Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 186

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : Maître

Sort avec : Marié ._.

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 09/11/2010


MessageSujet: これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku] Mar 29 Mar - 10:26

これは新しくて、難しい命です。
C'est une vie nouvelle et difficile...
Avant >>> L'Animalerie




Demeure des Oliviers
Clan Kazama


Tout au long de ce chemin qui menait aux grandes demeures du clan Kazama le chef n'avait émis aucun son, même pas lorsque l'hybride derrière lui lui avait adressé la parole. Après tout, il lui avait interdit de s'exprimer en sa présence jusqu'à nouvel ordre, et lorsqu'il en donnait un, il y tenait. Ce n'était pas pour rien qu'il était le chef du clan, et par la même occasion ce vent nouveau qui soufflait sans cesse sa colère et son autorité. Il n'avait pourtant pas lâché la manche de Shinjô, qui, aussi calme que d'habitude, n'avait exprimé qu'un pâle sourire sous ce visage de marbre, confirmant par delà cette autorité qu'il manifestait sans cesse. Lui aussi était quelqu'un d'assez fort, cela se voyait, et par son regard qui se tournait de temps à autre vers l'hybride, il montrait par la même occasion comme une espèce d'attention et à la fois un dénigrement que seul lui et le chef pouvaient comprendre. Ils avaient enfin adopté un hybride, chose qui n'avait jamais pu être possible si Dame Kazama n'avait pas manifesté son désir d'en avoir, et beaucoup dans le clan voyait cela comme étant quelque chose de 'mal'. Un être différent, certes, un être qui n'avait jamais été présent dans le clan sauf pendant une certaine période, et qui, en général avaient été supprimés de façon à ne pas recevoir cette honte fatale qui lui était propre à cette époque.
Les toits des maisons japonaises se montrèrent enfin, à quelques mètres, et peut-être depuis bientôt quelques minutes ils parcouraient un chemin longé par une énorme palissade, à vrai dire un mur plutôt solide, décoré de ces petits toits japonais et montrant la richesse de celle-ci.
Haa... les demeures, la maison... il n'en pouvait plus de cet extérieur, de ces gens qu'il n'avait pourtant pas regardé, de ces hybrides qu'il n'avait pas revu depuis bientôt plus de dix ans. Il n'en voulait plus, il voulait se renfermer, se protéger de tout cela et reconnaître enfin son petit monde qui n'était propre qu'à lui. Les minutes passèrent et semblaient être longues avant qu'il ne pénètre le grand portail, traversant alors la grande et belle cour japonaise avec ces oliviers qui la bordaient. La première demeure aux portes coulissantes n'était pas nommée "Demeure des Oliviers" pour rien, c'était celle qui accueillait les invités et celle qui était le centre de l'accueil en général. Lorsque l'on pénétrait dans les grands jardins, c'était la première que l'on voyait, mais aussi et surtout la première dans laquelle il fallait entrer pour pouvoir rejoindre les autres.
C'est sans hésitations qu'il y pénétra, alors que les gardes restèrent dehors de façon à le laisser respirer un peu. Suivi de Shinjô et de l'hybride, il vint dans la grande pièce centrale où l'attendaient, étrangement, une partie de la famille qui pourtant ne venait jamais prendre de ses nouvelles. Ce n'était pas n'importe qui, fallait-il dire: sa grande tante, et à la fois belle-mère, mère de son épouse et cousine. Il fronça ses sourcils en voyant la bonne vieille dame à genoux près de la table et sur le tatami, le regard sévère en soulevant les sourcils lorsque l'hybride pénétra dans la pièce. Il savait qu'elle mourrait d'envie de lui faire des remarques, mais il était le chef de clan, le grand vent Kazama, et si jamais elle venait le contrarier elle risquait de se faire bannir à jamais du clan. Adieu les privilèges et la tranquillité... pourtant, c'est d'une voix tout aussi désagréable que sa vue qu'elle s'adressa à lui, s'inclinant, nez au sol:

-Danna-sama... , commença-t-elle alors, baissant le regard avant de le relever lorsque le maître en question s'assit devant elle. Vous êtes donc sorti à l'extérieur...

Ah oui... il avait oublié, cette question qui la taraudait depuis qu'il avait mis le pied à l'extérieur. Il avait une envie irrésistible de la faire partir, mais c'était sa belle-mère et il n'en n'avait pas le choix.

-Vous ai-je demandé de faire une remarque dessus? Demanda-t-il alors, d'un ton calme.

La femme âgée se précipita au sol pour s'incliner de son "offense" dont elle voulait tout de même avoir la réponse. Jamais il n'avait posé le pied dehors depuis sa perte de mémoire et son retour au clan, alors le voir sortir ainsi simplement pour un hybride lui brûlait les lèvres. Malheureusement pour elle, Chikage était un de ces hommes qui aimait par-dessus tout couper les langues de vipères, et elle ne saura sûrement jamais la raison de sa sortie.

-Avez-vous réuni tout le monde?

-Tout a été préparé, Danna-sama... il ne reste plus que vous, et Shinjô-shi pour la réunion.

-Vous avez oublié de mentionner cet hybride, mais je retiendrais.

Il se leva, ne la regardant même plus alors qu'elle se retrouvait pour la troisième fois au sol, s'excusant inlassablement de ses maudites bêtises. Il ne lui échangea aucun regard, mais par contre en adressa un à son bras droit qui tenait encore le neko. Par ce simple regard il lui conseilla de le soigner, le temps qu'il prépare la foule qui l'attendait, de tous ces vieux qui ne voulaient qu'une chose, lui lécher les sandales en espérant avoir un grade plus important dans le clan. Sans plus rien dire, il laissa une domestique à genoux lui ouvrir la porte coulissante pour qu'il entre, la refermant derrière lui.
Dans ces salles typiques des temps anciennes traditions japonaises, l'encens fumait doucement et le silence que procuraient les pièces était des plus détendu. Il y avait une de ces tranquillités propres à ce genre d'environnement qui naquit une nouvelle fois lorsque la mégère, le regard hautain, sortit de la pièce pour rejoindre la réunion.
Shinjô se tourna alors vers l'hybride et le fit asseoir sur le tatami, alors que deux domestiques vinrent rapidement avec le matériel de soin, lui procurer les soins nécessaires.

-Ne fais pas attention à cette vieille peau, dit-il alors qu'il regardait la porte où se déroulait la réunion, la seule chose qui l'intéresse c'est trouver des excuses pour faire plonger les autres, et s'attirer les bonnes grâces du chef de clan. Il faudra que tu apprennes cependant à la respecter et à ne rien dire devant elle si tu ne veux pas te faire enfermer. Il y en a qui la soutiennent, et si jamais il y en a beaucoup, il sera difficile pour notre chef de te protéger, seul, contre tous.

Il lui tendit la tasse de thé que lui avait servi une domestique puis des gâteaux au sésame, ce genre de gâteaux sucrés qui remplissaient rapidement la panse.

-Bois bien et mange bien, la réunion va bientôt commencer. Nous te vêtirons par la suite, il faut d'abord que tout le monde prenne conscience de ton existence et l'approuve. Dans ce cas-là, tu éviteras de parler à tout va pour contredire tout le monde, il vaut mieux que tu restes silencieux...

Il sourit, penchant la tête de côté:

-Je commence donc par les présentations. Je m'appelle Kazama Shinjô, je suis le bras droit du Maître et donc la troisième personne la plus importante du clan. Celui qui a eu la gentillesse de te prendre comme hybride se nomme Kazama Chikage, lui, il est le chef du clan bien qu'il soit plus jeune que tous les autres. Devant lui tu devras te comporter comme si tu étais devant un seigneur, surtout devant les autres. Ensuite, la deuxième plus importante du clan c'est Dame Kazama Aiko, votre future maîtresse mais également l'épouse et la cousine de notre Maître. Il faudra que tu fasses attention à bien te conduire avec elle aussi, d'autant plus qu'elle est très malade, mais bon tu la verras plus tard.

Il le coiffa un peu plus, de façon à avoir un minimum de présentation avant de se lever:

-N'oublie pas de te mettre à genoux et de t'incliner comme les autres. Tu dois attendre que Chikage-san te donne la permission de te redresser. Sinon, ne réponds pas aux provocations, c'est le meilleur moyen pour toi de couler. Si jamais tu ne te sens pas bien, tu me tires la manche du kimono discrètement, je resterai à tes côtés spécialement. -il inspira- es-tu prêt?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 296

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : T'as bien regardé mes oreilles ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 31/07/2009


MessageSujet: Re: これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku] Mar 5 Avr - 0:53

Qu'est ce que les humains qui été venus le chercher étaient bavard... Un enterrement dans un cimetière aurait pu être plus joyeux, sans parler du temps qu'ils avaient mit pour rentrer... Les voitures ils connaissaient ou pas ? Si pour eux ce n'était pas un problème, pour le félin blessé cela en était un autre. Enfin malgré tout la marche semblait arriver à son terme puisqu'en regardant par dessus les murs, les toits des maisons eux même avaient changé.

C'est en entrant à la suite du jeune homme, toujours supporté par le viel homme qui était malgré tout plus résistant à l'heure actuelle que l'hybride, que celui-ci remarqua en premier lieu que des gardes étaient restés en arrière puis face à eux la vision d'une vielle croute qui n'apprécia visiblement pas la présence de Susaku qui le lui rendit alors que la fourrure de ses oreilles et de sa queue se dressa.

C'est après un bref échange avec la vielle acariâtre qui joua au yoyo à plusieurs reprises que le jeune homme dénomme cette fois Danna-sama quitta la pièce suivie de peu du départ de la vielle croulante. A ce moment là, le support humain fit s'asseoir l'hybride blessé devant une table basse alors que deux domestiques s'empressaient d'ôter ses actuels bandages, nettoyer ses plaies pour les rebander par la suite que l'homme âgé lui adressa la parole en lui servant une tasse de thé fumante accompagnée de petits gâteaux.

Gobant les sucreries à la chaine tout en sirotant le liquide, Susaku apprit que la vielle peau ne souhaitait que s'attirer les bonnes grâces du chef de clan et qu'en sa présence le le neko devrait la respecter et ne rien dire sous peine de se retrouvés enfermé et que si trop de gens la soutenaient, le chef du clan aurait du mal à le protéger seul contre tous... A bien y réfléchir pourquoi un tel homme voudrait le protéger ,lui un chat de gouttière sans éducation ni manières ?

Prendre conscience de son existence et l'approuve ? Sa c'était franchement risible, cet humain était il en train de dire que le félin ne pouvait vivre sans leur approbation ? Bon, si c'était leur façon d'être, autant leur laisser croire qu'ils avaient ce pouvoir... Le vêtir, pourquoi ? Un félin masculin se baladant pieds nus, jean déchirés aux genoux et torse nu couvert de bandages ainsi qu'au bras semblait être mal vu... Tant qu'il ne devrait pas porter un de leur horrible peignoir, le félin pourrait accepter beaucoup de chose.

Ensuite que son interlocuteur était la troisième personne la plus importante du clan et qu'il se nommait Shinjo, que la seconde était une certains Aiko Kazama et qu'enfin, celui qu'il avait pensé n'être qu'un jeune homme s'appelait Chikage Kazama était en réalité le fameux chef du clan et que face à lui le félin devrait se comporter face à un seigneur.

"Es-tu prêt ?"


La question qui tue... Achevant son thé et ramassant les dernières de sucreries en les collant à un doigt pour ensuite le lécher, le félin prit la parole l'air visiblement ravie par tout ce qu'il venait d'entendre.

"Bof... Y'a plusieurs trucs qu'il faut qu'on m'explique avant tout... Déja si la vielle croute est si désagréable alors pourquoi que votre chef il s'en débarrasse pas tout simplement ? Si elle est si casse burne alors pourquoi s'emmerder à la garder ici, sans parler que sa fait une bouche en plus... Ensuite vous dîtes qu'il faut qu'on approuve mon existence... Pour quoi faire que vous soyez d'accord ou non je suis là j'existe.

Après vous dîtes que si trop de monde aide la vielle, Chikage aura du mal à me protéger seul contre tous... Parce que vous ou son épouse vous allez rien faire ? Concernant son épouse si elle est malade j'peux comprendre, mais vous allez pas me faire croire qu'un vieux qui aide un simple neko à marcher ne va pas aider son chef de clan... Aussi concernant le chef de clan... Autant le dire le respect et moi on est pas copain alors vous étonnez pas si vous m'enfermez souvent avant que sa entre dans ma tête... Les combats d'arène ne permettent pas d'éviter les coups et les blessures à cet endroit..."


Bon, ce n'était peut être pas les meilleures choses à dire à un humain, surtout à la troisième personne plus importante ici, mais Susaku était ainsi, sans rien dire de plus le félin se mura de nouveau dans un ramassage perfectionniste des miettes de gâteaux sur la table avant de vivement s'écarter de la main de Shinjo qui semblait peiner à le coiffer... Chose impossible puisque se passant vivement la main dans les cheveux par réflexe, le neko se retrouva aussi mal coiffé qu'à son réveil plusieurs heures plus tôt.

Se levant rapidement et arpentant la pièce pendant un moment, l'hybride se rapprocha malgré tout de l'ancien et détournant le regard au point de ne lui laisser voir que les cheveux dissimulant la partie gauche de son visage tira doucement sur sa manche en prenant la parole, un malaise se sentant dans sa voix.

"J'la sent mal cette rénion, si il faut j'irais mais j'suis sur qu'il faut pas que j'y aille et qu'on m'emmène directement voir Aiko..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 186

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : Maître

Sort avec : Marié ._.

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 09/11/2010


MessageSujet: Re: これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku] Dim 24 Avr - 0:07


Demeure des Oliviers
Clan Kazama

Cela faisait quelques minutes qu'il n'était pas venu dans cette salle, mais il suffoquait déjà de la présence d'autant de vieille loques qui n'attendaient que des explications pour l'enfoncer. Que le monde était mal fait... avec des supérieurs, des inférieurs, des pseudo-incapables et des pseudo-intelligents... il en avait assez de tout cela, de toutes ces batailles entre frères de sang, entre soeurs, entre parents et enfants, pour des places qui n'avaient de valeurs que leur titre. À quoi cela servait-il? Rien, seulement remplir l'orgueil humain comme le jour où ils ont décidé que lesdits nekos seraient des esclaves. Que grâce le monde était mal fait...
À son arrivée, la dizaine de personnes qui était là s'inclina, face contre terre, mains à plat sur le sol, sans adresser un seul regard de façon à respecter, comme le voulait la tradition, le chef de clan. Aucun ne dit un seul mot, alors que le vent de ce clan s'installa face à eux, dans cette pièce peut-être bien trop grande pour eux, mais qui valait la peine d'être vue au moins une fois dans sa vie et qui avait hérité du nom de "salle de réunion".
Le tatami, comme de coutume, était aussi désagréable ici. Imprégné des paroles de ces langues de vipère, il ne pouvait qu'être désagréable, lui offrant une sensation assez étrange de rejet total envers eux qui se manifesta bien plus fortement à l'heure actuelle qu'avant. Était-ce parce qu'il appréhendait leurs questions inutiles? Il ne savait pas, mais cela en avait tout l'air...

-Redressez-vous.

L'assemblée s'exécuta, attentive, les visages ridés et sérieux par les âges rivés sur lui. Mais il n'avait pas peur, trop habitué à subir ce genre d'affront. Assis en tailleur face à eux, tenant une distance assez respectable tout de même, il demeurait droit et sérieux, comme à ses vieilles heures, à les fixer tous de ses iris rouges.

-Si vous êtes réunis ici, et je pense que vous le savez du moment que vous pénétrez cette pièce, c'est parce qu'il y a eut quelques nouveautés dans le clan et qu'il va falloir respecter cela. Ma jeune épouse a décidé d'adopter un jeune homme, lequel suis-je allé immédiatement chercher. J'aimerai que vous l'acceptiez au sein de la famille comme s'il faisait partie des nôtres.


---


Shinjo regardait le jeune homme avec étonnement. Il était bien évident qu'il n'avait pas l'air d'être rassuré, et toutes les paroles qu'il débitait sans queue ni tête avait don de le faire rire, mais il s'abstint, préférant sourire à la place. Il fallait qu'il comprenne tôt ou tard, mais ce n'était pas le moment de donner plus d'explications qu'il n'en n'avait déjà. Le tapotant à l'épaule comme pour le motiver, il lui fit un grand sourire, quoiqu'exagéré il était sincère, avant de lui lancé dans la même humeur joyeuse et motivante:

-Allez, on en fait une bouchée de cette réunion!! Le reste, ce sera plus tard!

Lui faisant un clin d'oeil, il le guida alors vers la pièce, s'agenouillant et lui indiquant de faire de même de façon à pouvoir laisser la servante ouvrir la porte coulissante. Il ne fallut en rien au timing, il était parfait, puisque à peine ouvra-t-il la porte, entrant avec souplesse et le visage baissé, le neko à ses arrières, le chef de clan semblait l'avoir nommé.

---


À leur entrée, en voyant l'hybride pénétrer la pièce, et une fois que la porte coulissante se referma, il y eut un brouhaha de murmures et d'outrances. Il semblerait qu'aucun ne soit en accord avec son physique, il ne fallait alors pas qu'il prononce un seul mot de peur de n'engendrer qu'une guerre des plus féroces avec ce clan qui n'était même pas du côté du chef. Mais la main du chef frappa violemment la table basse, et le bruit fut si soudain, résonnant dans toute la pièce, qu'il fit sursauter tout le monde et par la même occasion les fit taire. Il n'y avait pas mieux que l'autorité, il fallait simplement la leur montrer. Mais cette réunion ne durera pas longtemps, il n'en n'avait pas la moindre envie. La seule chose qu'il laissa dire de ses lèvres pour poursuivre furent ces mots qui coupèrent toute pensée autre que celles rivées sur lui:

-Susaku fait à présent partie du clan Kazama. Cet accord a été accepté par Aiko, Shinjo et moi. Celui qui entravera celui-ci se verra puni au point d'être expulsé, et vous savez ce qu'il en coûte. Pour les questions, vous n'avez qu'à les poser à Shinjo.


Le Chef du clan laissa alors celui-ci reprendre la parole, le regardant de façon à ce qu'il s'avance. Ce qu'il fit, tirant un peu l'hybride pour qu'il vienne, lui chuchotant à l'oreille:

-Après moi tu te présentes.

Il se redressa, faisant face à l'assemblée:

-Je confirme l'accord passé avec Danna-sama. Si quelqu'un projette d'aller contre l'accord qu'il vienne m'en parler directement. En ce qui concerne le petit venu, je le laisse se présenter à vous.

Il recula donc, laissant l'hybride avancer sur les genoux pour pouvoir énumérer son appellation, son âge, et ses capacités.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 296

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : T'as bien regardé mes oreilles ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 31/07/2009


MessageSujet: Re: これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku] Lun 30 Mai - 15:48

Finalement le viel homme n'était peut être pas aussi pénible que Susaku le croyait, en effet, devant son manque d'assurance quant à l'inévitable futur rencontre avec les membres du clan, le félin vit Shinjo tentait de le rassurer par une amicale tape sur l'épaule accompagnée d'un sourire juste avant de le précéder dans la pièce voisine.

Si l'instant d'avant le félin appréhendait la rencontre, l'animosité qu'il sentit à son égard de la part des individus présent provoqua une inévitable réaction de défense chez lui alors que sans prévenir, la fourrure de ses membres félins se hérissa à vue d'oeil, la queue remuant vivement et les griffes sorties.

Si cela n'avait pas été pour le viellard et le jeune, le félin se serait laissé emporter par la colère l'habitant à ce moment là, si ces gens n'acceptaient visiblement pas la présence de Susaku, en retour, Susaku lui n'acceptait pas non plus leur présence même s'il était seul.

Faisant pourtant fi des regards et des murmures, le neko s'installa prés de Shinjo, suffisamment prés pour pouvoir jouer avec le kimono du bout des griffes... Après tout il lui avait dit plus tôt que s'il n'allait pas bien il n'avait qu'à tirer sur son vêtement pour le prévenir, ce que le félin en cet instant alors qu'il venait lui murmurer à l'oreille.

"Après moi tu te présentes."

Le viellard était doux... Enfin doux dans le sens ou il semblait accepter la présence du félin en le tirant doucement à coté de lui pour poursuivre plus fort à l'assemblée.

"Je confirme l'accord passé avec Danna-sama. Si quelqu'un projette d'aller contre l'accord qu'il vienne m'en parler directement. En ce qui concerne le petit venu, je le laisse se présenter à vous. "

Avec un air d'encouragement, l'honorable vieil homme regarda le félin l'air de dire que c'était son tour... En cet instant, une part du félin avait eu envie d’assommer le grand-père pour la simple appellation de "petit" en parlant de Susaku; cependant même si celui-ci l'avait voulu, ses griffes d'une main ancrées dans le parquet et celle de l'autre accrochées au vêtement de Shinjo l'auraient rapidement coupées dans son élan. Au lieu de ça il se contenta de le regarder un instant avant de regarder l'assemblée...

C'était palpable, presque suffisamment pour y accrocher des manteaux, le félin n'aimait pas ceux qui lui faisaient face et le léger feulement émit par Susaku était une preuve de plus que la partie féline de l'individu serait à prendre avec des pincettes en cristal par ces gens là s'ils ne voulaient pas se manger un méchant coup de griffes sans sommation.

"Je suis Susaku Byakko, j'ai 19ans. Le Chef de votre clan m'a prit pour divertir et tenir compagnie à Dame Aiko. Je suis un neko normalement mit en vente pour servir de garde du corps en raison de ma connaissance en combat à mains nues et à mes réflexes plus fins que la plupart des autres nekos..."

Avec un ton calme et une neutralité contrastant avec la posture agressive que le félin avait adopté en entrant dans la pièce, Susaku s'était exprimé sans hausser le ton ni se montrer désagréable comme si sa queue remuant à l'instant avec rapidité avait absorbé toute l'agressivité du félin.

(pardon pas super mais j'ai pas réussie à faire mieux et pardon pour l'attente)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku]

Revenir en haut Aller en bas

これは新しくて、難しい命です。 [PV: Susaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Quartier Nord :: Demeures du Clan Kazama-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit