Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Masculin

Nombre de messages : 27

Age : 34

Maître(sse) ou Neko? : Maître

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle ! Sam 28 Mai - 17:00



Dojo du Cèdre blanc, un samedi, en cette fin d’après midi orageuse…


Gauche, gauche, droite, un saut, coup de pied chassé, direct… droite, droite , coup d’coude, revers… Yorgen est concentré comme tous les jours sur son entrainement, les enchainements se succèdent avec énergie et le jeune boxeur ne prête aucune attention au brouhaha de la salle de combat, de toute façon il a ses écouteurs sur les oreilles.

Et pourtant il y a des acclamations, des rires, des moqueries assez inhabituels, même pour un lieu comme celui-ci, souvent assez bruyant en journée.

Yorgen finit ses séries, et va s’essuyer le visage, son corps mince et musclé couvert de sueur. Il fait particulièrement chaud aujourd’hui, et l’atmosphère est électrique, tendue, explosive.
Et d’ailleurs il y a un attroupement autour du ring central, des acclamations, des rires, des moqueries, des insultes assez inhabituelles, même pour un lieu bruyant comme celui-ci en journée .

Le petit truand repousse son casque, et du haut de ses 1m 90 regarde ce qui cause tant d’émoi.
On est en train d’extraire du ring un gars a demi assommé, Luiz un amateur assez costaud pourtant contre lequel Yorgen s’entraine de temps en temps, et il s’est fait étendre par une petite donzelle de rien du tout, presque une gamine, qui sautille comme un chat en colère, avec une énergie a ne pas sous estimer, et réclame un nouvel adversaire.
Toute petite, et toute blanche, elle rappelle un peu à Yorgen son Joshua qui l’attend à la maison, et le jeune homme esquisse une ébauche de sourire.


- Yorgen, Yorgen !! viens là, mec, elle a étendu Luiz, et Yuri, et Tamaki , en trente secondes chacun !! Elle nous prend pour des rigolos cette meuf ! Donne-lui une bonne leçon à cette pouffiasse !
- ouais, Yorgen, c’est dingue, ça, la meuf elle entre comme ça, elle demande qui veut se prendre une rouste et elle étale trois des nôtres ! Yuri, elle a sauté en l’air avec un cri de ninja et elle la mis KO d’un seul coup de pied, mec !


Yorgen est un peu la star de la petite salle d’entrainement, le seul à faire quelques combats en tant que professionnel en tout cas, et a ne jamais refuser un défi, surtout s il y a du fric en jeu. Mais bon, là, c’est contre une fille qui doit faire 40 kilos de moins que lui, et en plus sa tête lui dit quelque chose, ça serait la fille d’un boss mafieux ou une connerie de ce genre que ça l’étonnerais pas ...mais si elle est sur un ring, qu’elle assume.

- et bien, les gars, j’la dégomme moi c’te nana !

Il boit une dernière gorgée d’eau et passe les cordes, plus méfiant que les trois crétins qui l’ont précédé, plus déterminé, plus dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 31

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : Maitresse à temps plein. Tout dépend pour qui...

Appartient à : Elle même et personne d'autre

Sort avec : Personne car je suis célibataire. Intéressé(e)?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 23/03/2011


MessageSujet: Re: Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle ! Mar 31 Mai - 13:08

Putain quelle journée de merde ! A peine debout que la rockstar devait embaucher pour travailler un album en prévision, mais son abruti de manager a décidé de la laisser en plant, ruinant toute tentative de conclure avec une chaîne de télé. Du coup, énervement et castagne verbales était à l’honneur. La chaîne a refusé car Lilith, bien qu’intelligente, ne savait pas encore s’y faire avec ce genre de type là. Du coup, matinée ruinée. Ensuite, elle avait prévu de passer un peu d temps avec une amie histoire de se détendre. Manque de pot numéro deux, quand elle la vit, sa présumée amie lui expliqua de manière plus que détournée qu’elle n’avait plus besoin d’elle et de sa compagnie. Et là elle cite. Pour mettre en évidence le truc, elle précisa que toutes les relations dites charnelles qu’elle avait eu n’avaient servi qu’a la faire grimper en échelons pour son taf, bien que sous le coup de la colère elle n’avait pas du tout comprit ça. Sur la route du manoir, elle croisa un couple maître Neko qui l’énerva encore plus, mais là on va laisser les détails de coté sinon on va croire que Lilith n’est qu’une femme qui ne fait que tout voir en noir chez les autres…

En pétard absolu, elle voulait se défouler, frapper dans quelque chose alors que les nuages arrivaient et le tonnerre commençait à gronder. Elle regarda machinalement à son coté droit et vit quelque chose ressemblant à un bâtiment martial, avec beaucoup de chose laissant croire à ça. Elle rentra sans hésiter et marcha vite vers la salle principale où seule des espèces de grand macho se trouvaient. Au départ, seul quelques types la draguait ou l’insultait de "faible petite minette". Seulement, la "minette" en colère en envoya valser un en le poussant et réclama que si les types la cherchait, qu’ils monteraient sur le ring ou quelques chose dans le genre. Elle était à froid mais n’hésita pas à grimper dessus et à poser sa veste sur les fils. Avec sa tenue habituelle, on pouvait voir ses muscles et aussi le fait qu’elle ne plaisantait pas. Un premier type aux allures prétentieuses daignant grimper alors qu’elle était plus énervée que jamais et aussi que son échauffement la motivait. Oui, elle s’échauffait rapidement en attendant que l’autre daigne arriver vers elle avec ses gants à la main. Quand on lui en passa une paire, elle les jeta au loin sans sommation et sans prendre de protections:


- Pff bande de lavettes… Vous croyez que j’ai besoin de ça pour combattre ? Montrez moi ce que vous savez faire avec vos muscles bordel !


On recommençait déjà à l’insulter d’autant plus qu’elle était en jupe, donc ou pouvait facilement voir au-dessous comme un gros pervers. Le premier adversaire arriva et dans son jeu de jambes et d’esquive ne fut pas toucher une seule fois. En revanche, quand elle commença à attaquer, le gars un peu trop confiant se prit une rafale de coup avec les jambes et fini étalé à terre par un uppercut. Elle haussa les épaules en sautillant et attendant un adversaire suivant, si possible plus coriace parce que là… Le gars suivant semblait plus confiant mais moins sérieux, aussi, elle se mit dans une garde autre qu’elle avait avant pour déstabiliser son adversaire. Le type était plus dynamique et plus confiant, mais un balayage suivit d’un coup de poing dans le creux du plexus puis un coup de coude dans le dos, sans pitié. Le type étalé par-terre fut vite retiré du ring et Lilith souria en se tapant les poings :

- Et bah alors les machos, on se dégonfle ?


Un taré un peu trop énervé finit par arriver avec sa gueule enfarinée. Elle n’eut qu’a se glisser contre lui et lui offrir un magnifique coup de pied en souplesse dans le dos et enchaîner une projection douloureuse avec les jambes. Plus résistant que les autres, il eut le temps de donner un coup de poing sur la joue avant qu’il finisse étalé au sol dans un état de demi-inconscience évident. L’ange de l’enfer se frotta que très succinctement là où elle avait été touchée avant de reprendre une position dominante. Personne n’arriverait à la calmer ? Les insultes fusaient et seul un type qui devait faire une vingtaine de centimètre de plus qu’elle osa monter la rejoindre. Son regard en disait long sur sa détermination et sa méfiance, ainsi que sur le fait qu’il était plus aguerrit que les autres tarés qui n’avaient pas beaucoup réfléchit. Finalement elle n’était pas aussi rouillée que ça pour avoir écrasé littéralement parlant trois types plus balèzes qu’elle. Ses dernières séances de combat libres remontait à loin, mais elle en avait toujours gardé le punch pour ça.

Bref, le blondinet suivant se prépara à l’accueillir donc elle fit de même. Une quatrième position de garde encore inconnue des gens présent ici et tout en sautillant toujours, elle se réchauffa les muscles des jambes. A la base, elle était artiste martial avec ses jambes et non avec ses bras ne servant qu’a contrer où se protéger, voire achever quand c’était nécessaire. De plus, elle savait frapper là où il fallait pour immobiliser ou du moins ralentir ses adversaires dans ses frappes, donc par la même occasion savoir se défendre face à ces mêmes coup. La fatigue n’était pas assez importante vu ce que les trois loustics juste avant ont essayé de lui faire donc autant dire que Lilith tournait à plein régime. Elle mit une jambe en avant, un bras devant son ventre près du nombril et attendit que l’autre bouge un peu. Un petit signe, et le combat allais commencer. Au moins il était plus prudent et proche d’un vrai combattant le balafré. Un craquement de tonnerre se fit entendre très bruyamment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothaku-rpg.forumgratuit.org/
avatar



Masculin

Nombre de messages : 27

Age : 34

Maître(sse) ou Neko? : Maître

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Re: Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle ! Mar 31 Mai - 15:34

Dans ce genre de combats, on a souvent tendance à sous estimer les plus petits. Et pourtant ce sont des adversaires innattendus. Par souci d'équité, les boxeurs se rencontrent par catégorie de poids, et boxer contre un poids plume n'est pas si facile en fait, différence d'allonge, plus grande mobilité et vivacité , autant de facteurs que Yorgen est bien décidé en prendre en compte lorsqu'il addresse un signe de tête a Lilith pour lui signifier qu'il est prêt.

Son corps est parfaitement échauffé par ses deux heures d'exercices quotidiens, il ètait temps de passer à un petit combat. Il a pris le temps de mettre ses gants, il n'a pas l'intention de retenir ses coups et ne voudrais pas défigurer la jeune fille, il n'a rien contre elle au demeurant.
Enfin s'il arrive à la toucher, elle a une garde étrange qui laisse présager une méchante contre attaque. Yorgen ne l'a pas vu en action, juste le résultat, et il suppose bien qu'elle doit être d'une vélocité peu commune.

Il lui addresse un léger sourire juste avant l'affrontement, des adversaires inconnus c'est toujours trés stimulant et enrichissant, qu'il gagne ou non, et il est heureux de ce combat qui rompt la monotonie de cette journée.

Le coup de tonnerre claque comme une détonation, et il mobilise toute l'energie accumulée lors de ses deux heures de chauffe pour balancer un direct vers la fille, son poing fuse dans les airs et elle esquive bien évidemment, il pivote ausitot pour lui flanquer un coup de coude, roule sur le coté pour éviter la contre'attaque de Lilith, un coup de pied vicieux qui a bien failli lui déboiter le genou s'il n'avais pas anticipé la manoeuvre en roulant ainsi vers l'avant.
La rockeuse profite qu'il soit ramassé sur lui même pret du sol pour lui envoyer un magistral chassé du pied pour achever de le flanquer à terre, elle a assez de prudence pour ne pas avoir tenté le coup de pied sauté, dommage Yorgen l'attendais au tournant pour ce coup la, il a etendu pas mal de pratiquants de kung fu a la noix.

Il laisse le coup porter contre son épaule, tous ses muscles bien contractés et encaisse le coup sans broncher ni trébucher, mais bondis aussitot et reussi a lui flanquer son poing dans l'estomac, la petite a reculé à temps pour éviter une bonne partie de l'impact, mais elle a eu le souffle coupé un instant.

Sans lui laisser le temps de se reprendre, il enchaine avec une rapidité qui peut surprendre pour quelqu'un de sa taille. Le coup suivant la cueille à la machoire, une sacrée droite à la Yorgen, et quelques gouttes de sang perlent des lèvres de la jeune fille.

Les mecs de la salle gueulent et applaudissent à tout rompre, ca y est c est un vrai attroupement, la plupart bandent de voir une gamine en jupe se faire frapper, pathétique.


Lilith reprends vite son souffle néanmoins, et semble plus survoltée que jamais , elle bondis d'un bout a l'autre du ring avec la violence du tonnerre qui gronde à nouveau, et l'enchainement de coups de poing, coude, et pied qui suivent ne touchent que du vide.

Les crétins d'amateurs qui entourent le ring n'en acclament pas moins Yorgen, persuadés que puisque c'est lui qui mène l'offensive il maitrise le combat , et qu'il joue avec elle en attendant de lui en recoller une autre.

Mais.. ce n'est pas tout à fait le cas. Le grand blonds s'essouffle plus vite que Lilith, et il se recule un instant, en mouvement, soucieux avant tout de sécuriser ses appuis, et reprends son souffle, lui laissant l'opportunité d'attaquer.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 31

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : Maitresse à temps plein. Tout dépend pour qui...

Appartient à : Elle même et personne d'autre

Sort avec : Personne car je suis célibataire. Intéressé(e)?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 23/03/2011


MessageSujet: Re: Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle ! Mar 7 Juin - 12:27

Prévision, simple coup du destin ou exercice parfaitement maîtrisé ? Quoi qu’il en soit, les paris était ouverts. De qui la grande brute ou de la frêle mais musclée jeune femme allait remporte ce combat ? Attention les yeux ça va saigner !

Un coup de poing plus que prévu et bien entendu une esquive facile. Un peu moins prévu mais pourtant évident, un coup de coude dans le dos qui heureusement ne fait pas si mal que ça. Dans le feu de l’action, un coup de genou vicelard destiné à l’immobiliser vint se perdre dans l’oxygène de la bataille qui promettait d’être plus difficile que les précédentes. Il fut esquivé juste mais ce n’était pas grave tant que sa technique habituelle marchait, ce qui était le cas en ce moment précis. Il passa derrière et le temps qu’il se remette Lilith lui faisait déjà face, parée à contre-attaquer. Elle eut même le temps de lui faire quelque chose d’inhabituel qui allait le faire souffrir vu la proximité avec le sol. Elle recula d’un pas car elle se doutait qu’il allait contre-attaquer si jamais elle tentait un autre mouvement.

Le temps d’expirer et le voilà déjà en train de bondir le poing en avant. Appuis pas encore très stables, elle bondit elle aussi dans la même direction mais fut quand même touchée par ce coup plutôt fort. Elle en eut le souffle coupé un instant mais pas assez pour la déstabilisé. Du moins pas dans la rage de la bataille. Le géant, comparé à Lilith, ré-enchaîna rapidement un coup à la mâchoire qu’elle ne put esquiver à temps. La lèvre se fend à l’impact et les dents sont secouées. Là avec le sang, c’est la goutte qui fait craquer le barrage.

Le public de gros dégueulasse semble se plaire dans cette ambiance malsaine et gueulait à rendre sourde une chèvre. Entre la sueur, la poussière et la chaleur… Autant dire que tout ça c’était un véritable film pour macho combattant comme des racailles assoiffées de combat. Elle savait qu’avec ses mouvements n’importe qui pouvait voir sous sa jupe et elle s’en foutait comme de sa première culotte. Ils veulent la voir se faire tabasser ? Elle compte pas se laisser faire et les mecs présents devraient se rappeler que trois de leurs copains baraqués se sont fait tauler en à peine quelques secondes. Juste le temps de laisser transparaître une mauvaise humeur surélevée et la voilà repartie à la charge.

Une rafale de coup plus varié les uns que les autres frappant que l’oxygène environnant souillé par la chaleur et la transpiration. Lilith est encore bourrée d’énergie n’ayant pour l’instant effectué que des esquives et contre-attaques faciles. Du moins, par facile elle entend bien portée au moment où l’adversaire était soit obligé de réduire à n’étant son combo d’attaque, soit de se prendre un coup qui fat très mal. Elle est détestée car tout le monde ou presque connaît Yorgen, nom révélé à présent. Avantage de la technique de Lilith, mettre à terre les gens par des coups osé mais qui ne demande pas grand chose en énergie. De plus, elle a de sacrée réserves même si en combattant celui-là elle va en perdre. C’est pas un débutant et il faut s’en méfier.

Alors que la fatigue est visible chez le blond tandis qu’il essaie de garder appui, Lilith repart à l’attaque, plus en technique. Juste avant, elle changeait de position de garde comme si elle était avec une arme en main. Pas une arme à feu, mais plutôt une épée. Seule différence, une main posée sur l’autre plutôt que sur des pommeaux invisibles. Elle relâche un poing qui fuse vers Yorgen, mais sans que cela le laisse paraître ce fut l’autre qui semblait derrière qui le frappa sur le coté, au creux des courbes. Le blond réagit un peu au coup mais il ne fut pas suffisamment déstabilisé pour rien faire. Il la fit trébucher d’un simple balayage et tenta de plonger sur elle. Résultat ? Lilith n’eut d’autre choix que d’utiliser une technique douloureuse basée sur le judo. Une clé de jambe mal organisée mais efficace qui allait laisser la jambe gauche du baraqué et le bras de même coté de Lilith out. Enfin out… Plutôt juste utilisable pour une défense minime ou un appui de fortune. Les deux mettent du temps à se rattraper, plus ou moins crispé par la douleur. Heureusement que ce n’est qu’une sensation passagère. Au repos il ne faut que cinq à dix minutes pour se rattraper.

Debout, Yorgen profita que Lilith n’ai pas eut tout à fait le temps de se rattraper pour s’auto-projeter avec son bras et asséner un coup magnifique au bas-ventre de Lilith qui n’eut d’autre choix que d’esquiver en partie. Comme s’il allait jouer sa vie dans ce combat, l’assaut continua de plus belle sans qu’il tienne en compte son souffle. Lilith commençait sérieusement à en manquer aussi mais elle avait toujours de l’avance comparé au blondinet. Toujours en tentant d’esquiver tout a, elle dut ralentir une chute avec son seul bras valide et posa un pied sur le bas ventre et tenta quelque chose de risqué. Une variante de la planchette japonaise et de roue gymnastique. Elle réussi le projeter en arrière mais épuisa considérablement ses ressource physique. Elle peina à se relever quand elle entendis le bruit de la chute de son adversaire. Une fois levée, elle lui fit face. Après s’être rendue compte que tout le monde aurait put voir sa culotte noire et violette à léger frou-frou y comprit Yorgen, elle lécha le sang sur sa lèvre, énervée encore. Le combat n’allais pas durer bien longtemps de toutes façon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothaku-rpg.forumgratuit.org/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle !

Revenir en haut Aller en bas

Un poids plume sur un ring :Lilith Ebénelle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Quartier Sud-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit