Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Ven 11 Juin - 0:31

Ce n'est que deux ou trois heures plus tards, que je me réveillais enfin, j'avais totalement perdue la notion du temps et tout ce que je pouvais dire c'est qu'il était bien tard. Très tard même, je regardais le réveil, il était entre 2 et 3heures du matin ! Déjà, mon dieu que le temps passe vite quand on "s'amuse". D'un geste rapide mais simple je me jetais en dehors de mon lit buttant contre un objet, bien heureusement pour cet objet je l'avais juste frollé mais tout de même je me demandais bien ce qui pouvais y avoir sur le sol de ma chambre ... D'un geste simple je me baissais pour voir la nature de l'objet, une couverture ... Etrange, doucement je soulevais la couverture pour me retrouver nez à nez avec le corps sans âme d'une bestiolle a oreilles, je tentais de me rappeller ce qu'elle pouvais bien faire là. C'est alors que je me rappellais que je l'avais, quelques heures auparavant, mis dans mon lit et que je ne l'avais pas revue depuis...

Pourtant me semblait-il l'avoir laissé nu et en nage ... Alors que là il portais une serviette à la taille et sentais le gel douche à 10 mètres. Ca n'avais rien de surprenant après tout, lui qui se pensais un bon vieil hétéro il avais bandé comme un taré ... J'étais heureux d'avoir choisit ce petit animal, comme quoi parfois, il faut savoir faire des choix. Pourtant, moi qui était plat et au repos, je ne pouvais m'empêcher de fixer cette serviette qui était la seule à cacher l'entre jambe de mon esclave .. Je ne pense pas qu'il serait content de se faire réveiller de le sorte, mais bon j'avais la nuit devant moi, non ...?

Doucement je descendais de mon petit nuage et je pris la décision d'aller me laver, certes je n'était pas sale mais bon ! Je pris une veste, un boxer et je partis rapidement prendre une douche. Je fermais doucement les portes une à une pour ne pas réveiller le petit "ange" qui dormais sous un bou de ma couette. Je finit par arriver dans la salle de bain pour allumer l'eau et doucement aller prendre mon gel douche, pour prendre soin de mon corps ( de rêve 8'D ), Pour finir par prendre mon boxer et l'enfiler, la chemise étant cette fois de trop ! Je rentrais dans la chambre, il dormais toujours, soit je pourrais en profiter alors !

Je me penchais sur la petite chose frêle et je lui caressais la joue doucement avant de l'embrasser pour finir par soulever sa couette et le prendre contre moi, avant de m'adosser au pied du lit, son dos étant collé sur mon torse chaud, je remarquais vite la température plus froide de son corps par rapport au mien. Doucement, tout doucement, je m'amusais à caresser son corps, tout d'abord, je posais quelques baisers dans son cou, ensuite je passais ma main sur son torse, alors que ma main s'aventurer déjà vite sur son bas ventre pour caresser son entre jambe.

Il ne bougeait pas beaucoup, par chance d'ailleurs, je n'ose pas imaginer si je devais me retrouver une nouvelle fois contre le mur de ma chambre ou encastré dans mon pauvre petit lit qui n'avais rien demandé de tout cela. Pourtant au fur et à mesure des caresses le neko ne semblait réellement pas bougeait. Il pouvais y avoir deux hypothèses à ce genre de choses ! Soit il avais le sommeil très profond soit il aimer cela... Il y avais aussi le fait qu'il était en train de se contenir de m'envoyer contre le mur ... Tans pis je jouait le tout pour le tout ! J'étais le maître lui l'esclave ! Il devrait faire avec.

Du regard, je m'amusais à fixer le membre en espérant qu'il soit en erection ... Mes actes commencèrent à porter leurs fruits. J'étais assez heureux je dois dire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 260

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/08/2009


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Sam 12 Juin - 19:50

Le félin dormait profondément au moment ou le jeune homme le découvrit emmitouflé dans une couverture, comme lorsqu'il revint de sa douche avant de l'installer sur ses jambes pour lui prodiguer une nouvelle série de caresses et de baisers.

Malgré son sommeil profond, le félin émergea légèrement au moment ou il sentit les lèvres du jeune homme parcourir son cou alors qu'un agréable frisson se fit sentir quand sa main caressa le torse du félin jusqu'à son bas ventre.

Sans qu'il ne puisse le retenir et encore moins le cacher, son entrejambe entra en érection quelques instant plus tard alors que les caresses sur son bas ventre se faisaient plus insistantes alors que la serviette laissait apparaitre l'érection.

Inconsciemment, Oboro s'appuya contre le torse du jeune homme dont la musculature développée se faisait sentir contre la peau du dos de l'esclave alors qu'un léger gémissement de plaisir se faisait entendre alors que, lentement, ses mains se posèrent sur celles de son maître les accompagnant dans leurs mouvements un instant avant de se rappeler qu'ils étaient tout deux des hommes et tenant sans réelle conviction de les enlever en murmurant d'un ton plaintif.

"Arretez... Je vous en prie Maître..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Lun 14 Juin - 19:36

Je l'entendais déjà ce plaindre du plaisirs que je tentais de lui proccurer ... Gestes étant totalement inutiles puisqu'il ne désirait pas en avoir plus ... S'il n'avais pas était si tard j'aurais sûrement continuer pourtant l'envie me perdait déjà . Bien que l'érection du neko me donnait des envie peu catholique ... Je le posais sur le lit avant de le regardais doucement, je saisissais ma chemise pour la mettre alors que doucement je me posais sur le lit pour le gêner un petit peu ! Histoire qu'il regrette de ne pas être un peu plus ouvert de temps en temps . Je me posais au fond de lui le regardant fixement cherchant comment faire une phrase complète et simple, ce n'est qu'après 5 à 10 minutes que je trouvais enfin le peu de mots qu'il suffisait de dire pour résumer un petit peu la situation.

    " ... Ca risque pas de marcher si à chaque fois qu'il me prend l'envie de te trippoter tu m'envoie valser ! Bien qu'il m'est agréable de frapper je n'en vois pas le principe avec un soumis ... ", je soupirais longuement alors que je trouvais encore plus de mot qu'il n'en fallait réellement pour résumer la situation , " Je sais que tu dit ne pas être gay mais tu pourrais pas essayer de trouver un temps soit peu de bonne volonté ? "


Je me montrais bien doux envers la pauvre petit chose mais vu l'heure qu'il était j'aurais sûrement d'un réveillé tout le voisinage et de deux j'aurais plus fait de mal à ma pauve petite main qu'à mon crétin de mur ! Ce n'était pas bien difficile de faire la part des choses si je voulais avoir ce que je voulais je devais avant tout commencer par être un peu coopératif ... Mais pas trop non plus ! Je n'ai pas non plus envie de passer pour un bisounours ! Si encore j'avais pu éprouver des sentiments pour l'animal ! Mais là ... Ce n'était qu'une question de cul ! Désolé de le dire mais c'est la strict vérité. Je n'éprouve même pas le soupçon d'un sentiment à l'égard de cette .... petite boule de poil sexy et bandante de cette ... Chose ! Oui j'ai enfin trouvé le mot ! Je n'avais aucunement l'envie d'éprouver de l'amour de la compassion de la gentillesse envers un ... Chat !

Au final, je me posais à côté de lui me mettant sous la couette, je n'avais plus le coeur à le sauter maintenant ... Plus tard peut-être ! Je me posais le coin du visage sur l'oreiller avant de lui mettre le poignet sur le bras lui lançant pour simple phrase " On dit que la nuit porte conseil ... ", je me retournais avec l'espoir de le voir réfléchir assez rapidement pour ne pas qu'il me face un peu trop attendre !

Je comptais les secondes, n'aurais-je pas du au final me jeter sur le neko sans défense temps que j'en avais encore l'opportunité ? Je souhaité seulement qu'il se décide enfin a faire une croix sur les bonne fillettes et qu'il se mette un petit peu a aimer les hommes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 260

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/08/2009


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Lun 14 Juin - 21:34

Pour une raison que le félin ne comprit pas, le jeune homme le lacha avant de se glisser sous la couette... Normalement cela aurait du lui convenir que son maître arréte de l'embrasser dans le cou de lui caresser le torse et le bas ventre, mais là... Oboro se sentait désappointé.

Pourtant même si elles étaient agréables, les caresses qui lui avaient été donné venait d'un jeune homme. Et Oboro aimait plus les filles que les hommes... Non en fait il n'aimait QUE les filles, c'était quoi cette comparaison dans son esprit ? Malgré tout... La sensation de son maître se visant en lui avait eu quelque chose de... de... grisant.

Faire preuve de bonne volonté... Son maître semblait tout autant déçue que le félin, voire plus... Normalement... En faite, les deux semblaient aussi déçus l'un que l'autre... Enfin avec un peu de chance il allait lui pardonner...Avec un peu de chance.

Avec un léger soupir, le félin se leva et à taton, se glissa lentement sous la couette tout en se mettant proche du jeune homme, un regard incertain trônant sur son visage. A voix basse l'esclave murmura doucement en posant sa main sur son épaule.

"Je suis désolé... Je... ne l'ai jamais fait avant alors... j'ai peur... et vous... je... je trouve que vous êtes un très bel homme... et j'ai trouvé ce que vous m'avez fait très... agréable et je... je suis désolé... de pas pouvoir vous rendre... la pareille..."


Si la situation n'avait pas été aussi génante, le neko aurait remercié le destin que la pièce soit aussi sombre, en effet ainsi si le jeune homme se retournait il ne verrait pas le teint écarlate ayant gagné son visage à cause des révélations qu'il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Sam 26 Juin - 23:05

"Je suis désolé... Je... ne l'ai jamais fait avant alors... j'ai peur... et vous... je... je trouve que vous êtes un très bel homme... et j'ai trouvé ce que vous m'avez fait très... agréable et je... je suis désolé... de pas pouvoir vous rendre... la pareille..."

Je n'avais même plus envie de l'écouter, même si ce qu'il me disais me donnais l'envie de le prendre tout de suite je restais de marbre, je n'obtenais pas dès la première fois ce que je désirais, je suis comme un enfant pourris gâté après tout ! Si je n'ai pas ce que je veux quand je veux je fais la gueule... Même si là il m'offrais ce jouet sur un plateau d'or incrusté de saphir je l'envoyer dans les roses. Je me retournais donc vers la chose, le noir n'arrangeait pas réellement la chose.

  • " Soit ... Je m'en fiche !! C'est trop tard de toute façon. J'aurais mieux fait de prendre une femelle ! Elle au moins ! SERAIS ME SATISFAIRE ! "; j'hurlais la fin de ma phrase pour lui faire comprendre le mécontentement qui venais de m'envahir sans que je ne puisse réellement le contrôler . Je me levais allumer la lumière et me mettais sur la chaise en face du lit pour réfléchir quelques instants.


Puisqu'il n'était pas gay, à quoi bon le garder, même s'il n'était qu'un neko sans âme je ne pouvais pas réellement le convertir, à moins de lui mettre un plug dans le derrière pendant un mois alors que je lui bourrerais le crâne de film de cul Homo je n'aurais pas trop de solution. Au final je me levais pour me posais au fond du lit.

Ce n'est que quelques minutes après que je retournais vers la chaise et que je restais là, l'air vide, à me faire maintenant désirer. Puisqu'il n'y avait d'autre choix si je voulais tester mon esclave ! J'aurais au moins une petite idée de mon futur jugement, soit il agisser et on pourrais négocier quelques petites choses ... Soit il ne bougeait pas et je le remettrais au piquet avec l'arrosage en permanence, histoire de lui rafraîchir un peu les idées !

Pour une des premières fois de ma vie je comptais les minutes par dizaines puis par vingtaine, il se faisait long, réfléchissait-il ? Que pouvait-il bien faire encore ? Heureusement que je sais être patient parfois ! Sinon je ne sais pas ce que je pourrais faire .. Je continuais de regarder le vide alors que je tentais de glisser ma main sous mon bas pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 260

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/08/2009


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Dim 27 Juin - 1:04

Le félin regardait son maître assit sur la chaise, étrangement celui-ci semblait attendre quelque chose, mais quoi ? En refléchissant à ce qu'il venait de se passer, le neko ne put empécher des souvenirs de lui revenir à l'esprit.

Plusieurs années en arrières

Leurs parents venaient de mourir, Idéo et son jeune frère Oboro avaient été "recueillie" par un viel homme japonais vivant comme ses ancêtres. Les deux félins étaient tout deux bien traités, pourtant, un soir alors qu'il neigeait à gros flocons, l'ainé des deux serviteurs revint dans la chambre portant de nombreuses trace de coup et ses vêtements en lambeaux, leur porteur inconscient, un garde du corps du maître de chaque coté de celui-ci.

Bien évidemment, Oboro s'était précipité vers son frère mort d'inquiétude implorant des explications, franchissant la porte à la suite du garde soutenant le félin, le fils du maître vint près du plus jeune chat en lui saisissant le menton et le fixa avec un sourire malsain et murmura de manière à ce que seul Oboro puisse l'entendre.

"Ton si gentil et aimant grand frère vient de sacrifier ce que mon idiot de père appelle la fierté pour te protèger mais il ne sera pas toujours là... Et à ce moment là ton petit corps sera à moi."

Dés lors, Idéo s'absentait tout les jours ou presque pour devenir le jouet sexuel à la place de son frère entre les mains perverses et au combien machiavélique de l'héritier de leur maître, ne pouvant rien faire pour l'en empêcher, le plus jeune se lamentait jour et nuit lorsqu'il était seul.

Un beau jours, alors que son frère venait de partir à la demande du monstre d'héritier, Oboro se mit silencieusement à pleurer lorsque, son frère le serrant doucement contre lui, l'ainé ayant noté la conduite de son protégé.

"Je suis désolé Oboro. Je ne pensais pas que tu réagirais comme ça."
"Gomen Nii-san..."
"Chhhh... C'est moi qui suis désolé. A cause de moi tu vas mal. J'ai été trop faible pour me rebeller contre Amano et ait été... Enfin tu n'as pas à t'inquièter de ça."
"Tu es sur ? je veux t'aider grand frère. Je veux vraiment le faire pour toi"
"Retrouves le sourire et ne t'inquiètes plus de ce genre de chose. Quand l'heure viendra, tu feras ce qui te semble le plus juste..."


Retour dans le présent


A bien y réfléchir, l'heure semblait être venue, Idéo avait tout fait pour le réconforter tout en le mettant en garde contre ce genre de rapports comme quoi ils étaient dégradant si ceux-ci étaient fait comme Amano avait eu plaisir à le faire au frère d'Oboro. Pourtant...

Doucement le félin se leva et alla rejoindre le jeune homme prés de sa chaise en lui prenant lentement la main valide du bout des doigts pour lui attirer l'attention malgré le regard fuyant de l'esclave. S'agenouillant, Oboro murmura avec hésitation mais suffisament fort pour être entendu.

"Que pourrais je dire...? Pendant longtemps... Idéo, mon frère a subi les pénétrations violentes et contre son gré de la part du fils de notre maître en ne cessant de me répéter que c'était dégradant...

Pourtant... Même si j'ai été élevé dans ces croyances...Et la douleur mise de coté je... J'ai aimé ce que vous avez fait... Je... j'ai envie de rester avec vous... s'il vous plait... Ne me renvoyez pas là bas je vous en prie..."


Sur les derniers mots du félins, sa voix était devenu plus fable, presque implorante, la tête basse, l'esclave commença à espérer que la réponse de son maître serait favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Dim 27 Juin - 12:34

Je le regardais faire, dans un sens je ne m'attendais pas à des paroles mais à de l'actions, bien qu'au moins j'étais fixé sur ce sujet, si cet petit chose ne voulais pas se faire fourrer c'était parce qu'on lui avais bourré le crâne de conneries sans importance. Bien que, si j'avais su avoir un tout petit peu de cœur j'étais pu compatir, j'aurais bien essayé vu l'heure bien tardive l'illusion de la fatigue aurait très bien pu marcher mais, je n'en avais pas envie ! Il m'avais bien frapper après tout, son frère lui, il n'avais qu'à envoyer chier le sale type comme l'a fait son cadet … Je trouve que ces animaux ne réfléchissent pas assez !!

Après tout, tout le monde avais vécu des souffrances dans sa vie, comme tout ces gens que l'on peut voir dans la rue se plaindre sans cesse de ce qui leur arrive toute la journée, il avais de quoi ce faire plaindre ce petit être, pourtant il avais beau être une personne massacrée de l'intérieure il n'en restais pas moins mon jouet ! Sa vie, il m'en racontera les moindres recoins quand je serais devenu un grand gentil bisounours avec lui ! Donc sûrement jamais !

  • « Soit … Il est vrai que dit comme ça je comprend... » je relevais un peu le visage du neko lui souriant doucement, «  Mais le propre d'un neko n'est pas de servir son maître ? C'est ce que j'ai entendu pourtant . ».


Je le tirais pour le poser sur mes genoux, tel un enfant venus voir le père noël en riant doucement, je réfléchissais à ce que je pouvais dire maintenant, bien que la fatigue me gagna peut à peu je riais doucement, histoire de me tenir debout . Qu'es-ce que je pourrais lui dire, moi, à cet Oboro qui ne sait rien faire d'autre que de me regardais de ces yeux de chiens battus … Je soupirais longuement avant de me lever, l'animal dans les bras pour le reposer sur le lit.

  • «  … Si tu aimes les femmes il va falloir que je fasse des efforts petit Chaton. », je me remettais sous la couette en soupirant longuement avant de prendre le petit animal dans mes bras pour m'en servir de bouillotte vivante, je prenais soin de ne pas trop le serrer contre moi, pour ne pas l'étouffer pendant la nuit, je murmurais dans son oreille : « On reparlera de ça plus tard .. », le sommeil me regagnais doucement alors que le neko lui, semblait ne pas avoir l'esprit bien clair.


Je relâchais doucement mon emprise, alors que je penchais la tête pour soupirais longuement, je tâtais la couette, le neko ne semblait plus être là ! Tans pis j'irais le cherchais plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 260

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/08/2009


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Dim 27 Juin - 14:00

Au final le jeune homme semblait avoir prit la décision de le garder avec lui, ce qui, même si il ne le montrait pas vraiment rassurait Oboro et lui donnait envie de plaire à ce nouveau maître.

Serré contre le jeune homme dans son lit, le neko remarqua certains détails qu'il n'avait pas encore réalisé, l'odeur de son maître le faisait se sentir en relative sécurité, sa présence également, même si celui-ci l'avait battue et limite violé, pourtant à bien y réfléchir, le félin trouvait agréable d'être dans les bras de son Maître.

Le jeune homme semblait avoir trouvé le sommeil, à bien y regarder, malgré l'obscurité, il était plutôt beau, en fait il l'était réellement, et son caractère dominateur ne faisait que rendre son Maître plus attirant aux yeux de l'hybride.

Inconsciemment, le souvenir des baisers qu'il lui avait donné revinrent à l'esprit de l'hybride qui, se souvenant les avoir apprécié eu soudain l'impression que ses joues étaient devenues brulantes. Malgré la situation, l'hybride eut un léger sourire avant de sortir du lit, la serviette toujours nouée autour de sa taille.

Instinctivement, le félin se dirigea vers les derniers souvenirs de son frère, là posées contre un fauteuil, les lames jumelles et pourtant contraires semblaient reposer en silence. Les empoignant sans ménagement chacune par une main, le félin se dirigea dans le jardin ou dans la nuit noire simplement éclairé par la lumière de la pleine lune, le félin se mir à exécuter les mouvements de sabres qu'il connaissait maintenant si bien et qui pouvait être prit pour une danse mortelle pour le commun des mortels alors que lentement une pluie fine se mit à tomber sans pour autant le stopper. D'abord lent et sans réelle force, les mouvements gracieux du félins devinrent très rapidement difficile à suivre malgré l'éclat des lames fauchant l'air avec une violence accrue.

Au bout d'un long moment alors que la pluie s'étant intensifée tombait toujours et que l'effort de l'exercice rendait le félin ruisselant de gouttes de pluie et de transpiration, celui-ci décida de rentrer. Posant ses lames dans un coin de la pièce, l'esclave se dirigea à pas lent vers la douche sans fermer les portes persuadé que le jeune homme dormait toujours et là dans le plus grand silence, ouvrit les robinets laissant l'eau le nettoyer du résultat de l'exercice. Doucement les minutes commencèrent à passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Dim 4 Juil - 20:18

Je me relevais difficilement après un long sommeil, il avais fait plutôt chaud sous l'épaisse couette dans laquelle j'avais décidé de dormir cette nuit, Je tournais et virais dans mon drap quand je me rendais compte que la petite bestiolle n'était toujours pas revenu, de loin, je pouvais entendre un robinet couler. Il devait sûrement prendre une douche.

D'un pas lent mais certains je me dirigeais vers le fenêtre, la pluie se faisait agressive et je me demandais bien comment le temps avais pu changer aussi vite ( Makuro et ses questions métaphysique ), j'ouvrais le fenêtre pour passer mon bras sur l'extérieur, les cordes de pluie était réellement méchantes, je refermais vite le tout avant de mouiller mon si bel intérieur que j'avais eu tans de mal à tenir... propre. C'est ainsi que je décidais de me diriger vers la sortie de ma chambre pour aller vers la salle d'eau.

Là, je pouvais apercevoir la lumière allumée, la porte non fermé, ce neko cherchait-il à tenter le diable ? Je le trouvais bien inconscient pour un petit animal qui se baladais avec des sabres. Je passais rapidement le pas de la porte, il n'avais même pas pris soin de fermer le rideau, je me positionnais de façon à avoir une vue assez plaisante du petit esclave. Ce n'est pas très bien d'espionner certes, mais il avais donner le baton pour ce faire battre !

C'est alors que l'idée, me parut la plus évidente bien sûr, je retirais mes vêtements alors que doucement je glissais dans le dos du neko, pour passer mes mains sur ses hanches, je souriais à pleine bouche certes, mais je n'en était pas moins dans un sens triste d'avoir fait tout cela avec autant de facilité … J'en avais presque honte !

  • « Alors comme ça on s'offre des plaisirs solitaire? », dis-je doucement en lui soufflant à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 260

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/08/2009


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Lun 5 Juil - 18:24

Oboro avait perdu la notion du temps, il aurait pu être sous la douche quelque instants ou quelques heures, cela n'aurait rien changé, le félin adorait cette sensation de sentir l'eau ruisseler sur sa peau, froide ou chaude cela lui importait peu.

Alors qu'il allait fermer les robinets pour sortir, l'esclave sentit les mains de son maître se poser sur ses hanches alors qu'il lui murmurait doucement à l'oreille.

"Alors comme ça on s'offre des plaisirs solitaire ?"

La question de celui-ci et son contact soudain bien que doux fit sursauter le félin alors que ses oreilles se dressaient en se hérissant sous la surprise de ne pas l'avoir senti approcher.

Sa première réaction aurait été de se dégager ses bras et de quitter la douche aussi rapidement que possible, pourtant le félin, avec un certain effort se retint de faire quoi que ce soit qui aurait pu le contrarier. Plus par crainte qu'autre chose, Oboro murmura d'un ton incertain.

"Je... J'avais besoin de... de réfléchir... à l'écart... je suis... désolé... Maître..."

Se détendant légèrement, le félin voulant prouver au jeune homme que ses mots à propos de faire preuve de bonne volonté n'étaient pas des paroles en l'air, l'esclave posa doucement ses mains sur celle de son maître et les décrocha de ses hanches pour les ramener contre son torse et les croiser dessus obligeant l'hybride à se coller entièrement contre son maître, la tête posé contre le torse musclé de celui-ci.

Dans cette position, le félin se détendit davantage, et comme preuve de bonne volonté, Oboro prit la décision de l'avouer à son maître avant de murmurer l'air serein.

"Je... je me sens bien contre vous Maître..."

Glissant légèrement à cause de l'eau, le félin sentit l'imposante entrejambe de son Maître se placer entre ses fesses le faisant se tendre instantanément alors que les souvenirs que celui-ci lui avait fait ressentir remonter à son esprit lui provoquant une érection hérissant immédiatement sa fourrure alors que l'esclave murmurait en bafouillant pour occuper l'esprit du jeune homme afin qu'il ne remarque pas la sensation grandissante au niveau de son bas ventre.

"Je... je vous l'ai déja dit... Mais je... je vais faire mon possible pour... montrer de la bonne volonté et... ne pas vous... vous décevoir... Je ne sais pas si... ce sera bien tout de suite mais... je... je ferais mon possible pour ne plus vous décevoir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Mer 7 Juil - 17:23

Son corps glissais contre le mien quelques instants après qu'il se soit confié qu'il aimais cette proximité, plus j'y pensais plus je me demandais s'il ne commençais pas à aimer ne plus vouloir des femmes. Dans un sens se serait tout bénéfices pour moi puisqu'il est mon nouveau petit jouet sexuel et que tans qu'il dira aimer les putes, je ne pourrais pas le baiser en paix … Mais ça me rendais un peu la tâche trop simple, pourtant j'allais profiter du moment présent pour pouvoir un temps soit peu me le faire dans la douche. Mes mains glissèrent le long de ses hanches alors que j'embrassais con cou avec tendresse.

  • « Soit, si tu veux faire des efforts tu devras t'y tenir … Petit Oboro. », mes mains continuèrent de jouer sur le corps de l'hybride, se rapprochant très dangereusement de son intimité, endroit qui me fascinais chez ce petit être faible. Mon regard glissait sur ce dernier, le voyant déjà en pleine érection, ce qui faciliterais encore une fois de plus ma tâche, je mordillais son cou avec le peu de tendresse qu'il m'était possible de donner au petit esclave.


Mes mains passèrent sur le membre doucement alors que, le mien se faisait de plus en plus gonflé, calé entre les fesses d'Oboro, je ne pouvais que le laisser grossir, alors que ma main caressait doucement sa virilité, l'autre elle, remontais sur son torse pour venir pincer ces tétons. Je souriais doucement avant d'accélérer la cadence, laissant le calme plat pour entendre les gémissement de l'hybride.

  • « J'aime quand tu gémis petite chose si fragile. », je riais un petit peu alors que je le faisait légèrement basculais vers l'avant pour caresser l'entrer de son anus avec mon gland, je lâchais les tétons du petit ange et je passais mes langues sur mes doigts, les passant maintenant sur l'entré de son intimité, je souriais doucement en entrant mon doigt à l'intérieur, le ressortant, à plusieurs reprises. Guettant chacune des réaction de l'hybride.


Je le reposais contre moi, alors que mes doigts, eux, jouaient toujours dans son intimité, tentant de lui procurer le plaisirs qui l'amènerais plus vite à la jouissance. Ma main toujours posé sur son intimité, passais sur le gland doucement à plusieurs reprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 260

Age : 32

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 14/08/2009


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Mer 7 Juil - 22:55

Comme l'avait secrètement espéré Oboro, son Maître ne le rejeta pas préférant sur le moment faire preuve d'un tant soit peu de tendresse en l'embrassant dans le cou avant de le prévenir.

"Soit, si tu veux faire des efforts tu devras t'y tenir... Petit Oboro."

Les caresses du jeune homme sur le corps de l'hybride lui procuraient un sentiments de bien être que celui-ci n'avait jamais connu jusqu'alors pendant que les mordillements dans son cou ne faisaient qu'accentuer cette sensation le faisant gémir de plaisir sans pouvoir se retenir. Toutefois, le félin ne put s'empécher de se crisper lorsque les mains experte de son maître vinrent caresser son érection maintenant pleinement dressée.

Peu à peu, Oboro sentit l'entrejambe de son Maître se gonfler à son tour tandis que d'une main le jeune homme caressait celle du félin accélérant al cadence par moment tout en lui pinçant les tétons provoquant chez celui-ci un mélange exquis de faible gémissement de plaisir et de faible douleur.

"J'aime quand tu gémis petite chose si fragile."

Les oreilles, l'esclave sentit son maître le basculer en avant d'une main l'obligeant à prendre appuie sur la paroi la douche alors que pendant un instant, un court instant mais pourtant tellement long à ce moment dans l'esprit du félin, son Maître stoppait ce qu'il lui faisait à son grand regret.

Sans pouvoir se contrôler, l'esclave laissa échapper un petit cri de surprise lorsqu'il sentit son intimité pénétrée une première fois puis la surprise devint plaisir alors que Makuro le reposait contre lui, son autre main allant et venant lentement sur son érection sans qu'étrangement le félin ne veuille que cela s'arrète.

Complètement dominé sous les doigts de son Maître, Oboro s'appuya contre le jeune homme en se mordant fortement la lèvre inconsciemment alors que doucement une larme de sang s'échappa de celle-ci. Les yeux clos, les oreilles aplaties sur son crane, tenta de se relever légèrement avant de glisser une nouvelle fois ses jambes devenus molles à cause du plaisir que le félin ressentait. Dans un murmure, l'esclave prit la parole.

"M-Maître... Je...je vais..."

Remuant faiblement, le félin se releva doucement s'appuyant davantage contre son le jeune homme avant de glisser une nouvelle fois faisant ainsi pleinement pénétrer l'érection de son maître dans son intimité lui arrachant un cri de plaisir ou perçait une pointe de douleur alors que le neko jouissait sur la main de son Maître. Haletant, le félin murmura alors que des larmes de honte perlaient à ses yeux.

"Je... Je suis désolé Maître... Je... n'aurais pas du... pas avant vous... pas avant votre accord... Je vous demande pardon mon Maître..."

Sans oser bouger de nouveaux, le félin attendit le jugement de son maître qui allait surement tomber sans attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 51

Age : 27

Maître(sse) ou Neko? : Maître.

Appartient à : A ton coeur, non lui je l'ai volé...

Sort avec : Ta petit tête, petit ange

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 10/03/2010


MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥ Lun 9 Aoû - 1:06

  • "Je... Je suis désolé Maître... Je... n'aurais pas du... pas avant vous... pas avant votre accord... Je vous demande pardon mon Maître..."


Le liquide une fois posé avec délicatesse dans ma main, c'était tout ce qu'il avais su lancer. Je sentais la chaleur du fluide visqueux, et mon membre dans son anus assez serré comme la première fois, moins, mais toujours un petit peu pourtant. Je regardais la semence doucement, d'un oeil assez distrais avant de décidais d'en poser une partie sur les lèvres de l'hybride, j'étalais le fluide comme un rouge à lèvre épais avant de lécher le reste doucement du bou de la langue.

Un léger sourire sur mes lèvres, finissais pas s'afficher alors que je faisait basculer le neko sur l'avant, le décollant de mon torse pour avoir plus amplement accès à son anus en fleur. Ma main se posais sur son arrière train avant de le malaxer, doucement en premier lieu, puis un petit peu plus fort, incrustant presque les ongles que j'avais dans ce sublime derrière. Je posait une légère gifle sur la fesse gauche de l'esclave avant de lui administrer un coup de bassin léger. Guettant chaque réaction de l'animal je continuais mes vas et viens en lui de manière simple mais de plus en plus rapide.

Petit à petit je pouvais sentir le bassin du neko accompagner mes gestes, un sourire simple mais heureux se dessinais presque sur mon visage. Pourtant cette sensation de bonheur fut vite gaché par une envie soudaine de laisser place à un sensation de plaisir virant au sadique. Mes mains se crispèrent sur sa chute de reins avant de donner de violent vas et viens dans l'esclave en gémissant de plaisirs. C'était un fait, plus je pouvais atteindre violemment la prostate, plus le désir montais en moi.

Au bou d'une dizaine de minutes je sentais le pauvre petit s'affaiblir, pourtant je continuais sans relâche, me retenant de me délaisser en lui, j'étais comme absent, envolé mes pensées je n'avais qu'une envie, aller et venir dans le neko sans relâche. Ce n'est qu'au bou d'une dizaine de minutes que je ne pouvais plus retenir la semence. Je me vidé en lui avec facilité, vu tout le temps que j'avais passé à me retenir ! Une fois cela fait, je me retirais violemment de l'hybride avant de le retourner et de le serrer contre mon torse. Remarquant avec étonnement qu'il avais l'air d'un enfant contre une grande armoire à glace. Je rigolais doucement avant de sourire.

  • « On va dire que comme ça, on est quitte. », je saisissais une serviette l'entourant autour de nous deux pour qu'il ne prenne pas froid. La nuit était loin d'être finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥

Revenir en haut Aller en bas

Galipette sous les couettes ... [Oboro] Le Yaoi ça va sa viens ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Quartier Ouest :: Manoir et résidence secondaire de Makuro Mori-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit