Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Il lui faut bien des vêtements [PV Louka] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Féminin

Nombre de messages : 114

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Maîtresse

Sort avec : Personne

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 27/07/2010


MessageSujet: Il lui faut bien des vêtements [PV Louka] [terminé] Lun 25 Oct - 18:54

Enfin arrivés au magasin de vêtements. Je poussais la porte avec un sourire, laissant mon Neko me suivre. Une fois au milieu des rayons, je proposais à Louka de faire son choix et de me retrouver à la caisse dès qu'il aurait terminé. De mon côté, j'allais me chercher une ou deux tenues pour le travail. J'allais donc au rayon féminin; cherchant mon bonheur. Je trouvais alors une petite robe noire, parfaite pour le travail celle là. Je la mettrais peut-être ce soir tiens. Et au moins le patron n'aura rien à dire, depuis le temps qu'il me demande une robe. Mais fidèle à moi même je cherchais une paire de mitaines pour mettre avec. Je finis par en trouver en dentelles noires, on aurait pu croire qu'il s'agissait de manches. Pile ce qu'il me fallait. Maintenant, il me fallait tout de même une tenue de plus pour la maison. Ben oui, faut bien que je change un peu du pantalon et du débardeur de temps à autre et en ce moment j'ai envie de changer. Je trouvais une tunique toute simple blanche, parfaite pour mettre avec un short noir que je pris aussi. J'allais alors dans une cabine pour essayer les deux tenues. Mais ce que je n'avais pas prévu c'est que la robe et la tunique était du genre décolleté. Merda ! Je n'avais pas fais attention à ce détail et à cause de cette découpe, le haut de ma cicatrice était visible. Tant pis ! Je n'allais pas me priver parce qu'un hybride jaloux et sans doute fou m'avait charcuté dans le but de m'arracher le coeur. Relevant mes cheveux en une queue simple je remis ma tenue, emmenant avec moi les vêtements. En passant je pris une paire d'escarpins noirs pour mettre avec ma robe.

Une fois arrivée à la caisse, je m'y accoudais sur le côté, saluant la jeune vendeuse. Je m'entendais bien avec elle et elle était une des rares personnes à savoir pourquoi j'avais tardé à acquérir un hybride. Je lui tendis mes quelques achats, lui demandant d'attendre que mon Neko revienne avec les tenues qu'il aurait choisi de son côté. Elle fut surprise de la confiance que je lui accordais, encore plus lorsque je lui avouais que je sortais tout juste de l'animalerie avec Louka.

- Bon au moins tu t'es décidé à en prendre un.

- Disons qu'il est ce que je cherchais. Tu te souviens quand on parlait des Neko entraînés pour protéger les humains ? C'est l'un de ceux là.


Nous échangeâmes un regard entendu avant de dévier sur un autre sujet et de rire joyeusement. Pourtant, des murmures me calmèrent et je me tournais pour voir deux femmes qui discutaient en pouffant et en se montrant mutuellement le jeune homme que j'avais sorti de sa cage. J'avais senti lorsque nous étions dehors qu'il n'aimait pas ce genre de regard. Vous savez, ce regard qui veut dire qu'on a envie de mettre un mâle dans notre lit juste pour voir ce qu'il vaut, savoir si le physique suit avec les performances. Je levais les yeux au ciel en soupirant avant de siffler un coup pour attirer leur attention. Et justement, elle se retournèrent vers moi avec un air blasé et surtout dégouté d'avoir été arraché à leur contemplation par une petite idiote. Mais mon regard annonçait bien que je n'étais ni une idiote ni même une gamine.

- Mesdames, je vous conseille de calmer vos ardeurs car ce jeune homme n'est plus disponible !

Accompagnant la parole par le geste, je rejoignis Louka qui avait fini et revenait vers moi. Je le pris par la manche comme auparavant, lui intimant de venir et le tirais vers la jeune vendeuse qui souriait en remarquant que je n'avais décidément pas changé. Quant aux deux femmes, elles eurent droit à un regard noir et elles quittèrent le magasin sans rien avoir acheter. A croire qu'elles venaient juste pour observer les jolis garçons et les emmener chez elles...


Dernière édition par Hatsue Mitsuko le Lun 25 Oct - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Il lui faut bien des vêtements [PV Louka] [terminé] Lun 25 Oct - 22:25

Au bout de quelques minutes nous sommes entré dans le magasin, tandis que ma maitresse se dirigeait dans l rayon féminin, moi j'allais dans le rayon masculin. Je pris deux tee shirt et deux débardeurs, tous quatre noir. Puis trois jean et enfin trois vestes à capuches. Puis des sous vêtements. Est il nécessaire d'en indiquer le nombre ? Non je ne crois pas, mes chaussures enfin baskets étaient dans un état convenable donc il n'était pas nécessaire d'en prendre davantage. Je ne pris pas la peine d'essayer mes tenues, car un seul coup d'œil me permettais de savoir que ses vêtements mirait. J'ai passé environ 10 minutes facilement à arpenter les rayons , à la recherche de quelques chose qui m'ailles. Et ce n'était pas facile étant donné ma grande taille. Je voyais ma maitresse discuter joyeusement avec la caissière et franchement je n'avais pas tellement envie de les rejoindre. les entendre raconter leurs vies ne m'intéressait pas. Et le fait que ce soit deux femmes c'était pire. Être proche de deux membre du sexe opposé en même temps et qui avaient l'air d'être amies en plus... non merci. C'était bien trop pour moi, mais bien entendu et à mon plus grand malheur je devrai obligatoirement y passer. La guigne !

Et ce moment allait vite arriver malgré moi. Car une bande de femmes idiotes et délurée me prirent pour cibles, et me suivirent dans tout le magasins, en regardant et commentant chaque parcelles de mon corps . Leurs regards plus que désobligeants, me déshabillais du regard. Et franchement je commençais à en avoir. Je me félicitais pour le sang froid dont je faisais preuve, face à ses furies en m'empêchant de leurs crever les yeux histoire qu'ils ne soient plus jamais posés sur moi. Au moment où j'allais me retourné pour leur arranger le portrait, un sifflement retentit dans tout le magasin. Je regardais l'endroit d'où venait ce sifflement et il venait de ma maitresse. Elle , elle ne me regardait pas, elle regardait les deux harpies qui m'énervaient depuis le début. Et leur indiqua que je lui appartenait donc, pas touche. Puis elle vint me chercher et comme dans l'animalerie, elle me tira par la manche jusqu'à la caisse. Je poussais un soupir de soulagement, ne plus avoir ces harpies sur le dos était un soulagement. Elles sont dû coup parties sans rien n'acheter. Moi je leur aurait bien fait un cadeau pour ce qu'elles m'avaient fait subir, mais pas sûre que ce soit à leur gout. Enfin ça encore ce n'était pas tellement mon problème. Mais je n'ai rien fait, pour la simple et bonne raison que j'appréhendais une autre épreuve, celle d'être aux côté de ma maitresse que je dépassé d'une bonne tête et de son amie.

Une fois arrivés à la caisse, je posais les vêtements sur la sorte de chose roulante qui approche les articles de la caissière/ vendeuse. Puis je reporta mon attention sur le mur, je n'écoutais ni entendais la conversation des deux femmes. Je n'entendais même pas les bip que faisait la vendeuse en passant chaque article. Bref je repensais à ces deux mégères qui m'avaient harcelé quelques minutes plus tôt; et franchement, elles ont eu beaucoup de chance, même moi je ne savais pas comment ça se faisait que je ne leur avait pas sauté dessus pour leurs crever les yeux tout doucement. En prenant bien mon temps en les entendant hurler d'horreur et de douleur. mais cela ne s'était pas fait... dommage. Peut être se rattraperait-il avec sa maitresse si celle-ci se m'étais dans l'idée de faire de lui son esclave sexuel. Alors là elle en aurait pour son grade. Mais cela dit, je ne la croyais pas me faire un coup pareil. Non que je l'estime meilleure que toutes les autres femmes humaines, mais elle ne m'avait pas regardé avec ce regard plein de désir que je ressentais chez les gens qui me voulaient uniquement dans leurs lits et après poubelle. Mais je m'étais déjà trompé sur des personnes et j'en avais gardé une grande amertume alors pas de danger que je me face avoir une nouvelle fois.

Bref il ne fallu pas vraiment longtemps avant que tous les articles soient passé et payés, ne restait plus qu' à partir et voir de quoi ma vie serait faite dorénavant. Et comme on disait "qui vivra verra". Et moi je comptais bien vivre et voir ce qui m'attendais avec ma nouvelle maitresse. Et à mon humble avis je n'allais pas m'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas

Il lui faut bien des vêtements [PV Louka] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Centre ville :: Magasin de vêtements-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit