Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Bosch 2607017160 Coffret clé à cliquet 27 pièces
17.22 € 25.98 €
Voir le deal

Partagez|

Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yami

Yami
Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 60

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Left_bar_bleue0 / 50 / 5Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Right_bar_bleue

Date d'inscription : 27/06/2009


Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] EmptyMar 13 Juil - 16:13

Mis à la porte, voilà qui n'était pas une bonne nouvelle pour Yami, sa nouvelle maitresse ne voulait plus de lui après une altercation avec cette dernière. Elle l'avait jeté à la porte sans plus le moindre sou ni la moindre fringue à enfiler. Elle semblait dire que ce sera définitif et il n'en fallut pas beaucoup plus à Yami pour quitter les lieux sans demander son reste ou emporter quoi que ce soit avec lui. Il n'avait rien besoin de toute façon, il n'avait jamais rien voulu de matériel, ses plus grands désirs résident dans le domaine de la pensée et celui du corps. Yami avait quitter la maison sur ordre de sa maitresse il y à donc trois jours à présent, il ne tenta pas de revenir et ne reçut aucun appel de cette dernière sur son téléphone portable qu'elle lui avait offert. Il était un peu triste il fallait l'admettre, il avait encore heureusement pour lui tout l'argent de sa première maitresse, Aurore. Yami était très attachée à cette dernière et était donc partit s'installer dans le manoir de son ancienne maitresse pour lui dire qu'il venait de perdre sa nouvelle maitresse, qu'il ne comprenait pas bien pourquoi, qu'il fera encore des efforts et cette fois ne ce fera pas jeter à la porte. Il cessa de camper au bout de cinq jours, il était temps pour lui de passer à autre chose et ne plus attendre que sa maitresse vienne le rappeler chez elle. Il s'en voulait un peu de partir comme ça la privant de la sérieuse rentrée financière que représentait la fortune de feu Aurore. Il se rendit parcourant la ville libre vers l'animalerie, personne ne le regarda ou chercha à lui adresser la parole.
C'était un grand neko, fort et musclé vêtu d'un t-shirt noir et un pantalon jeans déchirer bleu clair. Il avait perdu un bout de son oreille gauche dans les bagarres et avait de méchantes canines trop ressortant au gout des vétérinaires. Son piercing à l'arcade droite ne le rendait pas sympathique non plus, c'était un petit anneau doré. Quant à son œil gauche caché derrière un cache noir, il représentait la pièce finale qui donnait à ce neko un air malfamé et dangereux. Une clope au bec il parcourait la rue posant de temps à autre un regarda mauvais sur les rares personnes qui prêtaient attention à lui. Il s'arrêta seulement une fois à un marchant de hot-dog pour lui acheter un, car bien qu'ayant été jeté à la porte il avait sur lui son prote feuille, ses papiers et son certificat d'adoption qui ne valait plus rien. Il prit de la moutarde sur le hot-dog et regarda le vendeur la déposer sur la saucisse en zigzag avec attention. Il dut parcourir encore plus d'une heure de chemin avant de seulement arriver au cœur de la ville près de la fourrière. Bien sûr qu'il était prêt à y aller, ce n'était pas son genre de reculer, mais avant peut-être pouvait-il encore un peu profiter de sa liberté nouvelle. Il sourit jeta ça sèche à terre et posa son œil topaze sur une jeune fille humaine d'une vingtaine d'années. Il s'avança pour aller s'asseoir à côté de cette dernière, elle était sur un banc public devant une fontaine d'où jaillissait une eau translucide qui semblait aussi pure que la jeune fille du banc. C'était une femme sans doute une étudiante encore, fines jambes, teint pâle rosé sur les joues, blonde avec des cheveux bouclés long et elle portait tout un tas de bijoux doré, elle était en train de lire un livre.

Yami s'excusa de la déranger et s'installa à côté d'elle avant de lui demander ce qu'elle lisait de bien, la réponse fut le nom d'un livre d'aventure qu'il avait déjà lu chez Aurore. Il lui demanda alors si elle l'avait déjà fini et s'il lui plaisait. La réponse fut que oui et soulageât Yami qui pouvait à présent tenter d'aller plus loin sans lui raconter une partie qu'elle ne connaitrait pas de l'histoire. Il se mit alors à lui parler du livre citant ses moments favoris et ce qu'il aimait chez l'auteur, la jeune femme sembla au début très étonnée qu'un neko puisse savoir lire ou encore puisse avoir lu un livre classique. Mais ça n'arrêta pas Yami qui continua de parler du livre avant de dériver sur la jeune fille la complimentant avec une gentillesse qu'on ne soupçonnerait pas en le voyant. Il finit par sourire et se prendre une nouvelle clope avant de demander à la fille si elle en voulait une et la réponse était oui une fois de plus. Il lui tendit donc le paquet et lui proposa d'allumer la cigarette de la jeune femme ce qu'elle accepta encore une fois. Elle se mit à lui dire qu'il était un neko bien curieux, il savait lire et bien parler, ce qui n'allait pas avec son aspect de neko sauvage. Il sourit et lui dit qu'il n'était pas un neko sauvage, mais un neko qui vient de se faire renvoyer de sa maison par sa maitresse. La femme lui demanda alors s'il n'était pas en danger et il demanda pourquoi. Elle lui expliqua que la fourrière courrait depuis une semaine ou presque après un neko abandonné. Il dit que ce devait être lui alors, mais qu'il se rendait à la fourrière de toutes façon, il n'y avait que la fourrière qui voudrait bien de lui.

La jeune femme lui dit qu'il était bien courageux pour s'y rendre lui-même au risque de se faire capturer en chemin par des gares de la fourrière. Yami lui dit qu'elle avait sans doute raison, mais il avait dû rendre une visite importante à son ancienne maitresse avant de partir. D'ailleurs, la maison n'était plus en vente de ce qu'il avait pu constater, mais abandonner, car personne n'en voulait. Il se sentait triste pour sa première maitresse en repensant à ce qui arrivait au manoir, jamais elle ne le lui aurait pardonné. Il s'excusa et quitta la jeune femme la remerciant pour la conversation qu'ils avaient eue puis partit vers la fourrière d'un pas assuré. Il y arriva en une petite demi-heure, là il ouvrit la porte comme tout client l'aurait fait et tomba face au vendeur et ses sbires qui discutaient de lui qui avait été aperçu en ville. Il leur demanda s'il pouvait retourner dans sa cage et là s'en fut visiblement de trop pour le vendeur qui ordonna qu'on le neutralise par tous les moyens nécessaire. Deux hommes s'avancèrent vers lui avec leur matraque, il soupira et leur demanda s'ils étaient obligés d'en arriver là juste pour quelques jours de vadrouille ? Mais visiblement c'était nécessaire, on lui chargea dessus et il envoya volé le premier garde avant de se manger un coup dans les côtes, il envoya un nouveau coup au garde qui l'avait frapper puis vit un troisième arriver avec un fouet, on l'assomma par derrière et à son réveil il était attaché à une poutre dans la remise, il y avait en face de lui le vendeur qui commença par le remercier de lui faire gagner autant d'argent, il est rare en effet d'avoir à vendre deux fois le même neko. Puis il y avait un homme qui observait la scène et portait un uniforme des gardes de la fourrière, on dit alors à Yami qu'il aurait dû revenir tout de suite et ne pas fuir, ça aurait été moins douloureux. Il n'avait pourtant pas mal dit-il provoquant le garde qui lui balança un coup de fouet entaillant son t-shirt. Yami sourit et lui dit qu'il ne comprenait pas, il leur rapportait pourtant plus d'argent en se comportant ainsi, et puis pourquoi devrait-il payer le temps qu'il avait mis à revenir ?

On lui donna un autre coup en justifiant cela par le fait qu'en rentrant ici il avait blessé des gardes au lieu de se laisser faire tranquillement. Il protesta disant qu'on l'avait menacé en premier et on lui dit que les matraques n'étaient pas des armes, mais des outils de travail en ce lieu. Il soupira et leur dit qu'il s'en fichait après tout, c'était leur façon habituelle de se défouler sur les nekos de toute façon, violer les femelles et tabasser les mâles ainsi était les mœurs de la fourrière. On lui dit que c'était faux, mais ça n'empêcha pas le garde de le frapper une dizaine de fois avec son fouet avant de le jeter à terre pour continuer de le fouetter. Yami ne cria pas, ne fuit pas, ne se rebella pas. Il savait qu'il valait mieux laisser passer la bêtise humaine que de la leur montrer en face ou de leur résister. Yami endura donc sans broncher les coups de fouets et de matraques qui précédèrent sa remise en cage bien trop petite pour lui encore une fois. Il avait mal, mais personne ne s'en souciait, il s'était encore enfermé dans son mutisme et ne daignait même pas regarder autour de lui, sa journée n'avait pas été trop mauvaise jugeait-il. Il était encore en vie, et dans la cage il serra nourri, lavé, habillé aux frais de la princesse. Yami se mit donc en boule dans sa cage sur laquelle un petit bout de papier indiquait son nom, son prix, et le fait qu'il avait tué sa première maitresse ce qui était évidemment faux. La seconde note mentionna qu'il avait résisté durant sa capture ce qui avait conclu à ses hématomes sur son corps et les traces de fouets sur son dos étaient antérieures à la capture aux dires de la fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Re: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] EmptyMar 13 Juil - 22:57

(desolée d'avance si c'est plus court que toi xD)

Les deux soeurs avaient rendez vous chez le medecin pour les médicaments de Katsuko et aussi pour savoir si son cancer s'amelioré ou si, il fallait l'operer.
Il est midi et demie, Katsuko s'est reveillé en sursaut et Latsuko par la même occasion aussi ( elles dorment ensemble), dans un gigantesque manoir herité de leur parents. Katsuko va prendre sa douche et quelques minutes apres, c'est au tour de Latsuko, toutes les deux habillé de façon diffèrente, Latsuko avec une robe bleu foncée et un ruban noir dans les cheveux et Katsuko avec un t shirt vert et jupe blanche et un ruban blanc. Les deux jumelles mangent leur petit dejeuné, soigneusement preparé par leur mettre d'hotel Sebatien, qui a toujours été fidele a leur famille depuis des générations. Elles ont enfin finit de manger et prenne la limousine pour aller chez le medecin, arrivé la bas, une longue attente et l'heure est enfin venu.

TOC TOC

-Entrez

Les deux Hayam rentrent :

-Bonjour Docteur ( les deux en même temps )

-Bonjour les filles comment se passe votre debut de journée ?

-Ca peut allez, sauf que Katsuko m'a encore reveillé en sursaut...

-Toujours aussi ronchonne a ce que je vois Latsuko ^^

-Oui ! *morte de rire*

-Bon Katsuko je vais t'examiné et nous verrons ton état.

Quelques minutes apres l'examen...

-Hum...je suis desolée de vous l'annoncer les filles mais ...je pense que Katsuko doit faire une operation, elle risque de perdre sa voix mais cela sera surement temporaire.

-Je vois docteur...

-Le plus tôt sera le mieux, je vais t'operer aujourd'hui Katsuko.

-D'accord docteur.

Deux heures apres l'operation de Katsuko, Latsuko voit le medecin arrivé, celui ci lui declare que l'opération c'est bien passé et qu'il ne faut pas trop brusqué Katsuko, celle ci est rassuré. Apres le reveil de Katsuko, les deux soeurs decident de se promenaient en ville. Elles découvrent une animalerie et au desir de sa soeur Katsuko, Elles entrent. Le vendeur se dirige vers les deux femmes et fait des courbettes :

-Ravie de vous voir, mesdemoiselles Hayam.

-Salut, ma soeur voudrait un hybride pour être avec lui, tu peux nous trouver ça ?

-Mais... biensurs !

Le vendeur commence donc à montrer les hybrides au soeurs mais Katsuko a reperé un neko vers le fond du magasin dans un noir presque complet. Sans faire de bruit, elle se dirige vers sa cage, il est en boule et en piteuse état, cela l'attriste.Elle voit une etiquette où elle peut lire que celui ci avait tuer sa premiere maitresse et avait montré des resistances lors de sa capture.La jeune Katsuko trouver cela bien étrange, car celui ci malgré son apparence un peu sauvage,ne semblait pas méchant du tout et encore moins un tueur. Katsuko frappe légerement sur les barreaux pour attiré l'attention du neko, elle lui sourit sans dire un mot, elle le regarde, il est beau, du moins elle le trouve classe, il ne ressemble a aucun autre neko qu'elle avait vu jusqu'ici, c'était decidé elle voulait celui ci !
Revenir en haut Aller en bas
Yami

Yami
Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 60

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Left_bar_bleue0 / 50 / 5Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Right_bar_bleue

Date d'inscription : 27/06/2009


Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Re: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] EmptyMer 14 Juil - 15:57

Une fille habillée de couleurs sombres et l'autre de couleur claire et très voyante. Il ne les avait pas quittés du regard depuis leur arrivée, elles étaient proches sans aucun doute des sœurs puisqu'elles se ressemblaient pas mal, juste la coupe de cheveux et les habits faisaient la différence. Celle qui avait l'air le plus mauvais était habillée de noir comme par évidence et elle avait les cheveux les court ce qui impliquait un caractère rebelle chez une fille ou une envie de non-conformisme qui intéressa de près Yami, elles devaient faire la même taille et la plus gentille des deux de ce qu'il pouvait en voir était celle aux cheveux longs, sans doute ces deux filles cherchaient-elles un neko de compagnie pour décorer leur habitation qui au vu de leur arrivée en grosse voiture et la soudaine politesse du vendeur. Hayam étaient leurs nom, encore des sœurs de grandes familles sans aucun doute, le genre de personne qui ne voudra pas d'un neko bagarreur et à la mauvaise réputation. Il décida de se remettre en boule dans son coin, les affaires de richard ne le concernaient plus, il n'était plus de ce monde là. Mais les bruits de pas venaient tout près de sa cage à présent, il s se stoppèrent devant il décida de ne pas trainer et doucement se relever, enfin s'asseoir en tailleur, car la cage était trop petite pour qu'il se redresse. D'ailleurs, il avait eu du mal et ne pouvait pas bouger librement dans cette petite boite. Elle le fixait et il décida d'en faire autant, joli bout de femme que voilà, teint pâle, jolis minois, regard océan et rose dans les cheveux.

Yami ne disait rien, mais n'en pensait pas moins, elle était tout à fait son genre, fragile et joli, une petite trace sur son cou attira l'attention de Kried, on aurait dit une cicatrice d'opération. Il sourit en se disant que la jolie dame n'avait peut-être pas les moyens de crier le jour ou on lui sauterait dessus. Il ravisa finalement son sourire et lui demanda ce qu'elle voulait de lui, un jouet de compagnie pour lui tenir la fourchette durant le repas sur la table du grand salon de son manoir ? Ou bien peut-être quelqu'un pour faire les planchers vernit des chambres ? Il lui dit qu'il n'était pas un neko fait pour ce genre de chose et n'avait pas sa place dans une maison de bourge, il détourna son œil de la jeune fille pour le poser sur sa soeur, elle n'avait pas l'air d'une personne très aimable, le vendeur leur demanda si elles ne voulaient pas d'un autre neko, car celui-ci devait être reconditionné avant distribution. Yami le regarda l'air méchant avant de lui dire qu'il ne se laissera jamais reconditionner, il n'est pas un colis qu'on remballe, mais un être vivant capable de lui bouffer les couille s'il ose essayer de le reconditionner avec son fouet pourri !

Il regarda ce qui pouvait être sa future maitresse et lui dit que ses blessures n'étaient pas dues à la capture, car il était venu ici lui-même sans aucune aide extérieure, ses blessures étaient le fait du vendeur et des gardes de la fourrière. Évidemment, elles n'étaient pas obligées de le croire dit-il, mais il n'avait pas de raison de leur mentir sauf peut-être l'envie de sortir de cette cage pour défoncer la gueule du vendeur et le foutre en pièce. Le vendeur se recula un peu effrayé face au regard de tueur que venait de lui faire Yami. Il apaisa ensuite son regard pour observer la soeur qui avait l'air plus féroce avec ses cheveux courts et lui dire qu'il ne ferait de mal à personne d'autre que le vendeur ici, et il ne le tuera pas, il lui arrachera juste sa langue de vipère et lui fera comprendre à coup de griffe combien un coup de fouet fait mal. Sa queue battait le fond de la cage d'un bord à l'autre, elle était blessée sur son bout, une vieille blessure de combat où le poil s'éméchait et déteignait en gris.

[hrp : Pitié plus de smilies dans tes post à l'avenir et les trucs entre parenthèse tu vires aussi : soit ut intègre, soit tu met pas. Désolé d'être dur mais moi j'ai du relire le truc huit fois avant de pouvoir comprendre tout le post, j'ai du ignorer le passage entre parenthèse et le "*morte de rire*" aussi.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Re: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] EmptyMer 14 Juil - 16:45

[hors rp : désolée pour les parenthèses, c'était juste pour expliquer pour mieux comprendre, mais bon....]

La jeune soeur avait remarqué le regard du neko dans sa cage, il l'a fixé comme celle ci le faisait, évidement, elle ne pouvait rien faire d'autre, ni lui parler, ni même lui écrire, sa soeur Latsuko, était encore avec le vendeur qui commencé sérieusement à la gonflée...Elle n'avait pas encore remarqué la disparition de sa soeur au fond de la pièce. Katsuko écouta attentivement le neko, avant cela, il lui souriait en regardant sa cicatrice, Katsuko lui souriait à son tour et voulu répondre à ses questions, mais celle ci ne pouvait pas, elle frappa donc sur quelque chose pour attiré l'attention de sa soeur. Latsuko arriva en courant en lui disant de ne pas s'éloigner, car on ne sait jamais n'ayant plus sa voix, il pourrait lui arrivé n'importe quoi..
Katsuko ne fit pas la maligne et s'éscusa d'un mouvement de tête, Latsuko lui carréssait la tête, enfin sa jeune soeur lui montra le neko, celle ci s'approcha de lui et le regarda :


-Hum..tu es sur que celui ci que tu veux ?

Elle lui fit un signe que oui, mais aussi, elle essaya de lui écrire qu'il fallait qu'elle réponde à ses questions, Latsuko obeissait à sa soeur et écouta le neko. Latsuko comme à ses habitudes craqua ses doigts les uns après les autres en écoutant, enfin, elle lui repondit que Katsuko était une jeune fille qui se fiche des races et que pour elle, tout le monde était égaux, elle n'aime pas avoir des domestiques et encore moins des esclaves ou des jouets et donc, Katsuko pensait qu'il était bien pour elle, tandis que Latsuko, elle pensait qu'il allait faire du mal à sa soeur mais qu'elle l'a protégerait comme elle pourrait. Latsuko écouta aussi les ronchonnements du vendeur qui continuer à la gonflé comme tout à l'heure et elle lui déclara d'un ton plutôt rebelle et d'une voix assez grave :

-écoute toi ! ma soeur désire ce neko, tu veux ton blé oui ou non ?!
Le vendeur s'avisa de faire des commentaires et ouvrit la cage en s'éloignant le plus possible, Katsuko aida le neko à se mettre debout, celui ci était beaucoup plus grand qu'elle, elle souriait légèrement géné, puis elle regarda les marques qui se trouvait sur le corps du neko et les toucha du bout des doigts, elle expliqua ce qu'elle voulait dire à sa soeur :

-Hé toi ! ma soeur va te soigner tout à l'heure, ne t'avise surtout pas de t'enfuir ou de lui faire du mal !


Katsuko fit une grimace, elle n'aimait pas quand sa soeur parlait comme cela au autres, puis Elle embrassa le neko sur la joue et lui fit un grand sourire, ils allèrent à la caisse, Katsuko était furieuse contre le vendeur et lui donna un coup de poing, bien que celle ci était fragile, elle avait un bon coup de poing, il tomba au sol, Latsuko sortit l'argent et le posa sur la table en quittant cet animalerie...Le maitre d'hôtel ouvrit la porte de leur limousine et ils entrèrent à l'intérieur, Latsuko demanda :


-Après avoir était soigné, il te faudra surement des fringues, je pense qu'on va réussir à te trouver ça, ta faim aussi non ?
Revenir en haut Aller en bas
Yami

Yami
Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 60

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Left_bar_bleue0 / 50 / 5Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Right_bar_bleue

Date d'inscription : 27/06/2009


Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Re: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] EmptyMer 14 Juil - 19:34

[Ben quand on veut expliquer un truc on raconte, dans un livre il n'y a pas de parenthèse pour t'indiquer les choses ^^]

Yami l'observa encore un peu, la méchante sœur était surprotectrice et bien mal polie pour être une fille de bonne éducation, il se dit qu'il ferait bien de se méfier d'elle au possible et tout faire pour rentrer dans les petits papiers de la gentille sœur aux longs cheveux qui le fixait depuis un moment déjà. Elle le voulait ? Alors, pourquoi ne pas parler et le dire clairement ? Ha oui, la cicatrice donc il avait raison elle était aphone. Yami vit le vendeur ouvrir la cage et sourit méchamment, il pouvait le tuer, il pouvait enfin se venger d'autant qu'il avait une maitresse pour le couvrir cette fois. Enfin, ça attendrait un peu se dit-il en observant les deux sœurs qui ne semblait pas du tout le considérer de la même façon du tout. Il aurait aimé tout de même savoir leurs noms, il regarda la gentille sœur qui l'aida à se mettre debout avec gentillesse, c'était vraiment ce genre de maitresse qu'il appréciait, belle et gentille. C'était un peu comme Aurore quand ils étaient à deux dans le manoir, parfois aussi elle se comportait gentiment. Il sourit repensant à Aurore sa maitresse bipolaire qu'il ne fallait surtout pas énerver sans quoi on sentait bien qu'on n'était qu'un jouet pour elle. Il savait qu'il ne la reverrait plus, il savait que pour elle il devait se montrer correct, mais il savait qu'elle punissait toujours l'injustice envers les nekos, et il ne pourrait pas partir d'ici avant d'avoir tabassé le maitre des lieux lui-même.

Il était enfin debout et dominait les deux sœurs en taille son problème, au vu de leur jeunesse il les dominait tout court si ça lui chantait. Et voilà la grande gueule qui fait là maline à le menacer, il serra le poing et se dit qu'elle était à moitié sa maitresse donc il devrait se retenir. Il lui dit alors qu'il ne fuyait jamais, sinon il ne serait pas revenu à l'animalerie par lui-même dans le but d'avoir une nouvelle maitresse. Voilà de quoi lui clouer le bec, à cette miss je sais, tout mieux que tout le monde ! Il sourit à l'autre sœur après qu'elle l'ait embrasser sur la joue, il la suivit à la caisse et quand elle frappa le vendeur avec son petit coup de poing il sourit et ce dernier à terre il lui envoya un bon coup de pied dans le ventre avant de se laisser tomber à genoux à côté de lui pour lui asséner quelques lacérations avec ses griffes bien aiguisées. Il sourit observant les lettres du mot « enfoiré » dans le dos du vendeur gravées à jamais dans sa chaire. Il s'excusa auprès des deux sœurs, mais il ne pouvait laisser impunies les blessures qu'on lui avait infligées ici sans raison. Il observa le major d'homme et la limousine, en plus d'être de sales Richarde elles l'affichait en long et en large à qui pouvait le voir. Il entra dans la limousine en faisant attention de ne rien abimer et dite à la gentille sœur qu'il serait ravit d'aller manger, mais avant il voulait bien savoir le nom de la très jolie créature qui venait de le tirer de sa cage, et optionnellement le nom de l'autre punk rebelle qui le traitait comme un simple animal sans manières. Car il était éduquer et poli dit-il à l'autre méchante sœur un regard provocant et perçant.

[hrp : on est en voiture donc poste la suite directement chez toi puis met le lien ici ce sera parfait.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Re: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] EmptyJeu 15 Juil - 3:34

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Vide
MessageSujet: Re: Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Un retour peu glorieux [PV : Katsuko&Latsuko Hayam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: L'animalerie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser