Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Jeu du réveil [PV Tenson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Jeu du réveil [PV Tenson] Lun 1 Nov - 21:33

Le soleil commençait tout juste à filtrer par la fenêtre et Akiha se trouvait dos à cette fenêtre. Cela n’empêcha pas les rayons de lui effleurer la joue et la jeune hybride émit un léger grognement. Si léger qu’elle seule avait pu l’entendre. La petite gothique se mis à plat ventre, en appui sur ses coudes pour chercher ses vêtements du regard. Décidément, rien de changeait avec son maître, sa robe bustier avait encore fini à l’autre bout de la pièce. Par contre, la chemise de Tenson se trouvait de son propre côté du lit. Bon, ça ferait l’affaire pour se lever, bien que la chemise soit trop grande pour la jeune Kitty. Blackitty laissa retomber sa tête sur l’oreiller et se retrouva alors le nez dedans. Elle remua les oreilles, s’étirant doucement pour ne pas réveiller son maître qui était encore endormi à ses côté. Aki hésita. Se blottir contre lui ou se lever en lui prenant ses affaires ? La demoiselle se mit alors sur le dos et se frotta les yeux en remuant doucement ses oreilles de panthère. Elle avait vraiment la flemme de sortir du lit ce matin… Mais il ne manquerait plus que le grand manitou passe ! Et là, il faudrait faire semblant de dormir ou de se réveiller pile à ce moment sinon elle se ferait tirer du lit. Et ça, Magikitty n’aimait pas du tout…

Black Cat sorti ses mitaines de sous son oreiller ! Ah non ! Ça Tenson ne pouvait jamais les lui retirer, elle ne voulait pas. Comme ça, elle était sûre de les avoir au réveil, pas comme sa robe qui était trop loin à son goût. Oui, oui, l’autre bout de la pièce c’était trop loin pour elle ! Alors que la chemise de Teni, c’était autre chose : juste à portée de la main, elle n’avait qu’à tendre le bras pour l’attraper et l’enfilant. La jeune fille se redressa, tenant le drap contre elle, faisant ainsi mine de pudeur. Si son maître se réveillait juste à ce moment, il pourrait alors voir son tatouage entre les omoplates. Depuis quand l’avait-elle ? Elle ne s’en souvenait plus trop, elle savait juste qu’il était là. Elle enfila la chemise de son maître avant de lui jeter un regard. Là, il y avait deux solutions : ou il dormait vraiment, ou il faisait juste semblant, profitant des vue que lui offrait sa servante. Mais Akiha ne s’en inquiéta pas. Elle ramassa furtivement les affaires du jeune homme visiblement endormi et s’installa à genoux dans le fauteuil, les vêtements derrière elle, simplement vêtue de la chemise qu’elle n’avait pas fermé jusqu’en haut. On ne voyait même plus ses mitaines tellement la chemise était grande pour Kitty. Mais cela l’avait toujours amusé de mettre les chemises de son Teni-chou. Il ne restait plus qu’à attendre qu’il se réveille.


[HRP : désolée, c'est court. Je t'ai dis que je suis nulle pour commencer ! XD]


Dernière édition par Akiha le Mar 2 Nov - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Lun 1 Nov - 22:40

Fichu soleil. C’est la première chose à laquelle songea Tenson. Cependant, il lui suffit de se remémorer un ou deux passages de son enfance pour se remettre dans le crâne que l’avenir appartenait à ceux qui parvenaient à se tirer du lit, après une bonne nuit de sommeil. Bien qu’il fallait l’avouer, c’était bien difficile … Bon, le grand manitou, comme le disait si bien Akiha, pouvait aller se faire un œuf sur le plat savamment épicé : il avait envie de dormir encore un peu … Par réflexe, le jeune homme étendit le bras vers sa gauche, pour tenter de happer sa servante et de l’attirer contre lui : le drap s’étant fait la malle au bas de son dos, il n’avait plus rien pour réchauffer son buste et ses bras. Il fut surprit, en constatant que son étreinte ne trouva rien que le vent. Il était tout seul dans son lit, nu comme un vers. Un peu perdu en constatant l’absence de sa protégée, il s’éveilla du même coup un peu plus précipitamment, se retournant sur le ventre, puis se redressant, appuyé sur ses bras. En la voyant le contempler, tranquillement assit au fond de son fauteuil, la chemise du jeune homme enfilé et pendant au bout de ses bras avec la classe d’une nuisette ; alors que lui était assit sur ses quatres fers et son postérieur, les jambes écartes, le regard ahuri, recouvert du seul drap blanc qui le ceignait au niveau des abdominaux … Eh bien, autant dire qu’il se sentit un peu ridicule et perdit son air un brin affolé pour en adopter un qui flirtait avec l’ennui permanent du blasé. Si elle ne lui faisait pas un coup comme celui-là un matin sur deux, il l’aurait peut-être été un peu moins … Un matin elle était câline, celui d’après elle le réveillait au verre d’eau. Et, cela allait de paire avec, ses vêtements étaient toujours réquisitionnés.

** Il faut dire, je sais qu’elle est paresseuse, quand elle vient de se lever, sûrement encore plus que moi, et pourtant je ne fais jamais gaffe et je balance ses fringues à l’autre bout de la pièce. Faut dire quand elle joujoute, j’ai tellement de mal à lui faire enlever que quand elle me les tend, je veux plus les voir, moi … Mouais. Bon … Elle a l’air de bien s’amuser, c’est l’essentiel … Garde-la, ta chemise. **

Tenson tira à lui l’oreiller et enfouit sa nuque dedans, avant de se tourner et de se mettre dos à la Neko. Il tint la position quelques minutes, mais trop conscient du regard de sa servante entre ses omoplates, ou pas allez savoir, il finit par se retourner lentement pour lui jeter un regard bougond.

‘’ Je suppose que c’est moi qui dois aller chercher ta robe, c’est ça ? Purée, c’est quand même pas l’autre bout du monde, c’est juste l’autre bout de la piaule. ‘’

Le garçon jeta un regard circulaire autour de lui, et se dit que dans une chambre aussi spacieuse et luxueuse, l’autre bout, c’était au moins l’Amérique … En passant par Paris, bien entendu, pas par le Pacifique. Enfin tout ça pour dire que c’était pas la porte d’à côté et que Cristoph Colomb aurait trouvé son expédition bien courte par rapport à une traversée de cette pièce. Avec un soupir, Tenson se redressa, et s’essuya soigneusement les yeux. Il n’était pas encore coiffé, et avait tout l’air d’un garçon ordinaire à peine tiré du lit, pas du jeune homme bien-élevé et propre sur lui qu’il était une fois sa toilette passée. Tant qu’il n’y avait qu’Akiha, cela ne le dérangeait pas trop : elle l’avait déjà vu sous toutes les coutures, alors celle-là ou une autre, qu’importait …
Contrairement à la demoiselle, il ne fit aucun effort de pudeur. A quoi bon ? Ils étaient seulement tous les deux et personne ne risquait de venir à cette heure-là. Son père les dérangeait rarement aussi tôt, les rares fois où il les tirait du lit, c’était aux alentours de midi. Prit d’un soudain doute, Tenson jeta un œil vers l’horloge. Dans le noir, il eut du mal à en distinguer les aiguilles, mais il constata bien vite qu’il n’était que neuf heures et demie. La nuit passée, ils avaient dû s’assoupir une petite heure avant la naissance d’une nouvelle journée … Bah, ils n’avaient pas si mal dormit tout bien pesé !
Donc, Tenson traîna des pieds pour aller récupérer les vêtements éparpillés ici et là, et les déposa délicatement à côté du fauteuil.


‘’ Et voilà, Akiha-hime, j’ai récupéré votre tenue. Je sais que vous aimeriez en changer, mais pourquoi ne pas attendre d’être mieux réveillez pour aller prendre un bain ensembles ? Ce sera une meilleure occasion de changer de vêtements, non ? D’ailleurs, si vous voulez, je pourrais vous aider à choisir ce matin, je suis très disposé à vous décorer avec tout le goût vestimentaire que vous me connaissez ! ‘’

Il s’était exprimé avec beaucoup de zèle, et un sourire tranquille. Il plaisantait à moitié : surtout pour le vouvoiement, en fait. Il avait réellement envie d’aller prendre un bain avec elle, une fois quelques affaires réglées … Et l’habiller à sa manière était une activité qu’il affectionnait, et qui ne la dérangeait sûrement pas plus que ça.
Avec des gestes relativement posés, il glissa ses bras de chaque côté d’Akiha pour la déplacer de quelques centimètres vers lui et la décoller du fond du fauteuil. Ceci fait, il déboutonna lentement la chemise, en profitant bien entendu pour laisser ses mains se balader sur le corps de la jeune hybride.


‘’ Chaque matin tu me fais le même coup et tu me piques ma chemise … Qu’est-ce que tu lui trouves ? Elle est trois fois trop grande pour toi … Tu sais si tu me réveillais, j’irais les chercher, tes vêtements, ça ne me pose pas de problèmes … ‘’
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mar 2 Nov - 0:22

Akiha observait attentivement son maître, souriant lorsqu’elle le vit la chercher à ses côtés. Elle était quasiment sûre qu’il ferait ça à peine réveillé. Elle l’observait, ayant une vu imprenable sur son torse, ayant une soudaine envie de rire en voyant sa réaction face à son absence dans le lit. Aki se retint au maximum et pouffa juste. Elle aimait voir sa tête quand il la cherchait le matin. Kitty adressa un sourire à son maître lorsqu’elle le vit se redresser brusquement et alla même jusqu’à lui faire un petit signe de la main pour le narguer. Mais oubliant que les manches de la chemise étaient bien trop longues, Blackitty s’en mit un léger coup sur l’oreille. Bah… on mettra ça sur le compte de la fatigue, c’est vrai qu’elle n’était pas très bien réveillée. Pourtant, Kitty ne bougea pas du fauteuil, bien calée tout au fond. Elle refusait catégoriquement d’en bouger, au moins jusqu’à ce que Tenson vienne l’en tirer. Il était vraiment le seul à pouvoir la faire bouger de son fauteuil, surtout le matin quand elle était mal réveillée. La demoiselle s’installa exactement comme pourrait le faire un chat, les bras sur l’accoudoir du fauteuil et la tête sur ses bras. L’avantage d’être un petit bout de femme dans un grand fauteuil. Ses longs cheveux noirs retombaient devant ses yeux. Pourtant, cela ne gênait jamais Akiha. C’est vrai, les cheveux ça se repousse de la main ou d’un mouvement de tête, c’est moins nuisible qu’un insecte qui bourdonne aux oreilles. La petite hybride releva la tête lorsque le jeune homme se plaça dos à elle et la belle redressa la tête, repoussant sa chevelure du bout des doigts en remuant doucement la queue. Observer Tenson le matin était son activité favorite. C’est à ce moment que son regard se posa juste entre les omoplates. Aki se rendit alors compte qu’elle n’y était pas allée de main morte au cours de la nuit : trois lignes rougeâtres zébraient le dos de son amant.

Lorsqu’il se retourna, son regard la fit sourire. Encore et toujours ce même regard un peu bougon et lassé. Et la phrase en disait tout autant. Mais la réplique comme quoi l’autre bout de la chambre n’était pas le bout du monde la fit rire doucement.

- Tu as vu la taille de ta chambre ? Et tu sais que le matin c’est trop loin pour moi l’autre bout de ta chambre.

Black Cat lui fit une petit moue boudeuse avant de le regarder se frotter les yeux. Elle observa sa coiffure en se disant qu’elle allait vraiment avoir du travail ce matin. Mais que voulez vous, le coiffer était son petit plaisir du matin et elle ne rechignait jamais à la tâche. Elle remarqua que son jeune maitre fit moins d’effort qu’elle pour cacher sa nudité mais ne lui en voulu pas pour autant. De une, elle n’avait rien à lui dire sur sa tenue, de deux elle aimait cette vue. Mais juste pour l’embêter, elle lâcha un petit soupir qui se voulait blasé et fit mine de se cacher les yeux. Kitty fini par s’asseoir convenablement, restant tout de même au fond du fauteuil qu’elle occupait chaque jour mais avec toute la prestance d’une jeune aristocrate. Elle savait que cela avait le don de déranger un peu plus Tenson, bien qu’il ne soupirait pas à chaque fois pour le montrer. La demoiselle le regarda ramasser ses affaires en souriant doucement, le fixant lorsqu’il déposa doucement ses affaires près d’elle. Nouveau petit rire lorsqu’il la vouvoya. Mais la proposition du bain était tentante. Pour la tenue, c’était un peu différent.

- Je suis partante pour le bain une fois bien réveillée. Pour ma tenue, tu as le choix entre une robe bustier noire et… Une robe bustier noire !

La belle s’étira doucement tout en remuant les oreilles et la queue. Décidément, elle était encore un peu engourdie. C’était toujours pareil le matin… Surtout après une nuit avec son Teni-chou. Lorsqu’il voulu la bouger de sa place, elle se laissa peser de tout son poids et émit un léger gémissement pour montrer son mécontentement d’être tirée de sa place favorite. Pour la peine, elle le fit asseoir et s’installa sur ses genoux, sa deuxième place favorite le matin, avant de passer tout doucement ses bras à son cou. Akiha frémissait doucement lorsque les mains de son maître passait avec innocence sur sa peau en déboutonnant la chemise qu’elle n’avait pas totalement fermé. Il lui demanda alors ce qu’elle pouvait bien trouver à cette chemise blanche beaucoup trop grande pour elle et proposa même à Magikitty de lui ramener ses affaires, qu’elle n’avait qu’à le réveiller pour cela. Mais Kitty aimait cette chemise.

- Je te rappelle que mon odorat est plus développé que le tien. Et quand je ne viens pas contre toi, je prends ta chemise qui porte ton odeur. Et puis elle me tiens chaud le matin quand j’ai envie de t’embêter.

Aki cala doucement sa tête contre son épaule en lui caressant doucement la nuque. Décidément, elle n’était pas bien réveillée du tout ! La preuve, elle venait tout juste de bailler…
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mar 2 Nov - 3:23

T’as le choix mais t’as pas le choix. Ah … Ca c’était sa chère Akiha, et pas une autre. Il aimait bien ce trait de caractère, chez elle. Oui mais non. Je t’embête, puis je te câline. Je te dorlote, puis je te griffe … Comme les roses qu’elle aimait tant. De beaux pétales, mais aussi des épines aiguisées. Ou comme un chat, au pelage lustré qui donne envie de le parcourir avec des caresses lascives, mais aux griffes courbes prêtes à vous arracher la peau … Ou plutôt à la lacérer : le fait d’y penser rappela à Tenson que son propre dos était strié de trois magnifiques coupures savamment parallèles, et pas tout à fait de même longueur. Un joli dégradé qu’il ne pouvait que sentir du bout des doigts, à défaut de pouvoir le voir. Ah … Heureusement que c’était déjà plus ou moins refermé : personne ne pourrait les voir à travers sa chemise. Sinon, il aurait été obligé de mettre un vêtement d’une couleur qu’il affectionnait moins. La demoiselle venait de grommeler suite à son action de la déplacer, et s’était faufilée derrière lui pour le pousser sur le fauteuil, et s’installa sur ses genoux, l’air de rien. Enfin sur ses genoux … Plutôt sur ses cuisses, en fait. Apparemment d’humeur câline, ce qui ne déplaisait pas à Tenson, elle passa ses bras autour de son cou et cala sa tête sur son épaule. Il aurait même juré avoir entendu sa servante ronronner.
Bon, elle n’avait pas l’air de vouloir changer son bustier, mais il arriverait bien à en tirer quelque chose tout de même, il aurait bien aimé lui montrer qu’il pouvait l’embellir aussi, à sa manière.


‘’ Ok, je touche pas à ton bustier noir ! Ni à tes mitaines. Mais j’ai bien envie de te trouver un petit accessoire mignon, moi. Je sais pas encore quoi, mais je suis sûr que je peux te trouver un truc qui t’iras bien, que tu aimeras, et que je serais tout fier d’avoir déniché ! ‘’

Quant à la réponse concernant sa chemise, autant dire qu’Akiha n’aurait put en imaginer une qui plairait d’avantage à Tenson. Il avait beau se répéter que sa servante aurait put partir à de maintes reprises, qu’elle avait toujours eut l’air heureuse, il savait aussi qu’elle était du genre rebelle et craignait souvent qu’elle ne le quitte. Il n’était pas tout à fait un maître, et ses nombreuses concessions allaient dans le sens d’un lien un peu plus ambigu, et surtout, qu’elle ne pourrait pas trouver ailleurs, parce qu’il ne voulait pas qu’elle le trouve ailleurs. Néanmoins, cette crainte l’assaillait parfois. Et chacune des phrases de cet acabit lui procurait une sensation de plaisir qu’aucun autre assemblage de mots ne pourrait créer. C’était plus fort que lui, il aimait tellement entendre ce genre de petits mots doux …
Bon même si au final, elle avait avoué que sa principale envie était de l’embêter et le taquiner. Le jeune homme sentit une petite vague de désir le submerger quand il entendit les paroles de la Neko, et passa ses bras autour de ses hanches pour la rapprocher de lui, jusqu’à ce qui sa cuisse s’appuie contre son ventre. Bien entendu, puisqu’il était nu et elle très dévêtue, la position révélait un aspect assez sensuel qui ne laissait pas le Teni-chou tout à fait indifférent.


‘’ Hum … Tu sais quoi, je commence à être bien réveillé. Je me demande ce qu’on va faire aujourd’hui … Comme mon père n’a pas besoin de moi, j’ai la journée de libre, donc on pourrait aller faire un tour en ville, tu en penses quoi ? Si quelque chose te fait envie, c’est la journée idéale pour me le dire. ‘’

Il lui adressa un petit sourire et laissa glisser sa main droite jusqu’à un pan de la chemise. Pendant ce temps, la deuxième se faufilait à travers les cheveux de la demoiselle pour attraper délicatement sa nuque et envoyer ses lèvres chercher celles du jeune homme. Pendant qu’il lui roulait un patin bien soigné et consciencieux, la chemise en profita pour finir de s’ouvrir, dévoilant la poitrine et le petit ventre plat de l’amante. Sa main le parcourut sensuellement, se retenant à grande peine de demeurer entre deux destinations qui l’intéressaient d’avantage : le matin, mieux valait attendre que la jeune fille décide elle-même de ce qui arriverait, parce qu’il allait se retrouver avec deux ou trois zébrures de ci et de là si elle n’était pas d’humeur. Ayant conscience que sa demande allait être vu d’un œil assez curieux, le garçon attrapa l’interphone, qui fort heureusement n’était pas loin du fauteuil et demanda un domestique courant de la maison …

‘’ Hey ! C’est Tenson. Vous seriez aimable de vous rendre à ma salle de bain pour me faire couler un bain s’il vous plaît. Oui je sais, il y a Akiha, mais là elle a déjà fort à faire avec ma … tenue et mes … cheveux. Enfin, pourquoi me justifierais-je ? Vous voulez garder votre place et votre salaire ? Oui, c’est ce que je me disais. Faites en sortes qu’il soit prêt d’ici quinze ou vingt minutes. Chaud, avec de la mousse et des eaux parfumées. Si ça ne me convient pas, vous en entendrez parler, le message est passé ? ‘’

La voix était passée de détendue à sèche et froide, c’était celle qu’il réservait aux personnes en générales. Akiha en avait profité pour bâiller …
Tout en commentant cet acte pourtant si commun, il lui taquina le bout du nez avec le mou du doigt.


‘’ Je te trouve vraiment adorable quand tu bailles … Tu vois, ce matin t’es en congé, je ne te demanderais même pas de faire couler le bain. Quinze à vingt minutes tu crois que ça ira pour te réveiller ? ‘’
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mar 2 Nov - 4:31

La réponse concernant la tenue fit sourire Akiha. Tenson avec le chic pour trouver le petit détail qui mettait tout le reste en valeur, elle le savait parfaitement. Mais elle savais aussi qu’il avait remarqué les traces qu’elle lui avait laissé dans le dos. Pourtant, il sait que ses griffes laissent souvent des marques de ce genre ! Kitty se laissa docilement faire et se retrouve caler contre lui, au chaud. C’est vrai, elle cherchait toujours la chaleur. Son amant lui proposa alors un tour en ville pour la journée. Réaction immédiate, Blackitty se redressa et eut les oreilles bien droite, la queue fouettant doucement l’air. Elle ne disait jamais non lorsqu’il s’agissait de sortir de ce manoir ou ‘ze tall manitou’ régnait en maître. Aki aimait se soustraire au regard du père de Tenson. Elle n’avait jamais aimé son regard et n’avait pas réussi à s’y faire en quatre ans. Faut pas abuser, le regard du manitou ferait peur à n’importe qui ! Surtout a une fille qui a la phobie du sang. Et puis qui dit sortie en ville dit boutique et, bizarrement, Magikitty avait envie d’une robe rouge. Et bien quoi ? Certes, c’est étrange pour une gothique. Mais pour une fois, elle avait envie de ressemblait à l’une de ses fleur qu’elle aimait tant et prévoyait de jouer les inaccessibles.

Nouvelle réaction lorsque Tenson attrapa les lèvres de la jeune hybride, finissant ainsi d’ouvrir la chemise qu’elle avait réquisitionné. Nouveaux frissons, queue et oreilles aux aguets. Black Cat sentit bien que son maître voulait laisser sa main droite aller vers l’une ou l’autre des deux destinations qui lui étaient proposées. Mais il faut croire qu’il avait un peu peur des ‘séquelles’ que pourrait lui laisser cet acte. En même temps, il avait choisi une servante avec des gênes de panthère, il aurait du se douter que ce serait à ses risques et périls non ? Le jeune fille se blottit contre lui lorsqu’il attrapa l’interphone pour demander à ce qu’on fasse couler le bain. Tiens… Depuis quand n’avait-elle pas ce travail à faire ? Akiha était habituée à faire couler le bain de son maître en plus de le coiffer chaque matin. Les mots ‘chaud’ et ‘mousse’ firent de nouveau se dresser Kitty. Avec elle, quand on parle de mousse ça veut dire jeu ! Enfin… Jeu assez calme tout de même ! Le petit plaisir de la jeune Neko, dans un bain avec de la mousse, c’était d’en prendre dans ses mains et de souffler dessus pour la regarder voleter et retomber dans l’eau tout en légèreté. Si ça continuait, elle finirait par inventer une chanson sur ses bulles adorées ! Mais Aki avait bien compris que le bain, c’était un ordre qu’on donnait pour en parler. Le bain… Le bain, qu’est ce qu’elle pouvait aimer ça la petite Blackitty !

Nouveau baillement de la part de la petite hybride. Et cette fois, cela n’échappa pas à son maître qui lui annonça qu’il la trouvait adorable, le tout en s’amusant avec le bout de son nez. Magikitty lui mit un léger coup sur le doigt en souriant avant de répondre à sa question par un haussement d’épaules pour se blottir contre lui en ramenant ses jambes contre elle. Visiblement, elle avait froid. Un peu normal avec la chemise précédemment ouvert en même temps. Mais les cuisses ne semblait pas lui convenir car elle se faufila hors des bras de Tenson pour se retrouver d’un bond sur le lit. S’étirant Akiha retira la chemise, s’enveloppa du drap et se mit en boule, la tête sur l’oreiller. On ne voyait plus que son visage et ses oreilles. Par dessous le drap, on discernait tout de même le mouvement régulier de sa queue. Ce que la jeune hybride n’avait pas prévu, c’est que ses cheveux noirs retomberaient, une fois de plus, devant son visage. Petit grognement, le troisième depuis le réveil.

- Quinze à vingt minutes c’est pas assez… Je veux encore dormir moi…

Kitty avait prit sa voix de petite fille qui refuse de se lever. Et bien quoi ? La nuit avait été rop courte au goût de la Neko et, se connaissant, elle serait bien capable de s’endormir dans le bain ! Mais pour le moment, le problème venait de sa chevelure qui retombait inlassablement devant ses yeux. Et Aki ne l’était pas, inlassable ! Elle en eut bien vite assez de remettre ses cheveux en place et souffla négligemment dessus. Le matin, ils refusaient de lui obéir, encore plus rebelles qu’elle ! Black Cat remarqua alors une rose noire près du lit. Elle avait oublié celle là. Pourtant, un petit incident allait arriver dans à peine une ou deux minutes. Dans la chambre, il y avait un vase où la jeune fille mettait toujours les roses que son Teni-chou lui ramenait. Mais comme chacun le sait, les roses sont belles mais couvertes d’épines. Et Magikitty trouva le moyen de se piquer à une épine au point qu’une goutte de sang perla sur son index droit tandis que la fleur retombait au sol. Il ne faut pas oublier que cette jeune personne a la phobie du sang. Même le sien, elle ne peut pas en supporter la vue. Et son regard apeuré le traduisait parfaitement.

- Tenson…
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mar 2 Nov - 16:44

Tenson regarda sa protégée se défiler et bondir sur le lit avec un sourire à la fois tendre et amusé. Il était habitué à ces jeux qui étaient à la limite de la course-poursuite, aussi toute cette mise en scène ne le dérangeait-elle pas. Au contraire, c’était distrayant et il se piquait facilement au jeu. La demoiselle avait le don d’à la fois titiller son agacement et son amusement, et c’était une chose qu’il aimait beaucoup. Nombreux seraient ceux qui seraient surprit de voir l’homme implacable qu’il était au sein du réseau ainsi manipulé dans des jeux qu’ils jugeraient alors ridicules. Mais qu’en avait-il à faire ? Personne ne le verrait, et lui ne pouvait plus s’en passer. D’autre part, c’était la seule solution pour qu’Akiha reste avec lui et soit heureuse de sa vie.

Akiha, enveloppée par les draps blancs, bougonnait qu’elle avait envie de rester au lit et de paresser encore un peu. Faussement blasé, le Teni-chou laissa échapper un profond soupir. Elle avait l’air intéressée par l’idée de sortir et d’échapper à la vigilance du patron Seiatsu, mais n’avait cependant pas comprit que s’ils ne se décidaient pas à se lever, celui-ci finirait bien par venir démolir la porte. N’était-ce pas lui qui avait dit à son fils que se lever tôt était la meilleure manière de devenir aussi puissant et riche que lui, un jour ? Bon, il était lui-même déjà riche sans toutefois égaler l’immense empire économique tissé par son père dans le verso de la légalité. Quand à la puissance … Il savait très bien qu’il était dans son ombre et qu’il ne ferait son véritable nom que quand son paternel lui refilerait les affaires courantes. Enfin, pour le moment n’être que dans son ombre lui suffisait bien … Il commencerait à demander des échelons et des responsabilités quand il serait majeur. Et puis, il voulait avoir du temps à passer avec Akiha, ou à d’autres loisirs même s’ils étaient un peu moins récréatifs. Bref, qu’allait-il faire de l’humeur capricieuse de sa servante, maintenant ? C’était tout de même la principale question à se poser.


** Pourtant je suis sûr qu’elle a comprit que j’avais demandé une eau très chaude et de la mousse pour lui faire plaisir … Ce ne sont donc pas là des représailles, elle est juste en train de me faire tourner en bourrique pour que je m’énerve. Elle aime bien quand je perds mon sang-froid, j’avais oublié ce petit détail. Bon, tâchons de ne pas lui donner raison sinon elle me refera le coup à chaque fois. Remarque, même si je ne lui donne que peu souvent raison, elle me refait le coup à chaque fois. Roh, la casse-couilles … **

Tenson s’apprêtait à bondir à son tour hors du fauteuil pour attraper la jeune femme et lui expliquer sa façon de voir les choses, mais il n’en eut pas le temps. Quand il vit la goutte de sang perler au bout du doigt de la jeune Neko, le garçon réagit avec une promptitude époustouflante. Avant même qu’elle ne murmure son nom, il était près d’elle et l’entourait de ses bras. Quand il croisa son regard effrayé, il lui offrit un sourire rassurant, et il attrapa un pansement dans la table de nuit pour en garrotter le doigt, à l’endroit de la coupure. Avant de l’apposer, il prit soin d’éponger le sang avec un bout de coton, qu’il lança ensuite vers la poubelle. C’était réglé, avec plus de peur que de mal et on ne voyait plus de traces du sang de la jeune fille. Tenson massait le dos d’Akiha avec des gestes doux et réconfortants, avec ses mains sans cals et ses bras sans coutures. Il oubliait souvent qu’ils n’étaient tous les deux que de jeunes gens avec, encore, nombre de peurs, d’inconnus, et de faiblesses.

‘’ Ca va mieux ? Fais attention, avec les roses, tu sais très bien qu’elles ont des épines, ce n’est pas la première fois que ça arrive. ‘’

Il se leva et saisit délicatement la rose. Quelque part dans la chambre, contre un mur, il y avait un petit lavabo. Le jeune homme l’alluma afin de puiser de son eau et nettoyer la fleur, dont la tige griffue était encore un peu imbibée du sang de sa jeune servante. Quand il eut bien fait attention à ce qu’elle fut telle qu’il la lui avait offerte, belle et démoniaque, mais encore immaculée de tout pêché et de toute prière, il revint s’asseoir près de la jeune fille et la lui tendit.

‘’ Tiens, prends-la. Et ne te pique plus, je n’aime pas te voir dans cet état. ‘’

Après cet aveu, Tenson jeta un coup d’œil à l’horloge et se souvint qu’il avait ordonné à un autre serviteur de lui faire couler un bain. S’ils tardaient trop, celui-ci serait moins chaud et donc bien moins agréable ! Et puis, il ne fallait pas que les bulles disparaissent, ni les parfums, aussi avaient-ils tout intérêt à aller batifoler là-bas dès qu’Akiha aurait récupérée de sa petite frayeur. Sa salle de bain était juste à côté de sa chambre, et avait deux entrées : une sur le couloir et une sur la pièce dans laquelle ils étaient. Profitant du silence dans lequel ils étaient momentanément plongés, Tenson ouvrit grand les oreilles, guettant un indice lui indiquant que c’était le bon moment. Quand il entendit la porte s’ouvrir et se refermer, il sut que l’autre serviteur avait finit de tout mettre en place et avait quitté la salle de bain. Enfin, même si c’était d’avantage un jacuzzi, il fallait bien le dire. Avec un nouveau sourire qui se voulait le plus craquant possible, Tenson demanda à Akiha :

‘’ Tu es décidée à venir te baigner avec moi ? Au pire, si tu y tiens, tu feras ta sieste dans l’eau … L’eau bouillante à cette particularité d’être si agréable qu’on a envie de dormir quand on est immergé dedans. Enfin, pour moi c’est vrai en tous cas. ‘’
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mar 2 Nov - 18:04

Akiha croisa le regard de son maître qui l’avait rejoint. Elle n’avait jamais mentionné clairement sa phobie du sang mais elle se piquait souvent aux roses qu’il lui offrait. Et à chaque fois, Kitty avait exactement la même réaction et Tenson devait toujours répéter les même gestes pour qu’elle se calme. Tandis qu’il s’occupait de la blessure très superficielle, Aki agrippa le drap de sa main gauche et cacha son visage contre le torse du jeune homme. Cette phobie lui rappelait son treizième anniversaire, moment plus que douloureux de sa vie et lui amenait souvent les larmes aux yeux. Pourtant, elle refusait toujours de montrer cette vague de tristesse, ne voulant pas inquiéter son maître pour quelque chose qui, selon elle, n’était pas très important. Mais le jour où il souhaiterait connaître l’origine de cette peur, Blackitty le lui dévoilerait. Dans sa frayeur, Magikitty n’avait pas remarqué que le drap ne couvrait plus son dos. Elle s’en rendit compte lorsque Tenson la réconforta avec ces petits massages qu’elle aimait tant. Il lui rappela alors qu’elle devait faire attention, surtout que ce n’était pas la première fois qu’elle se piquait ainsi. Aki releva alors la tête et s’essuya doucement les yeux avant de se blottir.

- Désolée… Tu sais que je ne suis pas douée avec les épines…

La jeune fille du s’écarter car son maître se leva pour nettoyer la tige de la rose. Elle en profita pour se remettre convenablement dans le drap et se caler de nouveau en boule et la tête sur l’oreiller. Dès qu’il revint en lui tendant la rose, elle se mit le drap en tunique et s’approcha à quatre pattes de lui avant de se blottir à nouveau. Doucement, Akiha prit la rose, faisant plus attention cette fois. Plus de peur que de mal, comme toujours… Mais elle avait toujours aussi peur, c’était indéniable. En même temps, comment voulez vous vous débarrasser d’une phobie que vous avez depuis quatre ans et ce pour des raisons tout à fait valables ? A cause de cette peur, Kitty restait toujours avec Tenson, au cas où elle se blesserait. Dès qu’elle se blesse, c’est fichu, la jeune Neko se retrouvait paralysée par sa peur. Mais le bruit de la porte qu’on ouvre et qu’on ferme fit remuer les oreilles de la jeune hybride. Et là, deux mots lui revinrent en mémoire : «bain» et «mousse» ! Instantanément, Black Cat releva la tête vers son maître et le vit sourire. Et ce sourire en particulier, elle ne pouvait pas y résister, il le savait très bien. Ne comptant pas céder si facilement, elle reporta son attention sur la porte qui menait à la salle de bain.

*Non, je refuse de te céder si facilement mon Teni-chou !*

Elle avait eut envie de dire cela tout haut en lui tirant la langue, telle une enfant qui aurait envie de s’amuser en taquinant un ami. Tout ce que la petite Neko n’avait pas pu faire étant enfant, elle le faisait subir à son jeune maître ! En y pensant, il n’avait peut-être pas tant de chance que cela. Une Neko qui a parfois un comportement de gamine, qui a le don de l’exaspérer quand elle s’y met, qui à la phobie du sang et qui, par dessus le marché, griffe ! Il était vraiment servit avec elle. Mais Aki adorait sa vie ici avec lui et ne l’aurait échangé pour rien au monde. Par contre, elle ne savait pas trop pourquoi elle aimait partager la vie de ce mafieux. Ou alors, elle le sait au plus profond d’elle même et refuse tout simplement de se l’avouer ! Son amant n’eut qu’à parler de se baigner et de dormir dans l’eau pour que la demoiselle fasse mine de réfléchir. Se levant, elle marcha de long en large dans la chambre, laissant trainer le drap derrière elle. Puis elle passa près du fauteuil, récupéra ses affaires et fit à nouveau mine d’une intense réflexion. Qu’est ce qu’elle pouvait aimer faire patienter son maître ! Oh que oui, Blackitty adorait cela, c’était un autre de ces petits jeux matinaux. Elle se dirigea finalement vers une armoire, en sortant une robe bustier noire pour la lancer vers Tenson avec un regard qui signifiait «voilà, tu as choisi ma tenue !» et retira ses mitaines pour leur infliger le même traitement que la robe. Puis elle fouilla dans le tiroir de la table de nuit, à la recherche de son élastique noir. Akiha laissait toujours son élastique à cet endroit, refusant de mouiller ses cheveux en entrant dans l’eau. Ainsi, la jeune Neko s’attacha rapidement les cheveux, laissant retomber quelques mèches de ci de là.

- Merci d’avoir garder mes affaires.

Kitty reprit ses affaires en adressant un léger sourire à son Teni-chou et laissa tomber le drap avant de filer à la salle de bain. Autre jeu du matin : voir lequel serait le plus vif pour arriver dans l’eau chaude en premier. Dès qu’elle arriva près du jacuzzi, Black Cat laissa ses affaires au sec et rentra dans seul coup dans l’eau. Réaction prévisible : frétillement des oreilles. La jeune fille adorait l’eau chaude et la mousse. Logique qu’elle file vers le bain dès le matin. Et elle retrouva vite son petit jeu : elle prit de la mousse dans ses mains fines et souffla dessus. Et comme à chaque fois, les petites bulles se mirent à voleter et retombèrent sur l’eau, faisant sourire la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mer 3 Nov - 2:27

Tenson avait été peiné de l’état d’Akiha durant les minutes qui avait suivit l’apparition du mince filet de sang. Il préférait vraiment quand la jeune Neko l’embêtait et le taquinait. Il la garda contre lui jusqu’à ce qu’elle se remette, et fut content de voir que l’appel du bain l’avait requinquée. Qui a dit que les chats n’aimaient pas l’eau ? En tous cas, celui-là semblait l’affectionner, puisque la simple idée du bain et des bulles venaient de lui mettre un sérieux coup d’accélérateur : dire qu’il y a quelques minutes, elle était impossible à tirer des draps … Toutefois, elle venait de vraisemblablement masquer son enthousiasme pour adopter un air plus revêche. A quelle fin ? C’est ce à quoi songeait Tenson. Mais c’était pourtant évident : elle voulait juste le contrarier. Alors qu’il comprenait à son rythme, tortuesque, le jeune homme reçut une des robes noires de sa servante en pleine poire. Quand elle eût glissé jusqu’à choir sur ses genoux, une mitaine, puis l’autre, empruntèrent le même chemin. Après s’être massé le nez avec force gestes comiques que la demoiselle ne fit même pas mine de remarquer, il nota tout de même qu’elle lui avait lancé ses mitaines : c’était le plus beau signe de confiance qu’Akiha pouvait offrir à quelqu’un, parce que pour les lui faire lâcher … En fait, peut-être que si trois crocodiles tiraient dessus en même temps, avec une bonne prise de la mâchoire, ils arriveraient à gagner un pas. Peut-être deux. Pour lui arracher, il faudrait qu’elle dorme à demi, qu’elle soit fatiguée, droguée, qu’elle ait les mains attachées, et que les crocodiles soient shootés au speed. Oui, là ils auraient une chance. Il laissa couler sur elle un regard tendre tandis qu’elle s’attachait les cheveux … et elle sembla le remarquer quand elle reprit ses affaires, car il n’eut le droit qu’à un remerciement plat, et à une moue qui signifiait plus ou moins clairement ‘comment qu’tu me mates, l’ahuri ?’. Dans l’instant, il ressemblait d’avantage qu’elle à un serviteur, mais il s’en fichait éperdument. Déjà parce qu’elle se baladait nue et que le spectacle valait largement ce petit désagrément (tout de même, une Neko nue qui se trémousse en vous tournant autour dans votre chambre, avouez que si vous devez juste tenir ses fringues deux ou trois minutes, vous vous en ficheriez un peu). Mais aussi parce qu’il pouvait bien lui laisser quelques petits moments pour celui-ci, rien que pour les deux ou trois gifles qu’il avait dut un jour lui mettre devant son père pour lui montrer que c’étaient des moments où ils ne pouvaient pas se permettre de plaisanter.

Quand il vit qu’Akiha avait envie de faire la course pour entrer dans le bain, Tenson sut également qu’il était trop tard pour la concurrencer efficacement. Elle avait reprit ses affaires et les avait déposées un peu plus loin, mais avait déjà filée vers la baignoire. Le jeune homme la contempla avec un sourire pendant qu’elle s’amusait avec les bulles, adorable avec ses oreilles frétillantes. Se défaisant quelques instants de son sourire, il s’orienta ensuite vers l’armoire pour y choisir quelques vêtements. Un boxer, une paire de chaussettes tout ce qu’il y a de plus classiques, un jean et une chemise blanche. Détendu, comme d’habitude, puisqu’ils allaient pouvoir aller faire une virée en ville. Il posa le tout sur un tabouret, entre la chambre et la salle de bain qu’Akiha avait laissée grande ouverte, et se dirigea vers le jacuzzi. Contrairement à sa protégée, le mafieux n’entra pas d’un seul bloc dans l’eau. Une jambe. Explosion de chaleur et pourtant de douceur. Deux jambes et le bassin, il commence à faire froid au-dehors … Il se met accroupi, puis assit, étendant ses jambes sans risque de déranger sa compagne : de toute manière, il était assez grand pour six s’ils l’avaient voulut ! Enfin, il ne le voulait pas, ça c’était tout aussi vrai.


‘’ Aaaah … Putain, le pied … ‘’

Ah ça, écoutez, même quelqu’un d’éloquent ne saura mieux vous expliquer la sensation d’un bon bain chaud que ce soupir et ces trois mots. Tenson se laissa bercer par les plic-ploc des bulles qui éclataient, relevant la paupière lorsqu’elles se taisaient quelques instants, pour voir ce que pouvait bien fabriquer Akiha. Il se tendit quelques instants, pour trouver une excuse à la situation si son père avait l’envie soudaine de venir voir ce qu’il fabriquait … Mais après tout, il était inquiet pour pas grand-chose : déjà parce qu’il n’était pas constamment surveillés, et même très peu, d’autre part parce que, il le lui avait dit encore hier, il était un homme et faisait ce qu’il voulait sans avoir besoin de lui faire les yeux doux à chaque fois. De toute manière, il aurait sa part de hautes responsabilités dès qu’il le souhaiterait, et tout ce qui allait avec. Soudain prit d’un doute, le jeune homme attrapa la main d’Akiha pour qu’elle le regarde.

‘’ Dis Akiha, je n’ai pas encore commencé à prendre un vrai rôle au sein de la machinerie de mon père. Je ne t’ai jamais demandé si tu as envie qu’on continue comme ça, ou si tu préfèrerais que je me trouve un métier plus classique ? Ca ne plairait pas à mon père, certes, mais il dirait qu’il s’en fiche et continuerait à me soutenir au besoin, je pense. Enfin … Je ne sais pas, je me suis jamais trop posé la question, ça me paraît tellement évident … ‘’

Le jeune homme lâcha un soupir, et réfléchit quelques secondes, avant de lui offrir son plus beau sourire, quoiqu’il fût un peu résigné.

‘’ Bah oublie, je ne suis pas bon à grand-chose d’autre de toute manière. A part faire de jolis bouquets de fleurs … ‘’

Le jeune homme replia ses longs membres et se pelotonna contre elle avec une attitude qui ressemblait plus à la jeune femme qu’au mafieux. Il cligna des paupières pour mieux jouer la comédie et lui proposa un deal :

‘’ Tu me fais un petit massage, s’il te plaît ? Et en échange je t’en fais un aussi ! ‘’
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson] Mer 3 Nov - 4:55

Akiha sourit en voyant son maître la regarder. Puis il partit chercher ses affaires et elle en profita pour jouer un peu avec l’eau. Mais bon, cette demoiselle n’a aucune patience en plus de se lasser très rapidement. A grand renfort de soupirs, Kitty fit comprendre son impatience. Et n’y tenant plus, son cri d’impatience retentit en provenance de la salle de bain.

- Tenson euh !!!

Et instantanément : miracle ! Le jeune homme apparut et se glissa doucement dans l’eau. Alors, juste pour l’embêter, Aki, lui envoya quelques gouttes d’eau. Lorsqu’il fut enfin dans l’eau, il produisit quelques remous que la demoiselle apprécia. Ainsi, Magikitty laissa ses mains dans l’eau, ne laissant que sa tête et ses épaules hors de l’eau. La jeune hybride aimait les bains et avait toujours trouvé amusante la manière que son jeune maitre avait de montrer sa satisfaction d’être dans l’eau chaude. Blackitty jouait doucement avec l’eau, créant de petite vaguelette, éclaboussant légèrement Tenson par moment. Le bain, un véritable plaisir ! Elle joua de nouveau avec la mousse, soufflant assez fort pour l’envoyer retomber sur le sol. Puis elle soupira d’aise, jetant un regard à son maître avant de reprendre son jeu avec l’eau et la mousse. Et ce jusqu’à ce que son amant lui prenne la main pour attirer son attention. Réaction immédiate, la jeune Neko le regarda. Il lui demanda son avis, si elle voulait qu’il se dirige vers un métier plus classique. Et là, gros blanc. Un métier plus classique ? Cela signifiait une vie tout ce qu’il y a de plus normal, loin de tous ces mafieux non ? Mais… Même si Akiha aimait se soustraire à l’autorité du paternel de son Teni-chou, elle ne savait pas si le jeune homme aimerait une vie toute simple, lui qui avait tout de même quelques caprices. Elle plaça alors un doigt sur ses lèvres et leva les yeux faire le plafond, sa position fétiche pour réfléchir.

La demoiselle s’apprêtait à lui répondre lorsqu’il lui dit d’oublier en souriant et que, à part des bouquets, il ne savait rien faire d’autre. Mais Black Cat l’appréciait son petit fleuriste ! Bon d’accord, il était bien plus grand qu’elle et avait deux ans de plus. Mais il restait son petit fleuriste adoré, celui qui lui apportait des roses et qui s’occupait d’elle lorsqu’elle s’y piquait et qu’elle se retrouvait pétrifiée par sa phobie du sang. Elle lui accorda un regard en coin lorsqu’il vint se caler contre elle. Kitty avait remarqué qu’il faisait ce qu’elle aurait pu faire. Alors, juste pour jouer le jeu, elle lui lança un regard comme il l’aurait fait ou presque et elle fini par lui passer doucement la main dans les cheveux. Mais elle n’allait pas résister longtemps, surtout qu’il lui faisait les yeux doux ! Tout cela pour quoi ? Lui réclamer un massage avec la plus grande innocence du monde. Bon, Magikitty y gagnait un massage aussi. Mais il ne faut pas oublier que la demoiselle est assez joueuse. Ainsi, elle s’éloigna subitement de son maître.


- Ah non, je suis pas d’humeur aujourd’hui !

Elle se faufila à l’autre bout du jacuzzi, échappant ainsi au contact de Tenson et lui tira la langue en riant doucement. Jouer le matin est toujours bien selon la demoiselle chat. Sortant ses mains de l’eau, elle ne prêta pas garde à la mousse et se détacha les cheveux avant de se laisser glisser dans l’eau jusqu’au menton. Puis, avec un air innocent, Black Cat revint très lentement vers son maître. Jouer, encore et toujours. Mais le côté calin ressortait bien souvent, surtout dans le bain. De plus, Akiha avait de tout petit yeux à cause de la fatigue. Teni-chou avait raison, l’eau chaude a des effets soporifiques. Elle se glissa alors contre lui, se blottissant avant de bailler. Décidément, le réveil était plus que dur ce matin ! Puis elle releva la tête vers le jeune homme et lui fit les yeux doux à son tour, avec une magnifique innocence.

- Bon, je vais te faire ton massage. Mais en échange tu ne me réveille pas tout de suite si je m’endors quand tu me masse après.

La demoiselle se glissa doucement derrière son maître afin de le masser. Elle pu donc voir sans problème les traces que lui avait laissé la nuit. Elle n’y était pas allée de main morte aux vues des marques. La jeune fille bailla de nouveau, n’ayant qu’une envie : que les rôle s’inverse et qu’elle puisse s’endormir, calée contre son amant.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jeu du réveil [PV Tenson]

Revenir en haut Aller en bas

Jeu du réveil [PV Tenson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Quartier Ouest :: Manoir Seiatsu-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit