Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Masculin

Nombre de messages : 168

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Appartient à : Akio masahiro ... le monsieur gentil .w.

Sort avec : .////. de quoi ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 05/05/2009


MessageSujet: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio] Dim 23 Mai - 20:30

Akuro trottinait à coté de son maitre, sa main serrant bien fort celle du jeune homme, il regardait partout autours de lui, le quartier lui disait quelque chose, il était surement déja venu . Finalement son maitre s'arreta devant une grande maison, avec plein plein plein de couleurs sur sa devanture, Akuro ouvrit de grand yeux brillant. c'était tres joli, il y avait pleins de vêtements, mais un peu étranges, ben plus long que ceux qu'Akuro portait. le neko regarda autours de lui, puis sourit a son maitre.

-on va t'acheter des vêtements monsieur ? c'est sur qu'a ta place j'aurais chaud.


Le neko poussa un petit miaulement joyeux et regarda les mannequin posé dans les vitrines avec attention. Akuro avait toujours porté son micro-short, et sa chemise toute fine. il avait toujours eu le corps particulierement chaud, en plein hiver il pouvait vivre presque nu sans aucun probleme.

Akuro toucha la vitre de sa papatte, amusé par l'accoutrement des vêtement, sensé refléter les dernières modes vestimentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 68

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 21/04/2010


MessageSujet: Re: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio] Lun 24 Mai - 17:18

    Décidément, ces deux individus formaient un couple bien singulier. Akio se rendait à peine compte que le chaton lui tenait la main. Il avait tellement l'habitude, en même... Pas de tenir la main du chat, mais de tenir n'importe quel main. Il fallait croire que les gens aimaient se promener à son bras. Le blond se rapprocha un peu plus du magasin.


    « Pas pour moi, pour toi, Neko stupide. Ça t'arrive d'écouter ce que je dis ? »


    Ses paroles sonnaient presque gentilles. Oui, Akio n'était pas très doué pour s'énerver. Ça le fatiguait de crier, alors, il préférait garder son ton je-m'en-foutiste et détaché de tout. Ça ne le rendait pas très convaincant, mais bon... Dès qu'ils posèrent un pied dans le magasin, deux vendeuses se précipitèrent vers eux. Akio pouvait remercier Dame Nature de lui avoir donné un physique pareil, c'était en partie ça qui déclenchait l'affection et la politesse des gens autour de lui. Parce qu'en dehors de son apparence, Akio n'était pas quelqu'un de très attirant. Bref. Les vendeuses lui faisaient les yeux doux, en battant des cils, et de leur voix mielleuse lui demandèrent ce qu'il désirait. Les toisant d’un regard froid, il lui tira le garçon devant lui
      
    « C’est pour lui. Habillez-le, s’il donne son avis, tant pis, tant qu’il revient avec des vêtements pour plus d’une semaine. » 
      
    Un air totalement indifférent sur le visage, il poussa légèrement le garçon entre les deux vendeuses, qui prirent l’adolescent par les épaules pour le mener un peu plus loin. Il continuait de les regarder, sans vraiment s'intéresser à ce qu'elles allaient faire du chaton. Il fut plusieurs fois interrompu dans ses réflexions par l’une ou l’autre des vendeuses, qui tentait absolument à lui faire voir de plus près ses charmes par des moyens plus ou moins détournés. C’est vrai que sous ses dehors complètement indifférents et parfois glaciaux pour la plupart de ses semblables, Akio avait un charme certain, empreint d’une sombre aura qui lui conférait une attirance, autant pour les hommes que pour les femmes. Le blond essuyait ces tentatives de séduction par des regards complètement désintéressés, les bras croisés. C'est vrai qu'en d'autres circonstances, il aurait volontiers répondu à ces demandes d'attention, mais là, il n'était pas d'humeur. Et puis, il avait invitée pour la soirée, alors... Il était amusant de voir comme les humeurs d'Akio étaient changeantes et déterminantes pour son entourage. Il pouvait se montrer parfois presque gentil, tandis que le lendemain, il pouvait être totalement méprisant. Les actes et paroles du Blondinet ne reposaient sur aucune logique. Ainsi, il pouvait se montrer exécrable avec une fille qu'il avait mise dans son lit il y avait quelques instants. C'était un peu la roue de la fortune. Aussi instable qu'une femme enceinte. Quoi qu'il en soit, ces petites séductions discrètes eurent tôt fait de l'agacer.


    « J'ai remarqué que votre Neko ne portait pas de collier... Peut-être voulez-vous qu'on lui en propose ? »


    Akio haussa un sourcil. En plus de l'allumer, on voulait lui faire cracher son argent. Un collier ? Mais qu'est-ce qu'il en avait à faire, d'un collier ? C'était pour les chiens, ça. Il leva le menton et lui répondit d'un ton dénué de politesse.


    « J'en sais rien, demandez-lui mais ne me faites pas chier. »


    Oh, quelle vulgarité, vraiment. Au moins, elle avait compris que sa poitrine ne l'intéressait pas. Se retournant dans un mouvement de reine, elle partit l'air considérablement vexé. Le blond ne releva même pas, il s'en fichait complètement de l'avoir blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 168

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Appartient à : Akio masahiro ... le monsieur gentil .w.

Sort avec : .////. de quoi ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 05/05/2009


MessageSujet: Re: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio] Mar 25 Mai - 19:23

« C’est pour lui. Habillez-le, s’il donne son avis, tant pis, tant qu’il revient avec des vêtements pour plus d’une semaine. »

Akuro leva des petits yeux effrayer vers son maitre alors que deux vendeuses l'attirais vers les tréfonds du magasin. Il n'avait vraiment comprit ce qui se passait, il aimait bien les gens gentil, mais les sourires des nekos qui l'entrainait avec elles était bizarre. Akuro poussa un petit miaulement craintif lorsqu'elle s'arrêtèrent devant un rayon, et commencement à discuter rapidement sans vraiment s'intéresser à lui. les mots "mignon" "craquant" et "adorable" furent les seul que le neko comprit, sans qu'il n'ait eu le temps de souffler les filles lui présentèrent des habits qu'elles faisait disparaitre après lui avoir demander son avis, qu'il eut a chaque fois peines à émettre.

après une dizaines de minutes dans ce premier rayon les filles le transportèrent ailleurs et le même scénario recommençât, puis il se retrouva sans vraiment avoir comprit comment, dans une cabine d'essayage avec l'ordre d'essayer chacun des habits qui avait mystérieusement réapparu. à Chaque fois qu'il ressortit de la cabine les filles échangèrent leurs avis puis lui demandèrent de leur rendre l'un ou l'autre des vêtements au final, une demi heure après le début de son calvaire, Akuro revint vers son maitre escorté par les deux vendeuses.

Il avait réussis à choisir quelques short, et avait catégoriquement refuser les pantalons, pour les haut il avait réussis à recevoir uniquement des habits très fin, certain un peu transparent qui avait fait glousser les nekos chargée de l'habiller. Il fit un petit sourire timide à Akio, et poussa un miaulement rassuré en s'approchant de lui, Il était content d'être de retours au calme, et les deux furies semblaient s'être calmée. Son maitre était en train de discuter avec une autre vendeuse qui s'approcha de lui des qu'elle le vit venir.

-Bonjour petit ... Est ce que tu as envie d'avoir un collier ? ça serait mieux pour ton maitre et toi...


Akuro remua la tête pour chasser la main de la neko qui c'était posé dessus, d'habitude il adorais les caresses, mais le magasin lui faisait peur, pour le moment il désirais juste retourner à l'appartement avec son maitre. il regarda la neko et hocha la tête en faisant des petits yeux timides, espérant qu'on le laisserai partir après ça.

La jeune hybride hocha la tête, puis partit chercher quelque chose, elle revint rapidement, une lanière de cuir noire entre les doigt qu'elle attacha au cou du neko, c'était très beau, et Akuro le toucha doucement du doigt. il regarda la fille une seconde puis fit un petit sourire et vint faire un calin à son maitre, le serrant fort contre lui.

-On peut rentrer maintenant monsieur ? j'aime pas cet endroit...


Akuro poussa un petit miaulement plaintif et fit son regard suppliant à Akio, les yeux rempli de son innocence coutumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 68

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 21/04/2010


MessageSujet: Re: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio] Mer 26 Mai - 22:25

    Le Neko semblait vouloir quitter cet endroit au plus vite. En même temps, Akio le comprenait. C'était désagréable d'être tripoté comme ça sans avoir rien demandé. Il acquiesça à la demande infantile d'Akuro, puis dans un sourire, passa sa main sur son épaule et l'amena près des caisses. Il aurait cru que cette sortie aurait duré un peu plus longtemps, et à présent, il n'avait plus aucun prétexte pour ne pas avoir à rentrer. D'un geste qui montrait qu'il avait l'habitude, il sortit sa carte bleue, composa le code en quelques secondes, puis rangea aussitôt le rectangle de plastique. Akio attrapa un stylo qui traînait près du comptoir et gribouilla quelques mots sur le ticket de caisse qu'on lui donnait.


    « Vous ferez livrer tous ces vêtements à cette adresse. »


    Il daigna adresser un dernier sourire à la vendeuse, puis repartit aux côtés d'Akuro. Tandis qu'ils marchaient, le blond baissa les yeux vers le collier en cuir qui trônait sur le cou du chaton. Il leva la main, et frôla du bout des doigts le cuir. Haussant un sourcil, il eut un sourire narquois.


    « Un collier en cuir ? Ça fait un peu SM, non ? »


    Le blond ne serait pas étonné que le félin ne comprenne pas cette allusion. Ah, décidément, ce gamin était vraiment innocent. Il était temps de refaire son éducation. Parce que quand même, à cet âge, Akio en savait, des choses... Un soupir. Blondinet chercha un moyen de repousser le moment où ils devaient rentrer. Une idée très simple lui vint en tête. Il amena le Neko à la terrasse d'un café, où ils prirent place à une table vide. Il commanda un café bien noir, et demanda au chaton de commander ce qu'il voulait. A y réfléchir, tout cela ressemblait à un rendez-vous galant... Alors lui était le petit copain serviable, et Akuro la jeune princesse séduite...Houlà. Il commençait à penser à des choses bizarres, lui. Il fallait vraiment qu'il assouvisse ses désirs naturels où il finirait vraiment par se jeter sur le pauvre Neko...


[Post complètement pourri. Pas d'inspi', sorry... ù____ù]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Masculin

Nombre de messages : 168

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Appartient à : Akio masahiro ... le monsieur gentil .w.

Sort avec : .////. de quoi ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 05/05/2009


MessageSujet: Re: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio] Dim 30 Mai - 22:53

Akuro marchait tout content aux cotés de son maitre, son joli collier autours du coup. Il n'avait pas vraiment compris ce que deviendrai les vêtements qu'il avait du essayer, mais il s'en moquait. soudain Akio frôla son collier du bout des doigts, l'air curieux.


« Un collier en cuir ? Ça fait un peu SM, non ? »


Akuro leva de grand yeux innocents vers son maitre, Le neko ne chercha pas vraiment à comprendre la phrase, il commençait à être habituer a entendre les gens lui dire des choses bizarre, il poussa simplement un miaulement joyeux à sa remarque, en montrant un air un minimum intéressé.

Ils marchèrent encore un peu ensemble, et arrivèrent devant un joli petit café, ou les serveuses neko était habillée court, leurs habits coloré éveillerent immédiatement l'attention du neko. Pourquoi ne lui donnait-on pas de jolies robes comme celle là ? avec des jupes pour ne pas avoir trop chaud. c'était définitivement plus joli et plus pratique que tout ce qu'on lui avait donné aujourd'hui. Quand il quitta ses pensées, son maitre c'était déja un peu assis, le neko trottina jusqu'à lui.

Akio lui proposa de commander ce qu'il voulait à la jolie serveuse. Akuro la regarda quelques secondes, toujours charmé par les couleurs chatoyantes des uniformes. Il finit par sourire et demander un verre de lait à la jolie fille, puis il se tourna vers son maitre, toujours un grand sourire aux lèvres, voulant justifier son choix.

-Akuro adore le lait, Il adore en boire, le lait c'est bon.


Le ton sérieux de l'hybride et la façon dont il le dit semblait un peu mécanique. Il fit un grand sourire en attendant son verre de lait, quand la jeune fille le lui apporta, ainsi qu'une tasse remplie d'un liquide noir pour son maitre, il prit son verre de ses deux petites main et commença à boire, ses oreilles frétillant de contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 68

Age : 23

Maître(sse) ou Neko? : Neko

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 21/04/2010


MessageSujet: Re: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio] Mar 8 Juin - 18:58

    Voilà que Akuro lui parlait de son amour pour le lait. Vraiment passionnant. Akio aurait vraiment adoré parler de lait... Si il avait été un chat. Donc, autrement dit, il se foutait complètement des paroles du chat, mais se contenta, pour ne pas le vexer, de hocher la tête avec un air entendu. Seulement ses yeux reflétaient son profond ennui. Mais de toute façon, un enfant aussi innocent et naïf ne le remarquerait pas, alors Akio n'essaya même pas de le cacher. La serveuse vint leur apporter leur commande, et remerciant poliment la jeune femme, le blond se mit à boire sa tasse avec toute la classe qui le caractérisait. Ses gestes gracieux et contrôlés, ses cheveux blonds tombant en cascade de mèche élégante sur son front, ses yeux d'une couleur mystérieuse... Tout incitait les gens autour à être subjugué par la beauté d'Akio. Des regards se posaient sur lui, il le sentait. Par habitude, il ne fit rien, se contentant d'ignorer ces yeux trop curieux. D'ailleurs, quelques regards se posèrent aussi sur le chat. Ce félin qui ne se doutait de rien, qui buvait son lait comme un gamin.


    Il songeait à cela, maintenant. Le chat était vraiment un enfant. Comment un gamin pareil avait pu vivre dans la rue ? Si ça se trouve, si jamais Akio ne l'avait pas adopté, il aurait crevé dans le semaine qui suivait ? Bah. Inutile de penser à ce qui aurait pu arriver. C'était le passé, c'était fini, Akio avait agit et il était trop tard. Après tout, il ne pouvait plus revenir sur son choix. Il ne pouvait pas laisser Akuro ici en disant « En fait, je veux pas de toi, démerde-toi ». Il devait prendre ses responsabilités, ce que le blond n'avait pas l'habitude de faire. Lui qui aimait faire dans les coups d'un soir et faisait dans l'infidélité... Il était servi. Il était parfois sorti avec des filles, mais ça n'avait jamais duré longtemps, et il n'avait jamais pu s'empêcher de voir quelqu'un d'autre durant une relation. Mais qu'y pouvait-il ? Si on lui faisait de belles propositions, il ne pouvait pas les refuser, même en ayant déjà quelqu'un. Akio avait arrêté d'avoir ce genre de relations. Cela ne lui attirait que des ennuis, alors il avait décidé de ne plus sortir avec personne. C'était plus simple comme ça, il n'avait pas de contraintes ni de promesses à tenir. La liberté totale et un bonheur certain. Par exemple, la jolie fille qu'il allait voir ce soir-même. Aurait-il pu l'inviter chez lui si il sortait avec quelqu'un d'autre ? Non, sûrement pas. Bon. Le seul problème, c'était Akuro.


    « Euh, tu sais, minou... La fille qui vient ce soir... »


    Ben en fait j'aimerais coucher avec elle alors si tu pouvais être sage, ce serait cool. Non, il ne pouvait pas lui dire ça. C'était un gosse. De un, il comprendrait pas, de deux, il le prendrait pour un 'méchant'. Lui, un méchant ? Oh, voyons. Il ne faisait que profiter du corps de jolie filles durant une nuit avant de les jeter sans aucun remord. C'était de la méchanceté, ça ? Pas du point de vue d'Akio. Ce dernier se ravisa de raconter ces choses au félin. Il secoua la tête, disant que « non, c'est rien » et se remit à boire. Décidément, comment il allait expliquer cela à un enfant aussi naïf et ignare – sexuellement parlant, bien entendu – que Akuro ? Il allait souiller sa pureté. Comment ? Oui, oui, c'était bien Akio qui cherchait à conserver la vertu de cet enfant. Incroyable, mais vrai. Akuro était si mignon comme ça, que le voir tenant des propos concernant le sexe – disons-le franchement – choquerait le blond. Oh, il était sensible, notre médecin. Mais entraîner un gamin dans la voie de la débauche serait perturbant pour n'importe qui.


    Que devait-il faire, maintenant ? Lui acheter un manuel de SVT ? Mais, il savait lire, ce gosse ? Pas sûr. Mais c'était toute son éducation, qui était à faire, en fait. Akio soupira à ces pensées. Oh, c'est qu'il était vraiment flemmard, le blondinet, alors rien qu'à l'idée de faire cours à un gamin... Il termina son café en quelques gorgées, et attendit que Akuro finisse son verre. Oh, il était toujours temps d'annuler le rendez-vous qu'il avait donné à la femme dont il avait oublié le nom, mais Akio avait des besoins à assouvir. Et c'était pas ce gamin qui allait s'en occuper. Non, franchement, rien qu'à l'idée de voir Akuro lui faire des choses obscènes... Il en avait des frissons. Oui, la moralité aurait voulu que le blond trouve cela abject, mais il ne pouvait s'en empêcher, rien que d'y penser, des frissonnement parcouraient sa peau, électrisant son corps. Il en aurait presque été excité, si il ne se serait pas reprit en se mordant la langue violemment. Non, pas bien, ces pensées. Mal. Immoral. En plus, il était dans un lieu public ! Pas l'endroit idéal pour avoir des pensées interdites aux moins de 18 ans.


    « Bon, si tu as fini, on y va, gamin. »


    Il posa un billet sur la table, réglant leurs consommations et attendit que le Neko se lève pour tourner les talons. Sur le chemin, il était toujours aussi confus intérieurement, appréhendant la rencontre entre la femme-sans-nom et Akuro, traversé par des pensées abjectes concernant le corps de ce petit animal. Non, franchement, il fallait qu'il arrête avec ces pensées ! Déjà qu'avant de rencontrer le chat, il était déjà pas mal perverti, là, il se transformait en vieux dégueulasse. Ce qu'en vérité, il n'était pas. Il appréciait juste les plaisirs de la vie, et il n'y avait rien de 'dégueulasse' dans tout ça. Oui, bon, la luxure était un péché, mais... Akio soupira, puis s'alluma une cigarette. Il était déjà un sale type perverti jusqu'à la moelle, manquait plus qu'il profite du corps de l'hybride pour tomber encore plus bas. Bien que cela ne le dérangeait pas plus que ça, en fait... Il pensait juste à Akuro, qui ne serait sûrement pas d'accord. Déjà, ce gamin n'y connaissait rien, et puis faire 'ça' avec un autre homme n'était pas toujours très agréable la première fois. Oui, bon, Akio pouvait l'avouer, il n'avait jamais été le uke. Mais être seme lui convenait très bien. D'ailleurs, jusqu'ici, il n'avait jamais reçu de plaintes après des galipettes avec un autre homme au lit. Bref. Nous n'allons pas non plus raconter les exploits sexuels du blondinet. Avec un sourire intérieur, il rejeta un volute de fumée blanche.


    Ils furent très vite de retour, et Akio alla retrouver son canapé favori. Un regard vers le félin. Un sourire à des pensées pas très catholiques. Et une nouvelle prise de conscience. Décidément, pourtant ce Neko était pas le mec le plus mignon que Akio ait vu de sa vie, alors pourquoi il avait tellement envie de le sauter ? C'était pas normal. Ah, il en aurait presque eu des maux d'estomac. Akio regarda sa montre. Elle arrivait dans à peine trois heures. Bon, il ne restait plus qu'à tuer le temps. Akuro, tu veux jouer à un jeu ? Ça s'appelle couche avec ton maître avant que sa pseudo-copine n'arrive ! Il se demandait quelle réaction aurait le Neko en entendant ça. Ça aurait sûrement très amusant, mais Akio n'osait pas tenter le coup. Il se contenta de soupirer en regardant fixement le félin.

    [Wéééé ! La réponse tant attendue ! Désolée de tant de retard pour un truc aussi nul. U____U Ah, et juste. Tu peux faire un peu plus d'actions, histoire d'ouvrir un peu plus le rp ? Merci :3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio]

Revenir en haut Aller en bas

Les humains sont vraiment compliqué [Pv Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Centre ville :: Magasin de vêtements-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit