle l’avait vu tour à tour changer d’expression faciale sans bouger. Maintenant Inno allait donc certainement passer pour un fou à ces yeux. Il soupira de nouveau, décidément, l’hybride soupirait énormément aujourd’hui…Enfin, il remarqua que Chumyo tenait deux caleçon différent à la main, sont intuition de toute à l’heure c’était révélé vrai. Il semblait de taille différente. Tout en prononçant un petit merci, il s’empara des deux sous-vêtement et regarda leur taille marqué sur leur étiquette respective. Comme par hasard, l’un était légèrement trop grand et l’autre légèrement trop petit, le choix n’en parut pas moins facile : il valait mieux prendre le plus petit même si il allait serrer un peu, plutôt que le plus grand au risque qu’il ne tienne pas en place. Heureusement que le haut qu’il portait était grand, de se faite, il pu enfiler facilement par dessous le caleçon s’en choquer la jeune neko, puis il lui redonna celui qui restait.

-Merci de t’être décarcassé pour moi. Sinon on peu se partager le travaille pour le nettoyage ok ?Tu peu prendre juste la salle de bains ?Je veux bien m’occuper de tout le reste…


Innocent n’attendit même pas qu’elle réponde pour partir en trombe à la recherche de tout ce dont il avait besoins pour nettoyer. Il était déjà clair, que rien ne se trouvait dans la salle de jeux, ni dans la cuisine et encore moins dans les chambres…il ne semblait pas y avoir de placard prévu a cette effet. Il supposa que tout devait se trouver dans la salle de bains. Un frisson le parcourut, il n’aimait vraiment pas remettre les pied là-bas, mais en quelque sorte, il se sentait obliger de nettoyer vus que tout était arrivé à cause de lui…même si toute cette pagaille l’avait amené a développé ses sentiments pour son maître. Tout en pensant a cela, il s’engouffra dans la pièce inondé avec dégoût, l’eau étendue sur le sol était tout bonnement glaciale. Farfouillant un peu de partout a la vas-vite, il finit par dénicher ce dont il avait besoins : du produit nettoyant, un seau, une éponge, plusieurs torchons. S’emparant de tout ceci, il se mit d’abord en quête de débarrasser la maison des grandes traces de boue. Il partit pour le salon, c’était certainement la pièce qui avait reçu le moins de dégât…il remplit le seau d’eau chaude et mit du produit sur l’éponge qu’il avait préalablement mouillé. Enfin, avec tout son armada il arriva dans la vaste pièce.


-Aller, courage ! Après ça j’irais manger un bout…

Cette perspective lui donna du courage, il était vrai qu’Inno était un neko plutôt gourmand et dont la nourriture occupait souvent une bonne place dans ses pensées. S’accroupissant a terre, il frotta machinalement toute les tâches qu’il rencontra sur le sol, puis passait un torchon mouillé dessus pour enlever le reste, avant d’en passer un autre pour sécher le tout. Heureusement, toute les trace de boue étaient encore humide, lui facilitant ainsi la tâche. Après avoir finit cette pièce, il fit de même pour l’entrée, puis pour les escaliers, enfin il arriva au premier étage. Il y avait du bon a ce que la chambre de Xelias se soit trouvé dans les première, de cette manière il n’avait pas tout le couloir a nettoyer. Le seul problème ici, était que le sol était entièrement en bois, les tâches d’eau en avait donc causé de plus grande encore…et comme la boue était mélangé a l’eau…Il ne savait pas réellement quoi faire, Chu-chan devait être bien occupé a éponger la salle de bains, il ne voulait pas trop la déranger, déjà qu’il lui avait donné du boulot alors qu’il était sensé tout faire seul. Le jeune garçon réfléchit pendant quelques secondes avant de trouver une idée, il n’avait qu’a nettoyer normalement puis ensuite tout séché au sèche cheveux. Il fit donc comme pour les autres salles, occasionnant encore de plus grosse tâche d’eau, quand se fut finit, il se mit en quête de l’objet finale. Il devait certainement y en avoir dans le chambre de Same-san, il se dirigea donc vers celle-ci. Arrivé à l’intérieur, il trouva son maître allongé sur le lit, était-il en train de dormir ?Ou juste en train de somnoler peut-être ?Il avait un peu envie de le taquiner, mais il se retint, il n’avait autre chose a faire. Néanmoins il ne pu s’empêcher de l’observer, il avait la peau plutôt pâle, mais pas autant blanche que le neko - qui dans une autre vie aurait pu être un cachet d’aspirine – ses cheveux était étalé en pagaille autour de lui le rendant un peu comique, il avait aussi plutôt de long cils pour un homme, mais bon, il pouvait bien parler, les siens l’était encore plus. Enfin il posa son regard sur sa bouche, munit de belle lèvres, légèrement entre ouverte, oui légèrement entre ouverte…Il resta bloquer devant pendant plusieurs minutes, a quoi pensait-il donc ?Il sursauta tout seul, il fallait qu’il trouve un sèche cheveux avant qu’il ne soit trop tard, fouillant en essayant de faire le moins possible de bruit, il trouva au détour d’un tiroir l’objet qu’il recherchait. S’en emparant, il sortit sur la pointe des pieds de la chambre, et referma lentement la porte. Bon, maintenant il devait trouver une prise… regardant a droite et a gauche, il en trouva une non loin de là et y brancha l’appareil. Il resta comme ça, prostré avec le séchoir pendant de longues minutes sur une même tâche, qui ne voulait pas s’effacer. Tout de même, au bout de dix minutes, il se dit qu’il venait de faire une grosse bêtise, et que peut-être les tâches ne partiraient jamais. Prit dans la confusion, il voulut courir pour aller chercher Chumyo mais il rentra dans une petite table et s’effondra par terre. Quelques secondes plus tard, un grand bruit sourd fit son apparition, quelque chose s’était écrasé à terre. Se relevant avec peine et se retournant, il aperçu un vase exploser en mille morceaux près de lui. Qu’avait-il donc fait encore une fois ?Emplit de terreur, il se jeta sur les morceaux pour essayer de les rassembler, mais ils étaient tellement petits, il y en avaient tellement… Certainement que c’était un objet de valeur… peut-être même de valeur sentimentale pour Xelias. Il fallait qu’il trouve de la colle, n’importe quoi qui pourrait permettre la reconstitution du vase. Il se demanda intérieurement ce qu’il avait fait pour mériter cela. Etant trop paniqué pour faire quoi que se soit, il resta planté là, les yeux complètement écarquillés, laissant son cerveau réfléchir a toute vitesse pour trouver un moyens de réparer cette bavure. Il pensa sur le coups, il était très probable que le bruit est réveillé et attiré l’attention de Same-san, qu’allait-il lui dire ?Oh, j’ai complètement détruit ton plancher et vus que j’étais pressé j’ai par la même occasion anéanti tout ce qui se trouvait sur mon passage !Certainement qu’il allait se ramasser une raclée. Pour un fois, cet évènement n’était pas voulu par le neko lui même, dire qu’il pensait qu’après cela, rien de pire ne pourrait lui arriver…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 1 Juin - 19:57

Xelias était dans un grand champ, remplis de fougère, et d'arbre... ce n'était pas un champ mais une foret vu la végétation... une belette sortit de sous un rocher et sauta devant lui en frétillant, c’est beau les belette…
Elle sautillai des sa direction avec un sourire d'ange, les oiseaux voletait, et tout semblait bucolique.
Soudain, le décors changea radicalement, il était dans une pièce froide…. Sombre… avec un bain au centre, de l’eau en sortait, ça lui rappelait un souvenir désagréable, puis d’un coup la pièce se réchauffa, comme si … rien n’allait mal, le problème tait écarté.
Le bain se vida et quelqu’un en sortit, Xelias n’arrivait pas a voir qui s’était, mais il l’attirait incroyablement. Il s’approcha lentement, et le vit reculer, la pièce reprit des teintes sombres…
des gâteaux sortirent des murs et tombèrent sur le jeune homme, fessant disparaitre la personne qui l'attirait derrière une montagne de crème et de chantilly

Le jeune homme luttait contre le flot de pâtisserie... mais les desserts était trop forts

Soudain un grand bruit le réveilla, il gémit, et releva la tête du matelas… le soleil était revenu et un rayon doré tombait sur le parquet…
Le jeune homme voyait un peu flou, il s’était levé trop vite. Il attendit quelques secondes, puis chercha des yeux se qui pouvait l’avoir réveillé…
La pièce semblait en ordre, a part quelques mangas qui était tombé tout a l’heure… il devrait les ranger d’ailleurs.

Il se leva doucement, il était encore a moitié dans le vague... son rêve lui semblait bizarre, enfin plus que d'habitude. Xelias rêvait souvent de choses asser étrange, mais pour la première fois ses songes semblait avoir une vrai signification... une partie du moins.Il franchit les quelques mètres qui le séparait de la porte de sa chambre, en cherchant des yeux ce qui pouvait bien 'avoir réveillé.

Le couloir était encore plus trempé que dans ses souvenirs… des traces d’eau et de boue se mélangeait sur le parquet.
Dans le couloir, un ange était couché sur le sol avec une expression d’horreur sur le visage, au milieu de jolis éclats de porcel…
Hooo… le vase Ming de sa mère… Xelias sourit a Innocent qui semblait terrorisé, le jeune homme avait du mal a comprendre pourquoi , après tout ce genre de vase ne coutait que… un millions de Yens ? pas plus en tout cas.
Xelias se baissa et poussa les morceaux avec sa main, en essayant de faire un petit tas.
Le neko semblait paralysé, le jeune homme lui fit un grand sourire, il aimerait pouvoir détendre l’atmosphère. Voyant que son sourire ne changeait pas grand-chose, il passa sa main devant les yeux du neko.


-Inno-kun… ça va ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Mer 3 Juin - 17:40

As three monkeys : deaf, mute, and … Blind ?

Il se trouvait à présent accroupis devant son œuvre, le vase cassé. Il n’avait pas le courage de se relever. D’ailleurs, avait-il la force pour ?Il se trouvait complètement amorphe, seul ses yeux grand ouvert et son air affolé pouvait témoigné de sa vivacité. Son corps était de nouveau bloqué, comme il n’y avait pas si longtemps…il fallait rappeler que la journée n’était qu’a ses trois quart et que déjà une multitude d’événement tous plus fatiguant les On devait croire qu’il se trouvait un stand by, à attendre la suite des évènements. De toute façon, aucun besoins de bouger, avec le vacarme qu’il avait provoqué, certainement que sa ameuterait Xelias et Chumyo. Il resta donc là, prostré, devant les petits bouts raffinés éparpillés sur le bois. Lorsqu’il était plus jeune, on lui avait à plusieurs reprise donné le nom de M.Catastrophe, il ne passait pas un jour sans qu’il ne dû faire tomber quelque chose et aller contre les règles de la maison. La plupart du temps ce n’était pas fait exprès, mais bon nombre de personnes savait bien que le neko n’était pas ingénue a toute les affaires qu’il se passait. Le macro lui le savait bien, et avait un bon petit martinet pour le lui faire comprendre, enfin…quand il l’attrapait. Cette maladresse fut donné a ses sentiments qu’il contrôlait difficilement, de plus avec le temps, tout cela avait finit par disparaître. Alors pourquoi cet handicapant défaut resurgissait à présent ?Il y avait quelque chose qui le gênait depuis le début, même si il ne savait pas réellement quoi. Il lui sembla que la porte de la chambre de son maître s’ouvrit, il lui sembla juste. Inno était bien trop concentré sur son méfait, le regard rivé sur les petits morceaux blanc et bleu, pour apercevoir Same-san qui se trouvait maintenant a sa hauteur. Lorsque l’homme s’accroupit à ses côté, il ne le vit toujours pas. Xelias dû repousser les restes du vase sur le côté pour que enfin, le neko daigne lever ses tendres saphirs sur lui. Malgré tout, il ne vit pas son sourire, ni la mains qu’il agita devant ses yeux.

-Inno-kun…ça va ???

Le jeune garçon n’entendit qu’un léger brouhaha, qui emplissait l’air, vus le ton, se devait être une question, et son maître ne semblait pas très en colère contre lui. De plus, il lui sembla entendre son prénom, où en tout cas, quelque chose qui y ressemblait. Certainement qu’il lui demandait ce qu’il c’était passé. Il avait bien remarqué que la personne en face de lui, avait toujours été très douce avec lui, mais à se point…cela le déstabilisait. L’hybride ne savait jamais sur quel pied dansé avec cette étrange personnage, c’était tellement dérangeant, si seulement il pouvait avoir un caractère prédéfinit facile à cerner… il se replia sur lui même, mettant ses frêles jambes en barrière devant lui et en enfouissant son visage dans ses propre bras qui reposait sur ses genoux. Que devait-il dire ?Cette question intérieur revenait encore…ne trouvant pas de réponse, et vus qu’il devait bien dire quelque chose il articula donc sur un ton plaintif :

-pas fait…exprès…

Puis il se renferma dans son mutisme, c’était a peine si il était arrivé a dire une phrase. Il avait pitié de lui même. Un maigre sourire ironique fendit son visage a cette pensée. Oui, on aurait dit qu’il retombait en enfance. Il se doutait bien que sa avait dû l’énerver, après tout il avait quinze ans, (précisons ici que depuis le début de la rencontre, c’est le même jour, donc le 16 Avril) et il trouvait encore le moyens de se comporter tel un gamin. Il faillie soupiré mais a quoi bon ? Chu-chan ne devrait pas tarder arrivé à présent, surtout qu’elle devait avoir finit d’éponger tout la salle de bains et de lui rendre de l’allure, elle allait rappliquer et désespéré en voyant l’état du couloir. Son ventre se mit à gargouiller, coupé ainsi court au silence. Il avait encore faim, une poire ne suffisait pas à nourrir le goinfre qu’il était. Timidement il releva les yeux vers son maître, et se détendit de sa position fœtale. Il s’approcha de lui d’assez près pour pouvoir sentir de nouveau son souffle et voulu s’agripper à sa cravate, mais petit problème, il n’en avait pas. Non Same-san ne portait pas de cravate, juste un t-shirt mais pas de cravate. Se simple détail le déconcerta. Pourquoi n’en portait-il donc pas ?Tout les hommes de puissance en avait non ? N’était-il pas riche ?Il sembla s’affoler, tout ses anciens maître portait cette accessoire autour de leur cou, et à chaque fois qu’Innocent s’était senti mal à l’aise, il s’y était agrippé, la défaisant légèrement donnant un air plus décontracté à son utilisateur. C’était en quelque sorte, sont anti-stress. Mais voilà que Xelias n’en portait pas !Même dans son enfance, tout les hommes qu’il avait croisé et le macro en portait une !

-Tu n’en…porte pas…

Sa bouche était redevenue pâteuse, il ne pouvait même pas prononcé le dernier mot, le plus important. Il espéra sur le coups qu’il comprendrait en le voyant regarder en direction de son torse et avec ses deux pauvres mains qui étirait son haut. Bon, grâce à sa, il avait tout de même complètement oublié les catastrophes qu’il avait occasionné il n’y avait que quelques minutes de ça. C’était une bonne chose, au moins ne déprimait-il plus…il était juste intrigué par ce caractère vestimentaire qui n’avait pas l’air de rentrer dans celui de son maître. Inno se rappela soudainement qu’il avait faim, concentrer comme il l’était, le jeune garçon avait finit par oublié son propre état. Il regarda toujours d’un air effaré Xelias, il ne savait vraiment plus quoi dire…alors il resta le visage statufié dans un air pantois, la bouche légèrement ouverte comme pour dire un tout petit « Oh» qui finalement ne sort jamais. C’était un comportement qu’il avait toujours adopté lorsque qu’il était émerveillé ou intrigué par une quelconque situation. Tu vas gober les mouches !Lui disait souvent sa mère tout en riant aux éclats. C’était faux, il n’avait jamais gober de mouche, et aucun de ces insectes ne seraient assez stupide pour se fourrer dans la sienne, surtout avec une si petite ouverture et avec autant peu de luminosité dans sa cavité buccale. Néanmoins il avouait que c’était possible, et que l’on pouvait même dans ce cas, s’étrangler avec. Il avait vraiment envie de demander à Same-san si il croyait qu’une mouche allait venir s’engouffrer entre ses lèvres, mais il ne dit rien. C’était juste une pensée parmi tant d’autre, qui n’aboutit pas. Il n’avait vraiment plus envie de réfléchir, alors la dernière qu’il se permit fut celle de comment allait réagir son maître à tout cela. Il ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait non plus, mais bon…Il entendait son instinct le lui souffler, c’est que se devait-être important. Il vint même à se demander si il avait agit de manière déplacer. De toute façons, il n’y avait rien d’anormale a s’agripper a quelque chose non ?Ce n’était pas comme si il s’était jeter sur lui… le jeune garçon rougit simplement à cette idée, non…il n’avait rien fait de…bizarre. Alors tout allait bien, il essaya de cacher sa gène en enfouissant cette fois ci sa tête dans le cou de Xelias. L’hybride ne voulait vraiment pas qu’on l’aperçoivent dans cette état d’embarras. Sentir la chaleur du corps de cet homme contre son minois le fit frissonner. Malgré le faite qu’il avait reprit des couleurs, Same-san restait un vrai radiateur ambulant comparer à lui. Il pouvait bien rester des heures dans cette positions, sa ne comptait pas, tout ce qui importait était se confort si plaisant et si doux qu’il ressentait auprès de lui. Rien d’autre, absolument rien d’autre… Il n’avait pas besoins de parler, ni de voir, ni d’entendre, il pouvait simplement ressentir sans artifices et aide, la l’affection que l’homme éprouvait à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Jeu 4 Juin - 0:00

Inno jeta un regard apeurer a son maitre, puis, se recroquevilla en position fœtale, ramassé sur lui-même comme ça, il donnait une impression de fragilité, bien différente de celle qu'il avait donné tout au long de la journée.


-pas fait…exprès…


La petite voix plaintive qui était sortie du neko, Arriva aux oreilles de son maitre et le fit soupirer, Innocent s'inquiétait vraiment de rien.
Le neko avait vraiment l'air horrifié pour avoir simplement démoli le parquet et un vase d'un million de Yen. Son maitre voulut remonter le moral du neko, mais alors qu'il ouvrait la bouche, l'hybride sortit de sa torpeur, un gargouillement brisa le silence qui était tombé dans le couloir, et fit rougir, pour une raison inconnue Xelias. Le neko se détendit lentement, et se glissa jusqu'à son maitre, si prés que ce dernier pouvait sentir le souffle du neko contre son cou.
Innocent tendit la main vers le cou de son maitre, et arreta son geste en plein millieu, comme si il venait de se rendre compte de quelque chose de crucial.


-Tu n’en…porte pas…


les quatre mots du neko laissèrent son maitre dans le brouillard, et il commença a douter de la santé mentale de l'hybride.
il ne portait pas quoi??? un collier?? une laisse??? un col???
en tout cas, cette révelation sembla choquer le neko, il ouvrit sa bouche dans un "Ho" muet, et resta ainsi.
Le jeune homme avait arrêté de se questionner,il regardait les lèvres entrouvertes du neko, toute son attention captivée, par ces jolies lèvres rose pale.
Pourquoi diable un neko retenait tant son attention??? pourquoi un neko arrivait a lui faire complètement oublier la réalité? comment étai-ce possible que simplement voir ses lèvres détruise en un éclair son esprit??
Soudain, une masse froide, mais qui avait une odeur divine vint se poser contre son épaule, Il baisa le regard vers le bel hybride qui se serait contre lui, le neko frissonna et semblait... heureux d'être contre lui, en tout cas, il y resta, et semblait apaiser par le contact avec son maitre.

Le jeune homme serra brievement le neko contre lui, puis se résigna a reculer,et déposa un baiser sur son front. Il s'approcha des escalier, et jeta un petit sourire au neko.

-tu as faim??

connaissant parfaitement la réponse du neko, il appela Chumyo qui devait être encore dans la salle de bain, a réparer... l'incident de tout a l'heure.
Le jeune homme descendit rapidement les escalier, il ne savait vraiment pas comment réagir avec Innocent... peut-etre parce que tout n'avait été qu'a moitié dit? car rien n'avait été vraiment clair??

Xelias arriva dans la cuisine en constantant que mis a part le parquet de l'étage, la maison était propres, le neko avait tout nétoyer.
il se mit devant le frigo en réfléchisant a ce qu'il allait bien pouvoir faire... quand l se glaça, il avait oublié un point particulierement important.
il attendit qu'innocent arrive dans la cuisine, pour lui poser la question qui relevait tant d'importance sur le moment.

-qu'aime tu manger??




[xD j'ai eu un peu de mal pour la fin ^^]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Ven 5 Juin - 21:44

¤ It’s Time to Eat ~ Starving Cat ! ¤

Aucun des deux personnages ne parlait, seul le silence régnait pour une fois en maître dans la maison. Inno avait été gagné par la tranquillité, dans un sens, certainement que son maître ne savait pas réellement comment réagir et que justement, il ne réagissait pas. Où alors était-il choqué ?Le jeune garçon n’avait aucun moyens de savoir si oui ou non l’homme contre lui était troublé par son comportement ou qu’il ne savait juste pas quoi dire et qu’il pensait que cette situation était très bien tel quel. Ce n’était pas une personne particulièrement stressé ou réceptif à chaque détails, donc très certainement, que la deuxième option convenait mieux à Xelias. Le temps parut s’allonger, chaque seconde devenait minute, et chaque minute semblait être composé d’une infinités de secondes, le tout donnait une longue période, ou le monde entier ne semblait plus qu’être rythmé par les battements de cœur du jeune maître. Le neko faillit s’endormir dans les bras de l’homme à force d’entendre cette faible pulsation qui avait le même effet qu’une berceuse sur son état mentale. Pourtant, il fallait bien avouer qu’un simple organe, aussi vitale fut-il, ne pouvait pas être la meilleure comparaison avec le chanson du marchand de sable, pourtant Morphée semblait avoir donner un petit plus, qui le rendait spéciale, quelques sentiments doux et une onde de sécurité s’en émanaient. Subitement, Same-san sembla se détacher progressivement de lui, l’hybride s’accroupis en face de lui, l’interrogeant du regard. Le maître avant de partir en direction des escaliers, déposa un simple mais efficace baisé sur le front de mi-humain le ragaillardissant. Inno ne quittant toujours pas des yeux Xelias, faisait battre jovialement l’air de sa queue rose bonbon, les oreilles en avant, un air satisfait au visage. Juste avant de descendre, le jeune homme se retourna dans sa direction et déclara joyeusement :

-tu as faim??

Il répliqua un petit oui, mais son maître semblait déjà connaître la réponse, ce qui était assez logique en vue de la réaction du ventre du jeune garçon il n’y avait pas si longtemps de cela. D’un bond, il se releva et courut vers les marches. Il avait l’impression que son intestin se contorsionnait sur lui même, l’air d’en redemander. Oui, il avait vraiment très faim. Arrivé dans la descente, il n’aperçut plus son maître, certainement qu’il était déjà arrivé dans la cuisine, s’est qu’il marchait réellement vite, ou alors faisait-il simplement de grandes foulés ?Le neko jeta un œil sur ses jambes efflanquées, ce n’était pas avec ça qu’il allait marcher a la même allure, néanmoins lorsqu’il était question de courir, il en était plutôt content, surtout que grâce a sa corpulence filiforme, il pouvait se faufiler de partout, ce qui pouvait être d’une grande utilité en certaine circonstance… Il sourie intérieurement avant de descendre l’escalier, il aimait se laisser tomber en avant puis rebondir un petit peu sur le bois avant d’être projeté quatre marche plus bas. Il avait presque l’impression de faire du trampoline, bien sûr le sol était plus dur mais bon…on fait avec ce qu’on n’a comme le disait si bien…qui déjà ? Bref, enfin il franchit la porte donnant sur la pièce convoité par l’un de ses organes digestifs. Juste a ce moment, Same-san se retourna pour lui poser une question qui avait l’air de sérieusement le tracasser…nice timing master :

-qu'aime tu manger??

Très bonne question et tellement bien placé, car le neko était difficile et chipoteur pour tout ce qui concernait l’alimentation, mais malheureusement il ne pouvait pas y répondre, car il n’en savait lui même, rien. Tout en faisant mine de réfléchir, il observa la salle, il était vrai qu’il y était déjà passé tout à l’heure, mais c’était en coup de vent, il ne s’était pas attardé dessus. Maintenant il détallait dans son regard chaque objet. La cuisine était comme il l’avait déjà remarqué, très américanisé, le tout donnait une large impression de catalogue. Un immense frigo suivit d’une multitude de machine ressemblant a des fours, lave-vaisselle, placard et micro-onde dernière génération se côtoyait assez harmonieusement, donnant un rendus assez impressionnant et novateur. Une table de travail parfaitement propre trônait au centre de la salle, s’accordant tout aussi bien avec le reste. La cuisine était absolument monochrome. Inno se tira de sa rêvasserie, il aurait bien le temps de contempler les merveilles que provoquait la richesse plus tard, pour l’heure, il devait trouvé quelque chose à manger…de consistant. Il était affamé, mais il préférait l’aider à préparer le plat…donc de préférence, il devait plutôt demander quelque chose de long et fastidieux… et ensuite il se proposerait pour l’aider, oui c’était parfait…minute, que venait-il de pensé ?Depuis quand voulait-il faire se genre de chose avec un humain ?Vraiment, il devait y avoir un problème, il avait l’impression de se comporter étrangement depuis peu, et cela le troublait au plus haut point. Le jeune garçon appuya sa main droite contre son cœur, il semblait s’être emballés. Alors c’était pour cela qu’il se sentait si mal ?Tout d’un coup il voulait s’échapper de cet endroit, car, même si il savait, même si il l’acceptait, le neko ne pouvait tout simplement pas supporté se sentiment. Il aurait bien voulu l’évacué, le dire, le crié, le hurlé…mais il se trouvait veuf de langue chaque fois qu’il essayait de le prononcé. Cette histoire était bien louche, tout était emplit de sous-entendue, et pourtant c’était lui qu’il l’avait voulu. Ah malheur !Pourquoi fallait-il toujours qu’il s’empêtre dans chacune de ses décisions ou action ?Il soupira, ça en faisait beaucoup de pour une seule journée qui n’en était qu’à ses trois quarts. Il fit grise mine, dans un sens il devait peut-être laissé les chose tel quel, de cette manière peut-être un jour sera t’il capable de le clamé clairement. Inno s’approcha du frigo et l’ouvrit, un souffle froid vint le caresser, lui rosant les joues, il vérifia que tout les ingrédients nécessaires s’y trouvait, il prit même la peine de se baisser pour fouiller les bacs à légume positionné en bas du frigidaire. Enfin, après sont inspection, il referma le conteneur gelé et proféra :

-Dans ce cas, j’aimerais bien un couscous avec un osco bucco !

Il semblait avoir oublié quelque chose…il devait dire une phrase qu’il n’avait pas prononçé, mais il n’arrivait pas a s’en souvenir. Ce ne devait pas être important…Innocent commença a s’installer devant le plant de travail que l’idée lui revint. Il avait oublié de demander a Xelias si il pouvait l’aider pour la cuisine !Il pensait bien qu’il ne refuserait pas, à moins que…il se pouvait qu’il est peur pour le neko, car peut-être penserait-il que le jeune garçon voulait se suicidé avec un grand couteaux… heureusement il avait le remède contre cela, il afficha son plus beau sourire avant de déclarer sa demande :

-Je peux t’aider bien entendue ?

C’était assurément une phrase affirmative, néanmoins il y avait mit le ton pour montrer que cela restait tout de même une question, et que donc il exigeait une réponse, qui se voulait affirmative bien sûr. C’est gaiement qu’il retourna vers le frigo, et commença a en sortir tout les ingrédients nécessaire à la préparation, ensuite il partit en quête des ustensiles, ouvrant tout les tiroirs et placards qu’il trouvaient sur son passage. Enfin il posa tout sur le plan de travail et attendit quelques secondes les yeux posé sur la table avant de dire simplement :

-Au faite, je ne connais pas les recettes, mais ce n’est pas très important n’est ce pas ?

Dans cette question il sous-entendait évidemment que le maître devrait de toute façons se débrouillé pour lui faire ses deux plats. Oui, c’était un neko affamé, affamé et énervant par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 6 Juin - 17:38

[ hum... au vu de mes capacités culinaire, je décide de passer les passage de cuisine pur XD]


Le neko eu un petit sourire quand son maitre lui posa cette question. il avait une expression un peu étrange sur le visage... la question devait être de taille...
Enfin heureusement Xelias aimait cuisiner... tant que ce n'était pas trop compliquer, souvent c'était a Chumyo de rattraper ses erreurs. Par précaution, il y avait un extincteur dans la cuisine toujours a portée de mains...

Innocent venait d'ouvrir le frigo, arrêtant les réflexion de son maitre. il farfouilla quelques secondes a l'intérieur, puis se tourna vers Xelias, un grand sourire sur le visage.


-Dans ce cas, j’aimerais bien un couscous avec un osco bucco !

Un silence prit place entre xelias et le neko, mais heureusement, ce dernier était occupé a rassembler les ustensiles nécessaires a la préparation du plat. il ne pouvait donc pas voir l'expression gênée sur le visage de son maitre. Xelias ne savait absolument pas comment cuisiner un osco bucco... il n'était même pas certain de ce que c'était.
Innocent, lui continuait sur sa lançée:


-Je peux t’aider bien entendue ?


Le neko ouvrait presque tout les tiroirs de la cuisine, le sourire au lèvres, sortant de temps en temps un couteau, un bol ou un plat, quand ça lui semblait utile pour la préparation de son plat.
il se mit finalement devant le plan de travail, désormais encombré par plusieurs ustensiles de cuisine, il fit un petit regard d'ensemble pour vérifier que rien ne manquait. il se tourna finalement vers son maitre, réchauffant un peu le cœur de ce dernier.
Xelias n'avait pas bouger de la ou il se trouvait, il hésitait de la façon dont il devrait annoncer la triste nouvelle au neko...


-Au faite, je ne connais pas les recettes, mais ce n’est pas très important n’est ce pas ?

-he bien... si c'est un peu ennuyeux... car, je ne connais pas non plus la recette... ça ne t'irais pas mieux si on fessait une pizza ??

Il lui lança un petit regard, esperant que le neko accepterai, il semblait avoir des gouts plutot marqué, si il n'aimait pas la pizza, Xelias devrait se lancer dans un oplat plus hardu... au risque de faire bruler la maison...

il sortit rapidement les ingrédients néssaisaires a la préparation de la pizza, de toute façon, le neko n'aurait pas beaucoup le choix.
l'habitude aida Xelias à aller vite, il arrivait a préparer de la pate a pizza machinalement, ce qui lui permit de s'occuper un peu d'Inno.

-ça t'embeterai de répondre a quelques questions ??


Xelias sourit avant de commencer son interogatoire. il posait des question, et
dès qu'il y répondait, Xelias lançait une autre question, apprenant peu a peu des détails sur Innocent.

-qu'elle est ta couleure préferée ?

-ton fruit préferé ?

-ton moment de la journée ?

-l'endroit ou tu préfere te trouver?

-ton temps préferé ?

-ta garniture de pizza ??
(Xelias sourit en ajoutant ce qu'Inno lui dictait)

-l'odeur que tu préfere ? (il mit la pizza au four)

-la matiere que tu préfere toucher?

-tu préfere l'ombre ou la lumiere?

-quel est ton élément?

-tu préfere le chaud ou le froid ?

-ta fleur préferée?


la réponse d'Inno sonna en meme temps que le petit bruit du four annonçant que la pizza était désormais cuite.
il la sortit, la possa sur un plat, et dressa la table avec l'aide du neko. il était heuruex d'en savoir plus sur Innocent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Sam 4 Juil - 18:13

¤ Kitchen, sweet kitchen ¤

Jarrets de veau, bouillons Kub, carottes, oignons, branches de céleri, gousses d’ail, tomates concassées…Cela faisait la énième fois que le neko vérifiait que tout les ingrédients étaient bien là, qu’il n’en manquait absolument aucun pour faire l’ossco bucco. Il était vrai qu’ils se seraient trouvés dans une fâcheuse situations si ils venaient à manquer d’un seul produit, aussi insignifiant puisse-t-il paraître. C’était avec un grand soulagement et une grande satisfaction qu’Inno se permit enfin croire qu’il ne manquait absolument rien, tout était en ordre, tout devrait bien se passer. Il leva les yeux vers son maître qui depuis peu semblait fort embarrassé. Le jeune garçon plissa légèrement les sourcils, avait-il dit quelque chose de mal ? Était-ce sa tenue qui dérangeait tant que ça ? Où peut-être que Xelias ne voulait tout simplement ne pas le faire avec lui et qu’il ne savait pas trop comment le lui dire. Pendant une longue minute il rassembla le plus d’hypothèse possible sur le gène de l’homme, en repoussant quelques unes parfaitement absurdes ou incorrectes, équivalents les propositions restantes. Enfin il se décida que l’hypothèse la plus probable était bien la plus ennuyante pour lui : celle de se faire refouler sur le tapis. Il voulut dire quelque chose, rattraper le coups au cas où, mais il n’en eu pas le temps, son maître fut plus rapide que lui :

-hé bien...si c'est un peu ennuyeux... car, je ne connais pas non plus la recette... ça ne t'irais pas mieux si on fessait une pizza ??

Il soupira de soulagement, ce n’était que ça. Ses traits légèrement crispées quelques minute auparavant se détendirent progressivement. Il n’avait même pas pensé que Same-san ne savait tout simplement pas faire la recette qu’il demandait. D’ailleurs celui-ci lui proposait en échange une pizza. C’était a son tour d’être incommodé, bien entendue il savait ce qu’était une pizza, mais il n’en avait jamais goûté. Ses ancien maître jugeait cette nourriture non saine et de très mauvais goût. Le neko c’était toujours demandé pourquoi dans ce cas il y avait autant de monde qui appréciait en manger…c’était par ailleurs très certainement a cause de ses hommes là qu’Innocent avait pris goût a la nourriture luxueuse et raffinée. Il acquiesça en silence, signe d’approbation a la question de Xelias, c’était une bonne
occasion pour enfin en manger. Il suivit du regard son jeune maître, le regardant sortir les ingrédients nécessaires a la préparations de l’aliment. Pendant ce temps l’hybride rangea les ingrédients nécessaires pour l’ossco bucco avec un petit pincement au cœur, cela faisait si longtemps qu’il n’en avait pas mangé…mais bon, il n’allait pas non plus être trop capricieux, il pourrait bien demander a Chumyo de lui en faire un, elle devait certainement mieux si connaître en cuisine que Same-san. Après avoir tout bien rangé comme il faut dans les bac sur les diverse étagères du frigo, il revint vers la table de travail, s’assoyant sur un tabouret qui traînait juste a côté. Il regarda sans mot son maître faire la pâte, il avait l’air d’avoir l’habitude, c’était avec des gestes vif et précis qu’il la finit bientôt, pouvant ainsi commencer a mettre la garniture.


-ça t'embêterais de répondre a quelques questions ??

Il leva quelque seconde son regard des mains du jeune homme pour le posé sur le sien. Il se demandait bien ce qu’il sous entendait pas quelques questions…certainement que c’était en rapport avec son ancienne vie. Si c’était cela, sa le dérangeait un peu d’en parler, il fallait dire que sa vie n’avait pas toujours été aussi rose que sa chevelure et aussi ingénue que certaine de ses réactions. Il pouvait même dire que c’était tout le contraire, bien sûr, elle n’avait pas été catastrophique non plus, mais si il pouvait en effacé certaine partie de sa mémoire, il le ferrait sans hésitations. Que devait-il lui dire ?Il ne voulait pas l’envoyer sur les roses avant même de savoir si ces questions portaient sur son histoire, avant leur rencontre…il pouvait tout simplement sortir un petit truc qui laisserait planer qu’il ne répondrait pas systématiquement, si la question ne lui plaisait pas.

-Hmmm…posent les toujours…

En retour, Xelias offrit un beau sourire enjôleur a Inno. Sans savoir pourquoi il baissa la tête camouflant ses joues blanches qui étaient passées rose pastel. Peut-être ne si attendait-il pas trop, Il avait vraiment l’impression de n’être qu’un gosse a côté de lui qui avait toujours l’air si détendue et si sûr de lui même, si on exceptait bien entendue les cas extrêmes comme la petite crise dans la chambre…sa c’était une autre affaire et il aurait bien le temps d’y repenser plus tard. Ainsi Same-san commença son petit questionnaire :


-qu'elle est ta couleur préférée ?

Le jeune chaton ne s’était pas trop attendue a devoir répondre a ce genre de questions, il fut soulager de ne pas avoir a étaler son ancienne vie. Bref, en tout cas il n’y avait pas de doute sur sa couleur, c’était du tout cuit :

-Je dirais sans hésiter le bleu.

Comme la mer, le ciel, l’océan, comme les bleuets et les œillets, tout simplement : bleu. Depuis tout petit déjà il avait un grand penchant pour cette couleur très douce et légère qui s’accordait avec un peu près tout les couleurs qu’il appréciait. Le bleu c’était un peu la couleur de la tranquillité, du bien être, du rêve… comme c’était la couleur de la peur, du froid, de la solitude et de la tristesse, mais sa ne pouvait pas faire de mal, les larmes son versé pour être soulagé, une fois la peur passé il ne reste que la tranquillité et le bien être, la solitude était un facteur revigorant, faisant apprécier par la suite le fait d’être auprès d’une personne aimée, et le froid rendait la chaleur meilleur, plus appréciable, moins insoutenable. Aussi était-ce peut-être parce que le bleu avait une connotation souvent pur… pendant ce temps Xelias continuait :

-ton fruit préféré ?

Sa se corsait un peu, le jeune neko était un grand amateur de fruits, mais il ne parvenait jamais a se départager entre deux… poire ou Ananas ?Il réfléchit un instant, puis ne pouvant se décider déclara finalement :

-Disons la poire et l’ananas, désolé mais je ne parviens pas trancher pour lequel est meilleur, il se val tout les deux.

Et c’était vrai, il se trouvait que c’était deux fruit tout a fait différent, donc appréciable dans des registrez différent. La poire pour commencer était un fruit a chaire tendre, juteux a soin, fondant sous la langue, et ayant un goût doux, fin et sucré au palet. L’ananas qu’en a lui, avait la peu solide, rugueuse, mais très parfumé, sa chaire était plus pulpeuse mais non moins juteuse et enfin elle prenait une tournure acidulé et exotique sur la langue, excitant les papilles. C’était pour tout cela que l’hybride ne pouvait pas décider, les deux fruit étaient trop différents l’un de l’autre pour que l’on puisse les comparer. Same-san enchaînait sans attendre :


-ton moment de la journée ?

Il fit mine de réfléchir quelques instant, même si il n’y avait aucun doute la dessus. Le soir il faisait trop noir, trop chaud, et tout le monde était fatigué donc ce n’était pas amusant. L’après-midi il faisait trop chaud en été, tout le monde était excité et pressé, il y avait trop de chose a faire.

-Je dirais le matin, surtout au printemps.

A l’heure du levé, car il y avait une bonne odeur de croissant et de lait chaud, on pouvait prendre tout son temps, traîner au lit, ne rien faire, simplement resté avachis devant la télé ou manger de bonne tartines croustillantes beurrées à souhait tout en écoutant ou lisant les nouvelles du jour, ou tout simplement descendre dans la rue, quand il fait encore un peu frais et que le ville est endormis pour respirée l’air vivifiant de la matinée et découvrir la ville différemment. Voilà assurément pourquoi le matin était le meilleure moment de la journée pour le jeune garçon. Xelias continuait sur sa lancée :

-l'endroit où tu préfère te trouver?

A y réfléchir, il n’y en avait pas trente-six mille, même si il avait l’habitude de traîner un peu partout il avait tout de même ses places adoré ou il passait au moins une fois par semaines. Il fallait donc qu’il en choisisse une parmi toute…

-J’aime beaucoup…hum…le cimetière.


Il donna un faible sourire a son maître, certainement que cela devait lui paraître bizarre et qu’il devait se demander si son neko n’était pas un peu morbide sur les bords, mais il n’y avait rien de très louche dans tout ça. Le cimetière était simplement un endroit de recueillement tranquille et remplit de jolie fleur épanouie, et puis on ne dérangeait personne là-bas. De temps en temps il y avait bien une cérémonie avec beaucoup de personnes masqué et enrubanné de noir, certaine même pleurait sans pouvoir se contrôler. Inno ne savait pas le douleur que produisait la perte d’un être chère, ainsi il avait un peu du mal à comprendre tout cela, surtout que sa condition de neko ne lui laissait pas le temps de s’apitoyer sur le sort d’humain. Il était habitué a la violence, c’était ou. La mort même si elle l’effrayait ne le rebutait pas plus que ça. Rien ne semblait arrêter Same-san :

-ton temps préféré ?

Voilà un tout autre sujet qui rejoignait un peu son moment de la journée préféré, comme d’ailleurs pour celui-ci, il n’eut pas a réfléchir bien longtemps, ce n’était pas très difficile…

-Lorsqu’il fait beau et tout juste chaud, avec une légère brise qui ne griffe pas trop les joues, et si en plus il y a une légère brume…tout deviens parfait !

Il n’y avait rien a ajouter a cela, c’était comme ça point final. Il avait toujours aimer ce temps qui était souvent lié au petit matin, ou à l’aube naissante. Xelias continuait tout en finissant pratiquement sa garniture :


-ta garniture de pizza ??

En voilà une belle colle, lui qui n’en avait jamais mangé, ne sachant quoi répondre il essaya de dire ce qui lui venait a l’esprit et qui pouvait être pas mal en goût :


-Euh…lardons, fromage de chèvres, jambons cru, oignons…quelques bout de calamars ou de crevettes ??

Il ne savait lui même pas trop ce qu’il disait, tout était un peu confus dans sa tête et très certainement que le dernier ingrédients était un peu bizarre et n’avait rien a voir avec le reste. Same-san en rajoutait apparemment ravie qu’Inno réponde à toute ses questions :

-l'odeur que tu préfère ?

Son maître se retourna quelques secondes, mettant le pizza fin prête dans le four auparavant préchauffé. Innocent répondit l’air un peu nostalgique à cette question :

-A 100% la Cannelle.

Il ferma les yeux, se remémorant le petite échoppe d’épice de la rue Galvanier ou il avait l’habitude d’aller, rien que pour le plaisir des yeux et des senteurs. C’était toujours là qu’il venait acheter les épices dont le cuisiniers de la maison close avait besoins pour rendre sa pater meilleure. Il s’en était toujours chargé, se lassant jamais d’aller dans cette boutique ou la vendeuse toujours habillé de manière extravagante n’arrêtait pas de le taquiner, sur sa ressemblance avec une fille, le mettant toujours un peu mal à l’aise mais ne poussant jamais trop loin la plaisanterie. Xelias regardait a présent l’hybride qui un peu gêné se mit a rangé les affaires qui restait sur la table ou à les mettrent dans l’évier, nettoyant un peu tout ça. L’homme continuait son interrogatoire :

-la matière que tu préfère toucher?

Le jeune garçon fut surpris par la question, il passa une main dans ses cheveux les ébouriffant encore plus, il était devenus écarlate. A quoi s’attendait donc son maître ?Cette question était quelque peu…dérangeante…Il ne savait pas trop quoi répondre alors il fit tout simplement un petit non de la tête laissant voir a son maître qu’il n’avait pas trop envie d’y répondre, enfin, pas pour l’instant… Same-san poursuivit, Inno n’osait même plus le regarder.

-tu préfère l'ombre ou la lumière?

Décidément les questions étaient de plus en plus bizarre, mais celle-ci était un peu moins tordue que l’autre, Inno y répondit vite fait. C’était étrange mais l’atmosphère avait un peu changé, enfin…de son point de vue. Il bafouillait légèrement à présent :

-Euh, hum…l’om…l’ombre ??

Il n’était même pas sur lui même de ce qu’il était en train de dire. Il gardait toujours ses iris rivé sur le sol, enroulant une mèche de cheveux autour d’un de ses doigts fins. Xelias n’avait pas l’air d’être dérangé par cette situation et posait d’autre questions :


-quel est ton élément?

Il se calma un peu, il n’y avait vraiment pas de quoi paniqué, il releva ses pupilles vers son maître avant de répondre :

-Assurément le vent.

Car sa force emportait tout, les malheurs, les bonheur, l’amour, la haine. Car il était plus imposant que l’eau et que la terre sans en avoir la à matière, mais surtout car il tranchait les mots laissant les gestes s’exprimer dans toute leurs splendeurs. Voilà pourquoi, il était le vent. Xelias enchaîna les deux dernières questions :

-tu préfère le chaud ou le froid ? Ta fleur préférée?

-Je dirais le chaud, et l’hibiscus…

juste après sa dernière parole, un petit bruit retentit dans la salle, la four venait de finir son affaire, la pizza était prête. Alors il se leva, et après s’être munit de gants contre la chaleur, il ouvrit le four et en sortit le met qu’il posa sur la table. La nourriture ressemblait beaucoup à celle qu’il voyait sur les affiches, sa se mangeait avec les doigts couper comme une tarte. Il prit un couteaux propre et sépara en deux partie égaler l’aliment avant de prendre avec précautions sa part brûlante et de se rassoir en face de Same-san…il ne savait pas trop comment faire, ni trop quoi dire, alors tout simplement il rétorqua :


-Hum…Et toi Xelias ?Quel est ta couleur préféré et tout le reste ?

Le jeune neko était tout de même un peu curieux, plus il en saurait sur son maître mieux il le cernerait, se qui pourrait lui éviter bien des problèmes…

[Mille excuse pour tout ça T^T]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 6 Juil - 5:57

[j'ai trop la flegme pour aire un post construit sur chacune de tes réponses Inno... -_- désolé]


Innocent répondit calmement a presque toutes les question, il ne semblait pas vraiment dérangé par la façon dont Xelias enchainait les questions, le temps que le neko réponde a tout , la pizza était prête, ils s'assirent tout les deux devant la table, et Xelias la découpa tranquillement, la mozzarella était fondue a la perfection, un petit sourire apparut sur les lèvres de Xelias, quand il déposa la part d'Inno dans son assiette, il avait hâte de connaitre son verdict.

il avait mit sur la moitié de pizza d'Inno du fromage de chèvre, du jambon et des oignons, il espérait que sa s'accorderait avec les gouts du neko. quand se dernier avait dit ce qu'il préférait avoir dessus, son maitre avait compris qu'il n'en avait jamais gouté...

Xelias lui, avait mit sa garniture préférée: anchois, origan, olive noire, et une seconde dose de mozzarella, l'odeur lui chatouillait les narines, et il avait hâte de manger, mais Innocent semblait avoir quelque chose a dire.



-Hum…Et toi Xelias ?Quel est ta couleur préféré et tout le reste ?


Xelias leva les yeux de son assiette, il était un peu étonné que le neko l'ait appelé par son prenom, ui sonnait étrangment dans la bouge d'Innocent.
on ne lui avait jamais posé ses questions, il les reservait aux gens qu'il souhaitait connaitre, et jamais quelqu'un ne lui avait demandé ce que lui préferait....

-alors... ma couleur préferée est le mauve, ou le violet... comme tes cheveux.

-mon fruit préferé est la groseille... plus petit j'en mangeait des kilos dans notre propriétée d'angleterre.


il aimait se replonger dans ses souvenirs d'enfance, c'était de plus en plus rare qu'il le faisait, il n'avait plus trop le temps d'y repenser maintenant...

-mon moment a moi est le crépuscule, juste avant de dormir, voir un coucher de soleil, me rend toujours...

il n'acheva pas sa phrase, laissant en suspent les centaines de mots qui pourrait décrire l'émotion qu'il resentait a chacun des couchers de soleil qu'il voyait.

-j'adore etre dans une foret... ou un bois, je m'y sens bien, sinon, tout autre endroit calme me convient, mais les arbres m'appaisent.

les centaines d'heures qu'il avait passé en foret dans sa vie... chacune differente, empreinte d'une saveur, et d'une odeure propre. il aimait se trouver dans un bois, avec un bon livre, couché dos a un arbre, dans le silence...


-mon odeur préferé est l'odeure de la lavande... je la trouve particuliere, envoutante.

il laissa un court instant le silense s'instaler, uis repris ses réponses.

-j'adore le contacte du bois... sous toutes ses formes : écorce, planche, branche, papier.. chacune est differente, et porte un message...


il caressa la table presque amoureusement, palpant la surface, s'impregnant de son histoire.

-je suis plutot ombre, je supporte peu la lumiere, c'est pour ça qu'il y as beaucoup de rideau dans la maison.

-j'aime me trouver dans un endroit chaud... ou contre quelque chose de chaud.


il glissa un regard vers innocent, se souvenant du plaisir qu'il avait eut en était collé contre le corps du neko, et rougit légerement.


-et... ma fleur préferée est la lavande, pour sa couleure, son odeure, et son aspect .

il coupa sa demi-pizza en deux, et découpa soigneusement un petit bout qu'il porta a sa bouche, en jetant un regard au neko.

-alors, content d'en savoir plus sur ton maitre?

deriere eux, le soleil allait se coucher, et lentement, le salon se para d'une couleure d'ambre prsque irréelle.

Xelias jetait de temsp en temsp des regards au neko pendant le repas, il adorait redécouvrir son visage , a chaque fois qu'il levait le yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Lun 6 Juil - 16:35

{ We love Pizza ! }

La pâte lui brûlait légèrement les doigts, réchauffant par la même occasion ses mains glacées. Pour une raison inconnue, il ne voulait pas trop commencer sa part en premier, il attendit patiemment que Xelias prenne la sienne et la croque s’en attendre mais il ne le fit pas, le jeune chat fit une petite moue puis croqua dedans. Son visage ne laissait aucune place à une expression quelconque, impossible de savoir si c’était délicieux, ou tout simplement infecte. Sous le changement de température ses dents crissèrent, hérissant sa queue et lui donnant la chair de poule. Il resta pendant un instant bloqué, n’osant plus bouger de peur de ressentir encore une vive douleur, il avait vraiment une dentition fragile. Il leva les yeux de sa part, croisant le regard de son maître, l’image qu’il lui rendait devait vraiment comique, il essayait de s’imaginer avec une part de pizza qui en plein dans la bouche le corps complètement figé et les pupilles bizarre…Il se concentra quelques minutes pour s’imaginer de cette manière et dû se retenir de rire, il aurait été dérangeant de recraché toute la nourriture… Xelias commençait à répondre :

-alors... ma couleur préférée est le mauve, ou le violet... comme tes cheveux.

Il rougie un peu sous la fin de la phrase et croqua une bonne fois pour toute dans sa part, cessant d’être statique. Il aurait tout aussi bien dire comme ses cheveux, il avait un peu la même couleur que les siens, même si ils étaient plus foncés. Le violet…couleur mystérieuse et chaleureuse qui pouvait aussi représenter l’envie… Il secoua tout seule vivement la tête, il devait arrêter de pensé a se genre de chose. Violet, mystère, c’était mieux comme ça… Il hocha la tête pensivement, même si il ne voyait pas trop se qu’avait son maître de mystérieux. Il le scruta dans les moindres détailles tout en pensant à ça, peut-être que son regard…ou son sourire, en enlevait bien sûr son passé de la liste… Il croqua un autre bout dans sa part.


-mon fruit préféré est la groseille... plus petit j'en mangeait des kilos dans notre propriété d'Angleterre.

Groseille, fruit doux et acide à la fin, à consommer sans faim, ayant une petite peau qui rajoutait un petit plus à sa chaire très riche en jus. La joie de vivre et l’énergie, a coups sûr Same-san avait un certain caractère et une certaine pèche, c’était une personne un peu excentrique, Inno l’était aussi, à sa manière. Sa dernière bouché lui avait laissé une grosse trace rouge sur le contour de ses lèvres, il se saisit vite d’un sopalin et l’essuya machinalement. Enfin tout de même, il avait une propriété en Angleterre !Cela prouvait bien sa richesse, et très certainement que si il disait « propriété » cela laissait entendre que c’état immense, si sa se trouvait il possédait mille hectares.

-mon moment à moi est le crépuscule, juste avant de dormir, voir un coucher de soleil, me rend toujours...

Nostalgique ?Heureux ?Soulagé ?Innocent ne savait pas trop comment finir cette belle phrase, qui restait encrée dans son esprit. Le crépuscule, on pouvait un peu retrouver le mystère, la morbidité, il ne fallait tout de même pas exclure le faite que le crépuscule était aussi très sensuelle, hum…Xelias avait l’air d’être une personne assez controversé…Il semblait au jeune chaton qu’il y avait beaucoup d’oppositions entre eux deux, l’un était le vent, l’autre la terre, mais malgré tout ces deux éléments faisait assez bon ménage ensemble. L’hybride ne devait donc pas trop s’inquiéter sur se point là. Il croqua encore un bout de sa pizza, finalement il trouvait sa plutôt bon, surtout que la sensation des mélanges de la garniture sur sa langue était tout simplement délicieuse.

-j'adore être dans une foret... ou un bois, je m'y sens bien, sinon, tout autre endroit calme me convient, mais les arbres m'apaisent.

Innocent appréciait aussi la forêt pour son calme, mais rien n’était semblable a un cimetière. Dans tout les cas il émanait des deux endroits une tranquillité et une plénitude presque effrayante, c’était d’ailleurs pour ça que les bois et les maisons des morts donnaient lieux à d’incroyables ou de terrifiantes histoires. Il en avait vus une dans cette ville de forêt, il pourrait bien aller y faire un tour plus tard…


-mon odeur préféré est l'odeur de la lavande... je la trouve particulière, envoûtante.

Sur ce point là, le jeune garçon n’était pas tout a fait d’accord, certes la lavande avait une odeur envoûtante mais elle devenait très vite écœurante, il ne pouvait pas rester plus de deux minutes dans un champs de lavandes sans avoir envie de vomir, probablement qu’il avait l’odorat trop fin. Il fit une moue désapprobatrice avant de dévorer un autre bout de son met.

-j'adore le contacte du bois... sous toutes ses formes : écorce, planche, branche, papier...chacune est différente, et porte un message...

Si il aimait la forêt, il était normal qu’il aime le bois…juste après ces paroles, Xelias caressa d’une de ses mains la face de la table, mettant mal à l’aise Innocent. Pour sûr, il devait vraiment avoir un esprit tordue, il était maintenant certain que son l’idée un peu bizarre n’avait pas germer dans l’esprit dans son maître. Sans pouvoir dire pourquoi il se sentit un petit peu vexé. De cette manière, il plissa son petit nez avant de continuer de manger sa pizza l’air ennuyer.


-je suis plutôt ombre, je supporte peu la lumière, c'est pour ça qu'il y as beaucoup de rideau dans la maison.

Cela le surpris un peu plus, au vus de l’aménagement de la maison il aurait plutôt pensé le contraire, comme quoi, il avait bien fait de demander à Same-san de répondre lui aussi aux questions… l’hybride eut une petite pensée pour Chu-chan certainement qu’elle appréciait la lumière elle, il la voyait mal se complaire dans la pénombre d’une pièce mal éclairé. Le neko voyait plutôt la jeune fille comme une personne extrêmement joyeuse et imprégné que de bons sentiments, presque comme une petite sainte. Il trouvait ça plutôt mignon, si il aurait pu, il aurait sûrement apprécié d’avoir une sœur comme elle.

-j'aime me trouver dans un endroit chaud... ou contre quelque chose de chaud.

A ces mot, l’homme fixa Inno, celui-ci en fut un peu déstabilisé. Essayait-il de lui dire quelque chose ?Surtout que la fin de sa phrase était quelque peu…ambiguë. Innocent ne détourna pas son regard, malgré la forte gêne qu’il éprouvait, il eut droit a un spectacle encore plus dérangeant, Xelias rougissait. Le jeune chaton se rappela de toute les fois où il était tombé dans ses bras, il en était sûr à présent, sa avait un rapport avec ça. Il détourna vivement son regard se concentrant sur le morceau de nourriture qu’il lui restait à avaler. Il savait bien que son maître ressentait quelque chose envers lui, moi quoi ?Il était impossible de décrire spécifiquement ce sentiment, il ne pouvait pas non plus le blâmer, il était tout comme lui.


-et... ma fleur préférée est la lavande, pour sa couleur, son odeur, et son aspect .

Bien évidemment c’était logique, il entendit que Same-san commençait enfin à manger, il en fut un peu désolé pour lui, la part devait avoir un peu refroidit maintenant… le neko n’osait toujours pas le regardait en face, prenant cette fois ci un gros morceau.

-alors, content d'en savoir plus sur ton maître ?

Il faillit s’étrangler avec, c’était un peu directe comme question, et cela pouvait laisser présager a plein de pensé différente venant de la part de son maître…il n’en était d’ailleurs pas plus content, non, nous dirons plutôt satisfait. Oui satisfait d’avoir appris des choses, qui semblait rapprocher les liens des deux personnes. A travers la porte entre-ouverte de la cuisine il aperçut le couché de soleil, et l’effet ambré qu’il donnait dans le salon. Ne pouvant plus se tenir, il se dépêcha de finir son assiette et se leva de table :

-Merci pour le repas, je…

Il leva les yeux pour regarder Xelias, a cause de cette nouvelle lumière qu’apportait le couché du soleil, sa peau était devenue un peu orangé, lui rappelant de nouveau cette échoppe, et la clémentine que lui avait un jour offert la vendeuse, elle sentait a plein nez la cannelle, se jour là il avait faillit manger la peau avec. Il fit un pas vers son maître puis revint à lui même et pivotant rapidement sur lui même il repartie vivement en direction du salon marmonnant avec un peu de mal :

-Je vais voir le soleil se coucher…

Une fois en dehors de la pièce il se mit a courir, traversant le couloir a toute allure puis ouvrant en grand la porte vitrée, entrant sur le balcon. Enfin de l’air, si il était resté une minute de plus dans cette cuisine il n’aurait pas tenue, il ne serait pas non plus quel aurait été son geste, mais une chose était sûr, sa aurait été très dérangeant…Expirant un bon coups, il essaya de s’imprégner de chacun des rayons de la masse doré qui tombait devant lui…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 380

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Sort avec : O/ / / /O c'est quoi ses question

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 17/04/2009


MessageSujet: Re: arrivé à la maison Mer 15 Juil - 20:34

Innocent termina son assiette avec empressement, comme si le coucher de soleil accélérais ses geste, il fit une petite courbette a son maitre en se levant de table.


-Merci pour le repas, je…

pendant une seconde Xelias croisa le beau regard d'innocent, le neko fit un pas, presque Timide vers son maitre, puis se repris, et se retourna vers le salon



-Je vais voir le soleil se coucher…

Xelias sourit, et dégusta les restes de la Pizza, Il voulait aussi voir le coucher de soleil en compagnie du neko, mais la pizza était importante aussi, de toute façon, Innocent ne risquait pas de fondre. Le jeune homme se leva, en se rappelant de déplacer la table dans le salon, pour avoir une vue directe sur le ciel, par la baie vitrée.Il marcha d'un pas vif jusqu'au balcon, et dans la lumière un ange l'attendait, dos a lui.

Innocent semblait respirer profondément, comme si quelque chose l'avait troublé. Xelias s'approcha sans trop faire de bruit, le coucher de soleil était magnifique, comme chaque soir, on voyait étonnamment bien, la foret de WoodBlood.
Xelias se mit contre le dos d'Innocent, il dépassait le neko de peu. Il resta sans rien dire pendant quelques minutes

Le soleil finalement coucher, comme chaque soir, laissa place à l'obscurité. Xelias se baissa de quelques centimètres pour pouvoir chuchoter à l'oreille d'innocent.

-je vais aller dormir... je te laisse la grande chambre en face de la mienne, elle as presque la même taille... tu veux que j'aille te la montrer, ou je te laisse y aller tout seul??

Xelias sourit, dans les ténebres, ça ne se voyait surement presque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: arrivé à la maison

Revenir en haut Aller en bas

arrivé à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Quartier Sud :: Petite villa de Xelias Same-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit