Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Dim 26 Déc - 21:15

Naëline avait besoin d'un coup de fraîcheur dans sa garde robe. Elle avait envie de couleurs. Tout ce noir dans ces temps sombres sont à rendre fous. Naëline se retourna et vit Bran la suivre. Elle ne dit rien, juste un sourire.
Le centre ville regorgeais de boutiques plus ou moins riches, plus ou moins pauvre. Si on cherchait quelque chose le centre ville était sûrement l'endroit où l'ont avait le plus de chance de l'y retrouver.
La ville avait bien grandis depuis ces quelques années. Et les commerces de Nekos ne sont pas les seuls à s'être développé.
Finalement, Naëline arriva devant un magnifique magasin de vêtement. Chemin entre le moderne et le palace. Naé entra, un souffle chaud lui caressa le visage. Le magasin était chauffer et Naé enleva son manteau qu'elle posa dans un panier qu'elle pris et qu'elle tendis à Bran.

-J'en prend un aussi, n'hésite pas à enlever ton manteau ou à l'ouvrir, il fait chaud dans ce magasin.

Après que Bran ai pris le panier en plastique vert, couleur qu'elle n'appréciais aucunement, elle en pris un autre, valait mieux en prendre deux tout de suite, Naëline venait de recevoir son chèque pour le dernier livre qu'elle avait éditer, et étant donner qu'elle était plutôt riche, elle aimait fêter l'arrivée de ses payes.
Aussitôt entrée elle vit dans la vitrine une robe d'un beau rouge. Ses formes iraient bien dans cette robe de soie qui rappelait les kimonos, tout en restant dans le moderne.
Naé se tourna vers Bran.

-Je vais l'essayer, attend moi, j'aimerais ton avis Bran.

Naëline posa le panier près de la cabine où elle était entrée avec la robe. Elle en sortit, aussi somptueuse qu'une déesse. Ses formes si douces avaient leur place dans la robe rouge qui soulignait le visage angélique de Naëline. Rouge, couleur sensuel, elle se sentait aussi fatale que du temps où elle draguais les hommes qui la désirait. Mais elle n'aimait pas cette époque, tout les hommes se fichaient bien d'elle, c'était alors son corps qui comptais.
Finalement elle se tourna vers Bran et demanda d'une voix peu convaincue :

-Je l'a prend ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
avatar



Masculin

Nombre de messages : 28

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : neko

Sort avec : La solitude et la mélancolie

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 16/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Lun 27 Déc - 20:32

Tout en suivant Nae, il découvrait un peu plus le centre ville. Naeline cherchait un bon magasin de vêtements. Elle pénétra finalement dans ce magasin chauffé. En entrant, Nae retira son manteau qu'elle portait. La chaleur venait réfchauffer le coeur de toute personne entrant ici. Elle lui dit qu'il pouvait aussi retirer son manteau s'il le désirait. Il fit comme s'il n'avait rien entendu. Il resta vêtu de ses frusque. En voyant un premier prix, Bran en fut surpris. Nae était si argenté que cela? Non c'était impossible. Bran observait tous les prix autour de lui et ils étaient tous trop élevés pour son propre porte feuille. Peut-être avait-elle une telle somme. Err ne connais pas encore sa maitresse mais, il sait qu'elle fait quelque chose qui doit lui raporter beaucoup de blé. Olier avait toujours appris à vivre avec ce qu'il avait. Il la suivait toujours parmis toutes ces rangées remplies de vêtements à des prix exorbitants. Finalement Nae vit la robe qu'elle voulait dans un présentoir de la boutique. Une belle et longue robe rouge vive. Elle alla l'essayer. Olier eut le temps de s'assir sur une chaise non loin de là. Pourquoi donc les femmes prenaient-elle autant de temps à essayer des nouvelles robes et tout ce qu'elle peuvent voir... Dans sa merveilleuse robe, Naeline sorti de là plus radieuse que jamais.

Cette robe... elle ressemblait drôlement à une robe que sa tendre moitié portait. Von se passa un instant la main droite sur son visage. Il ne pensait jamais voir cela un jour. Une robe si similaire à celle de Allyna. Certes celle de sa tendre moitié était beaucoup moins détaillé mais, elle était pareille en tout point. Err se frappa doucement le visage de ses deux paumes. Puis Nae vint lui demander ce qu'il pensait de la robe. Elle voulait savoir si elle lui allait comme un gant pour simplifier. Bran observait depuis tantôt le corps de Naeline être moulu à souhait dans cette robe rouge vive.


-Elle te va à merveille. C'est le gant parfait pour ton corps. Je ne sais pas à quel point tu es argenté. Si ton budget te le permet, je te dirais de l'acheter sans hésiter. Elle moule toutes tes courbes à souhait. Elle me rappelle celle de quelqu'un que j'ai connu. Tu lui ressembles beaucoup dans cette robe. Elle s'appelait... Non j'ai rien dis. Achète là.

Bran se la fermit. Il parlait trop. Elle était bien trop pareil... cela en était presque effrayant. Err sorti une pomme de sa poche. Il en sorti aussi un couteau d'office. Olier commença à se couper des morceaux. Il les portait par la suite à sa bouche et les mangeaient sans plus rien dire. Sa grande bouche avait encore fait des siennes. Lorsqu'il eut finit, il remis son couteau dans son manteau et dit à Nae:

-Bon... on continue à magasiner? Ya encore tant à voir.

Err se releva ayant aucune envie de parler de cette neko. Il semblait vouloir passer à autre chose. C'était comme s'il ne voulait plus parler de ce sujet. Olier avait une grande bouche et le savait bien. Il avanca plus loin dans le magasin sans attendre sa maitresse. Que pouvait-il bien cacher de si précieux qu'il ne voulait pas en parler?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mar 28 Déc - 0:33

Naëline écouta Bran et ses joues devinrent aussi rouge, enfin presque, que la robe. Elle murmura un merci chaleureux à Bran. Puis il parla d'une personne qui lui ressemblait. Elle sembla alors gênée. Jamais on lui avait dit de tel chose aussi simplement, enfin il serais plus juste de dire que personne ne lui avait dit de tel choses sans vouloir la séduire pour une nuit.
Elle pris la parole en allant vers la cabine :

-Merci Bran. Je suis sûre que je ne ressemble pas tant que ça à cette personne. Si tu a besoin de parler je suis là, même en étant ton maître je peut être à ton écoute que tu ai des oreilles de chats ou non.

Naé fit demis tour, posa un baiser entre les deux oreilles de Bran et continua :

-Même si je sais que tu ne m'en parlera pas, je tenait à te le dire.

Le visage pourpre elle s'en alla, retira la robe et alla l'acheter. Elle ne dit plus un mot. Passant de boutiques en boutiques elle entra dans une autre boutique avec un style un peu plus japonais. Si l'ont désirait un beau kimono, c'est ici qu'ont trouverais le meilleur.
Elle s'acheta un magnifique kimono noir décoré avec un fil couleur argent. Une robe qui épousait ses hanches comme embrasse une cascade la roche qui l'attend.
Puis elle passa un peu plus de temps dans les boutiques masculines, pour que Bran puisse choisir des vêtements qu'il aimerais un minimum.

-Tu peux prendre ce qu'il te plaît, le prix ne compte pas.

Elle était riche grâce à ses parents et son succès qu'elle savait éphémère. Bientôt les gens se lasseront de ses rêves éveillés. Bientôt elle devras trouver un travail.
Naëline s'éclaircit la voix, elle allait aborder un sujet sensible :

-Je voulait savoir si tu voulait avoir un travail. J'ai assez d'argent pour t'entretenir entièrement et te donner un peu d'argent quand tu voudras faire des sorties ou autre. Mais je sais que pour beaucoup, humains ou nekos, le travails est un moment où l'on compte sur soi et où on se dépense pour recevoir une récompense durement gagnée. C'est comme tu le sens. L'argent que tu gagnera sera à toi, celui que je te donnerais également.

Une petite pose se fit. Naëline respira.

-Si tu a besoin de quoi que ce soit demande moi.

Elle continua à arpenter les boutique, s'achetant un bustier noir et or dans une boutique gotique dont les bustiers n'étaient pas cher pour ce qu'ils étaient. Une chemise donnant un style un peu pirate dans une boutique qui se disait traditionnel. Et des bottes dans une boutique de chaussures qui n'avait rien de spécial.
Puis Naëline fronça les sourcils. Une petite boutique, cachés dans l'ombre d'un restaurant chic arborais une pancarte qui semblait d'une nature lointaine à Naëline.
*Animalerie - rongeurs, reptiles-aquariophilie,...-? Elles existent encore?*
Naëline s arrêta devant et observa la vitrine. Un vieux vendeur s'occupait d'un gris du gabon, un simple perroquet qui semblait si beau dans ce magasin sale et la triste mine du vendeur. Naé ne voulait pas y entrer, depuis des année on y rentrais plus. Un chiot l'observait derrière la vitre sale.
Depuis combien de temps n'avait-elle pas croisé le regard de ce tendre animal? On n'en voyais plus dans les rues. Ce simple regard lui embrouillait l'esprit. Le chiot émis un jappement. Le vendeur se tourna, sourit à Naé.
Elle n'y rentrera pas. Pourtant, elle voulait voir ce que le mot animalerie aurait du continuer à signifier,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
avatar



Masculin

Nombre de messages : 28

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : neko

Sort avec : La solitude et la mélancolie

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 16/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mar 28 Déc - 3:45

Bran ne l'écoutait plus... enfin... il en donnait l'impression de ne plus rien entendre mais, c'était complètement l'inverse. Il savait bien que depuis le début Naë était là pour écouter ce qu'il avait à dire mais, il ne pourrait jamais rien lui dire de si privé... pas pour le moment. Naëline alla même poser un doux baisé directement entre ses deux oreilles. Il ne réagissait plus comme au par avant. Il se cachait derrière un mur pour empêcher ses sentiments de sortir. On ne pouvait plus rien voir dans ses yeux plus de sentiments. Il ne voulait plus que rien ne sortes de sa bouche. Il souhaitait garder un muetisme total. Elle lui dit qu'il pouvait prendre ce qu'il voulait dans le magasin qui lui plaisait. Il alla voir quand même. Qui sait peut-être trouvera t-il quelque chose qui va piquer sa curiosité. Elle lui demanda avant qu'il n'aille voir s'il voulait d'un travail...

*Un travail... pour me faire mal... je suis capable de voler. Je ne comprend pas cette femme. Elle est plus jeune que moi mais, ne semble pas comprendre ce par quoi j'ai bien pu passer. Elle ne peux pas savoir ce que c'est que d'oublier 15 ans de sa propre vie pour ne vivre finalement que 6 ans. C'est vraiment chiant de ne rien se rappeler. Je ne me souviens même plus du nom soi de mon père ou de ma mère. Je ne me souviens même pas si j'en ai vraiment eut. Si Allyna était encore en vie, ma vie serait certainement finie mais, au moins elle survivrait et c'est tout ce qui compte pour moi. Mainenant je n'ai plus rien à croire en vu que tout ce qui me tenait à coeur est partis loin de moi. Jamais je n'accepterais ce travail même si cela c'est pour m'habituer à gagner ma vie. J'ai tant de choses à ratrapper. Je n'ai pas le temps de faire un travail. De toute façon je risque d'être ris de vu ma taille et ma petite ossature. Jamais loin de là...*

-Non c'est correct j'ai appris à me débrouiller avec ce que j'avais. Merci bien quand même.

Il avait dit ces mots d'un tel neutralisme. Naë pouvait bien voir que son neko venait de changer de comportement. Elle devait s'y habituer. Elle en verrait beaucoup de changements radicaux. Bran resta dans les boutiques masculines pour voir s'il y avait quelque chose pour lui. Non... non... non et encore non... Rien... que dalle. Il n'y voyait rien de bien. On l'observait. De partout en fait... on n'aimait pas les nekos laissé à eux dans ce magasin. Il n'eut rien trouvé et tenta d'aller voir sa maitresse Naëline. Deux personnes virent bloquer sa route. Ils étaient assez baraquées mais, ne semblaient pas travailler pour le magasin. L'un d'entre eux lui dit:

-Allez sort d'ici bâtard. Nous en avons assez de votre race dans nos ruelles. Allez chou du vent et ne reviens plus. Fais comme on te dis et rien ne t'arrivera. Mais si tu reste en ce magasin tu auras affaire à nous.

Err ne semblait pas le moindre du monde impressionné. Olier commença à déboutonner son manteau. Lorsqu'il eut finit cela, il sortit un coupert et un couteau du chef aiguisées comme des lames de rasoir. La rage en Bran montait. Son sang bouillonnait. De cette manière ca lui permettait d'expulser toute sa rage de son corps. Il commença à s'approcher d'eux doucement. Le boucher sanglant est-il vaiment de retour?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mar 28 Déc - 17:40

Naëline qui avait fini de contempler l'image du passé se retourna. Bran n'était plus derrière elle. Prise d'une légère panique elle retourna vers les boutiques masculines. Elle appréciais Bran mais elle se pris à penser qu'elle en faisait trop.
Faire moins? Question à creuser.
Elle entendis alors une équipe de surveillance se précipitait vers une boutique pas loin d'elle. Quand elle entendis plusieurs fois le nom de boucher sanglant, elle n'avait pas tout de suite compris. C'est alors, qu'en voyant Bran qui sortait de nul part, un coupert et un couteau du chef aiguisées comme des lames de rasoir, Naëline sentit qu'il fallait agir mais que faire? Se mettre devant Bran et risquer de se prendre un coup de couteau? En risquant de se faire malmener par cette rage émanant du jeune Neko ou même des deux brutes qui s'en prenaient à lui?
Ne rien faire? Bran risquerais de blesser quelqu'un, quelqu'un pourrais le blesser. Quand tout serais fini, si Bran était toujours en vie, même en en restant là, on lui enlèverais et il irais sûrement dans un de ces centre de dressages pour le rééduquer, ou le tuer.
Naëline ne pouvait réfléchir plus longtemps, déjà Bran s'avançait vers les deux brutes. Ne pesant ni le pour, ni le contre , Naëline franchis la barrière invisible qui séparais le neko et les deux hommes des gens qui formaient un cercle dominer par les flash des appareils photo, portables. Naé sentis son coeur battre à s'en rompre les tympans.

-BRAN !

Son hurlement avait déchiré l'air. Le regard de Naé exprimais tant d'émotions qu'elle aurait pus en pleurer. Les deux hommes commençaient à reculer. Bran était terrifiant à cet instant.
Naëline s'avança vers Bran et se mis presque entre lui et les hommes. Elle tremblait, à cette distance si il lui fonçais dessus elle n'aurait aucune chance d'échapper aux lames qui s'approchaient d'elle. D'une voix cassée et pleine de peine elle dit :

-Bran s'il te plaît, arrête...

Elle risqua une phrase qui arrangera tout, ou la tuerais :

-Elle n'aurait sûrement jamais voulus ça...

Naëline s'avança vers Bran. Au point où elle en était elle pris un dernier risque, elle pris dans ses bras.
Toujours serrée contre lui elle lui murmura :

-Je ne veux pas te perdre, et je suis sure que nous pouvons régler ça sans faire peur à tout le monde. S'il te plaît arrête Bran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
avatar



Masculin

Nombre de messages : 28

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : neko

Sort avec : La solitude et la mélancolie

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 16/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mer 29 Déc - 3:16

Bran ne pouvait plus avoir un peut de plaisir. Sa maitresse était arrivée. En réalité, il n'a que tué par accident. Il n'a jamais vraiment voulut tuer personne. Il ne leur aurait que fait peur un tout petit peut. Certes s'il aurait été frustré il aurait bien pu leur faire mal. Intérieurement, il ne s'en pardonnerait jamais s'il tuait quelqu'un de par sa propre volonté. Lorsque Naë le supplia de cesser ce qu'il tentait de faire, il serra ses couteaux dans son grand manteau et regarda Naëline du regard. Son regard venait de changer. Il semblait un peut triste. Il la regarda avec ses yeux... ses yeux de chat qui tente de se faire pardonner quelque chose. Comment ne pas lui pardonner une telle chose. Il est tellement mimi. C'est sûr qu'une discussion s'impose mais, comment peut-on rester fâcher contre un si beau neko? Il lui dit finalement d'un ton un peu désolé:

-Bien maitresse... Je ne voulais pas te faire peur... je tentais juste de leur faire peur à eux. Il faut que quelqu'un se tienne haut pour faire cesser cette infamie qui pèse sur les nekos. Nous ne sommes pas tous méchant. Je ne les aurais jamais tué. C'est lui qui m'a cherché en me disant que y'aimait pas les nekos. Je suis grandement désolé maitresse Naë. Faites moi subir la conséquence qui te semblera approprié. Je suis prêt même à me faire emprisonner des jours et des jours. Je connais cela. Si tu me donnes l'ordre de ne plus recommencer, je ne le referais plus je t'en fais une promesse. Ne me retournez pas à l'animalerie. Je n'aime pas cet endroit... ca sent mauvais.

À ces mots, il referma son manteau et attendit voir la réaction de Naë. Il s'assit même par terre et se sortit une autre pomme de son manteau. C'était à croire qu'il avait un véritable casse croute là dedans. Il commença à manger sa pomme doucement comme s'il n'avait aucune intention de faire de mal à personne. Comment croire que ce neko pourrait faire de mal à une mouche. Il continua de manger sa pomme. Il semblait si heureux de manger cette pomme. Pourquoi croyait-on qu'il était le boucher sanglant. Si on l'écoutait, il n'aurait jamais tué. Pourquoi voulait-il se faire connaitre ainsi? Était-ce pour protéger quelqu'un? Ca seul Bran le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mer 29 Déc - 3:45

Naëline soupira pour relâcher tout le stresse qu'elle avait emmagasiner quand Bran rangea ses couteaux. Elle lui sourit, c'est alors que son regard plongea dans celui de Bran. Il avait l'air si tendre, si mignon. Elle lui sourit.
C'est alors qu'elle entendis un ricanement derrière elle. Une des brutes avançais, avec un air menaçant, vers Bran.
-Alors chaton, tu es prêt à recevoir ta correction?
Naëline fut piquée au vif et se mis juste devant le gros baraqué et elle pris un air menaçant. La sécurité était arrivée. Ils en avaient mis du temps dite donc! Naëline pointa du doigt les deux hommes :
-Ces deux hommes ont menacés mon Neko alors qu'ils n'ont aucun pouvoir au sein de se magasin.
L'homme de la sécurité souris sournoisement en direction de Bran. Naëline compris qu'ils avaient attendus et non pas pris leurs temps. A son avis ils avaient attendus qu'il y ai des blesser ou autre pour mettre cette faute sur tout les nekos en général. Quel boutique de racistes !
C'est alors qu'un gamins cria que ce Neko était le boucher sanglant, l'homme à ses côtés souriait et caressais la tête du jeune garçon. Encore un de ses humains à mettre à l'abattoir, comme disait Naé.
Naëline menaça du doigt l'agent de sécurité.
-Niez que ces hommes en voulait à mon Neko et qu'il agissait pas pure défense et je vous mène en justice ! Vous signalez votre surveillance vidéo à l'entrée et cela servira de preuve pour soutenir ma version.
Naëline pris Bran par la main et l'emmena avec elle. Au moment de sortir de cette boutique elle s'écria :
-Je suis Naëline Sauvage! Ne l'oubliez pas!
Naé ne parla plus jusqu'à un petit parc où jouait des enfants humains et des enfants Nekos lourdement surveillé par des adultes. La rage bouillonnais dans la tête de Naé. Elle s'assit sur un banc, ferma les yeux, mis sa tête en arrière, soupira et finalement observa Bran.
-Je ne te punirais pas. J'aimerais que ça n'arrive plus, mais je ne peux t'obliger quelque chose qui n'agit que par impulsion. Enfin je ne sais pas ce que je dit....
Naëline souris. Elle arriverait à garder son Neko et elle en était heureuse. Elle l'observa. Dangereux? Elle ne pouvait l'imaginer.
Puis quelque chose en elle se réveilla. Pas vraiment un sentiment mais considéré comme tel.
Avec tristesse elle demanda à Bran :
-Que penses-tu de moi Bran?


[Désoley c'est court ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
avatar



Masculin

Nombre de messages : 28

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : neko

Sort avec : La solitude et la mélancolie

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 16/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mer 29 Déc - 14:27

Au début Bran croyait vraiment qu'elle le punirait. Naë line semblait tout de même assez calme. Enfin... un peut plus que lui. Elle protégeait Bran comme s'il était son véritable enfant. C'était vraiment à croire qu'il avait eut la meilleure maitresse qu'il pouvait avoir. Elle tenait tête même devant de si gros baraquées. Naëline serait presque prête à en perdre la vie si elle pouvait sauver celle de Err. Finalement elle emmena Olier avec elle jsuque dans un petit parc à l'extérieur de ces magasins. Sa maitresse lui dit alors qu'il ne serait pas punis. Elle ne désirait pas faire cela de par une impulsion. Von Withell voyait des enfants jouer ensemble. Il aurait tellement voulut savoir ce que c'est vraiment que de s'amuser. Il observait longuement ces jeunes jouer ensemble. Il le demanderait certainement à Naë ce que ca fait dans le coeur que de s'amuser avec d'autres. Sa maitresse lui demanda alors ce qu'il pensait vraiment d'elle. Il n'eut pas besoin d'y penser qu'il commença à lui dire ce qu'il pouvait penser d'elle.

-Tu veux vraiment entendre ce que j'ai à dire de toi... Et bien... Je doid dire que j'ai été vraiment chanceux de tomber sur une femme aussi merveilleuse que toi. Tu m'as protégé au péril de ta propre vie.Je crois même si tu ne me punis pas, tu m'as fais voir quelque chose que je n'ai jamais vu au par avant: Un instinc maternel. Enfin... je ne me rappelle pas avoir jamais rien vu de tel. Tu es comme qui dirait une deuxième mère pour moi. Cela peu sembler étrange certes mais, c'est vrai à mes yeux. Il y aurait quelque chose que je voudrait savoir... Qu'est-ce que ca fait de s'amuser ensemble... Je ne m'en rappele plus. Je n'en ai pas le moindre souvenir. S'il te plait... j'ai envie de savoir ce que cela fait.

Était-il véritablement sérieux... avait-il oublié tout le plaisir que cela procure que de s'amuser entre amis? Que lui était-il arrivé pour qu'il oublie un si important détail de sa vie. Il observait toujours les enfants jouer. C'était un mystère pour lui ce que l'on pouvait ressentir. Il pourrait peut-être le savoir avec Naë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Mer 29 Déc - 19:48

Naëline fut surprise de la réponse de Bran, elle pensait qu'il allait lui dire des choses marquant le fait qu'elle pétait un plon, n'avait aucun sens de l'instinct qui servait aux animaux et humains de protéger leurs vies, qu'elle n'avait pas conscience de ce qu'elle faisait et qu'elle était dure à supporter. Mais jamais on lui a dit qu'elle était comme une deuxième mère. Elle se sentit étrangement heureuse.
Elle sourit et répondit à Bran :

-Jamais ont m'a dit que j'étais comme une mère. On m'a toujours mal supporté, je prend des risques et je ne sais pas comment parler aux gens.

Puis il lui demanda quelque chose de simple mais qui semblait à cet instant tellement compliqué. Naé compris que Bran observait les enfants qui jouaient.
Nëline n'avait pas jouer comme une enfant ou même comme une ados depuis longtemps. Elle observa les enfants en silence. Finalement elle essaya de se rappeler quand elle était enfant.

-S'amuser ensemble, c'est lointain pour moi, mais je me souvient que c'est amusant, tu ne pense plus qu'à jouer, rire. Des heures semblent des minutes et quand tu a fini de jouer et que tu rentre à la maison, tu en souris encore...

Naëline se leva. Elle sourit et dit à Bran que ça faisait longtemps qu'elle n'avait fait aucun sport.
Elle pensa que les jeux de sociétés avaient eu leurs temps et que Bran n'aimerais peut être pas. Elle ne sais même plus si il y en a dans son grenier.

-Que veux tu faire? Je te laisse choisir, si tu veux on se joints à ces enfants.

Elle sourit à Bran. Il avait un ans de plus qu'elle, il était si mignon et avait l'air si jeune. Qui était-il vraiment? Qui était-elle? Une écrivaine qui ne savait pas où aller, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
avatar



Masculin

Nombre de messages : 28

Age : 28

Maître(sse) ou Neko? : neko

Sort avec : La solitude et la mélancolie

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 16/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Ven 31 Déc - 4:33

-Hé bien moi je le crois vraiment que tu es comme une deuxième mère pour moi. Je ne me souviens plus de rien de ce qui c'est passé avant que je perdre la mémoire à quinze ans. Alors je ne me rapelle même plus du nom de ma ma mère et de mon père. Je ne sais même plus à quoi ils ressemblaient. Je ne me souviens de rien. Pour moi le début de ma vie c'est à quinze ans. Cela peut sembler court comme vie mais, c'est la mienne. Comment dire ce qui s'est passé pour que je tombe dans l'amnésie... cela je ne sais rien.

Err parlait avec son coeur. Il n'avait rien connu de l'amour maternel. Enfin... il ne s'en souvenait plus. Il avait besoin de quelqu'un pour venir couvrir le trou qui avait été laissé de par la mort de sa tendre moitié. Le fait qu'il ne connais pas ses parents est aussi une des raisons qui le pousse à vouloir que Naë soit sa deuxième mère. Mais... tout de même il ne pourra jamais connaitre son passé s'il n'affronte pas ses démons. Il ne pourra jamais connaitre ce qu'il lui est arrivé s'il ne reviens pas sur les lieux de son accident avec une voiture. S'il n'embarque jamais dans une voiture il restera toujours appeuré de par ces monstres de métal.

-J'aimerais mieux revenir chez toi. Tu ne le sais peut-être pas mais, cela fait bien des journées que je ne dors pas. Cela ne m'aides pas à être sociable comme tu as bien pu voir. Si je n'ai pas mon sommeil, j'ai plusieurs sauts d'humeurs. Après peut-être on pourrait jouer à quelques jeux de société... enfin... si tu en as. Alors qu'en penses tu? Est-ce une bonne idée? Si tu ne veux pas tout de suite revenir chez toi et bien alors j'attendrais. J'ai une grande patience. Je sais attendre. Je n'ai pas peur de m'endormir sur place.

*En espérant que nous ne reviendrons pas en voiture... Je ne veux pas revenir en voiture. Je détestes les voitures. Je ne sais pas ce que ces monstres m'ont fait mais, je sais que ce n'est pas beau à voir. Si elle tente de me faire rentrer là dedans je vais m'assir par terre et attendre qu'elle change d'avis. Je sais être très persuasif quand il le faut. Il ne faut pas me prendre à la légère. Voyons voir sa réaction.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Sam 1 Jan - 22:45

Naëline lui souris. Elle avait si chaud au coeur. *Merci Bran*.
Naé le pris dans ses bras avec tendresse. S'écartant elle se rappela qu'elle était plus jeune que lui. Il avait l'air si jeune, mignon.
C'est alors qu'elle perdit son sourire. Bran n'avait aucun souvenir d'avant ces quinze ans. Naé n'osait imaginé ce qu'aurait pus être la vie de Bran pendant ces six années. Combien de temps avait-il passé dans ces animaleries immondes. Est-ce une de ces personnes qui sont à la base totalement humain? Ce qui expliquerait peut être le trou de sa mémoire.
Perdue dans ses pensée Bran la réveilla en lui disant qu'il avait besoin de sommeil et qu'il préférerais rentrer chez elle et qu'un jeu de société ne le dérangerais pas.
Naëline le regarda et réfléchis encore. Elle irait voir dans le vieux bureau et dans le grenier si nécéssaire.


-D'accord, nous rentrons à la maison. As-tu trouvé des vêtements que je puisse aller chercher avant de partir? A et... aimes-tu les chevaux?

Naëline n'avait pas pris de voiture, elle était venue à pied et elle savait qu'il y avait une petite écurie pour les balades en ville. Très romantique le soir de Noël mais là n'est pas l'objectif de Naé. Elle avait envie d'une petite balade jusqu'à chez elle. Ce n'était pas si loin, mais Naé adorait ses animaux qu'elle avait connus dans son enfance.


[Court désolé :s]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
avatar



Féminin

Nombre de messages : 33

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Okishiiiii, ça chatouille arrête >///<

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/12/2010


MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte] Lun 3 Jan - 23:42

[Bran?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte]

Revenir en haut Aller en bas

Les boutiques, ont y trouve jamais ce que l'ont cherche [Bran, si tu accepte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Centre ville :: Magasin de vêtements-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit