Neko Master
NEKO MASTER V2 : http://neko-master.bbactif.com

Envie de devenir esclave ? Maître ? Maîtresse ? Amour ou haine, que sera votre vie ? Inscris-toi pour t'amuser avec nous.

Des membres actifs, une Chatbox pour délirer, et une bonne ambiance garantie !

Neko Master

Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Neko Master déménage : cliquez ici !
NM restera en ligne, cependant les inscriptions sont fermées. Merci de vous rendre sur la V2 de Neko Master si vous souhaitez vous inscrire.

Partagez|

Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 296

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : T'as bien regardé mes oreilles ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 31/07/2009


MessageSujet: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Sam 3 Avr - 20:05

Susaku avait quitté la villa suite à ce qui lui semblait avoir été le début d'une grosse bouderie de la part du jeune noble, en même temps le neko avait apperament parlé d'un sujet dont il n'aurait pas du parler. Mais bon ce n'est quand même pas sa faute si cette grande andouille de Makoto se baladait à poils même si, comme lui avait fait remarquer son corps, il était beau à en bander.

La journée s'était passée sans aucun problème, le neko marchait dans la ville et gagna très vite les endroits ou il pourrait trouver un partenaire pour satisfaire sa débordante soif de sport de chambre. Il n'était pas encore midi et à sa grande joie, le félin avait pu commencé à se satisfaire, se faisant passer pour un neko de prostitution, mensonge qui lui rapporta pas mal d'argent de poche de la part de son premier client, le second, celui de l'après midi se montra légèrement plus radin prétextant que le faire avec un bras en écharpe diminuait les capacités de l'hybride.

Son troisième compagnon par contre celui du soir, même si il n'avait pas les moyens de payer était malgré tout le mieux de tous, un magnifique jeune homme à la peau bronzée et la musculature développée, au visage souriant entouré d'une crinière de la couleur du soleil. Un superbe italien d'une vingtaine d'années demandant ou ils allaient faire ça, avec un sourire mi amusé mi moqueur, le neko le conduisit tant bien que mal à travers la ville jusqu'à la villa et, dans le plus grand silence, jusqu'à sa chambre. Dans un murmure le jeune homme demanda doucement.

"Pourquoi tu regardes partout comme ça ? On a pas le droit de le faire ici ?"
"C'est pas ça, mon maître est un véritable coincé avec un baobab dans le cul alors je préfère pas prendre de risque... Pour toi comme pour moi."
"Comment on fait alors ?"
"On fait comme ça vient bel italien."

Disant cela, Susaku attrapa doucement le jeune par le col en l'embrassant doucement, sa langue s'immisçant entre les lèvres chaudes de l'italien à la recherche de sa compagne tandis que de sa main valide il déboutonne la chemise empéchant le neko d'avoir accés à la magnifique musculature du jeune homme. Doucement, sans interrompre le langoureux baiser, la chemise de l'italien tombe lentement au sol dans un froissement de tissus alors que le neko le pousse doucement sur le lit s'installant à califourchon sur lui, sa main allant déboutonner le jean pour délivrer l'érection du bel italien en susurrant doucement à son oreille avec un ton légèrement moqueur.

"Tu as l'air pressé de commencer... Sa me plait."

Avec un sourire ravie, le neko fit doucement glisser ses lèvres le long du corps du jeune homme, l'embrassant et le mordillant sensuellement, d'abord la lèvre de la il descendit dans le cou, il remonta doucement mordiller le lobe pour redescendre s'attarder sur les tétons le faisant gémir de plaisir. Alors que le soleil commençait à se coucher, le neko passa doucement la pointe de sa langue le long de la veine provoquant un frisson de plaisir de la part de son compagnon du soir avant de lentement jouer avec le gland pour enfin le prendre en bouche commençant de lent et profonds va et vient.

Doucement, le souffle court, le bel italien commença à accompagner le neko en donnant de lent coups de rein en se redressant pour plonger ses doigts fins longs et agiles dans la chevelure de l'hybride avant de le ramener vers lui pour l'embrasser tendrement et lui murmurer à l'oreille d'une voix pleine de désir.

"J'ai envie de le faire en toi... Tu veux bien ?"

Un sourire de désir se dessina doucement sur le visage de l'hybride qui, lentement plaça l'érection de l'italien au contact de son intimité avant de la faire lentement le pénétrer sous un gémissement de plaisir précédant de peu les mouvements de jambes de l'hybride accompagnés par de lent coups de rein de la part du jeune homme. Echangeant de long et passionnés baisés, les deux corps s'activent dans un mélange de plaisir et de désir réciproque avant que lentement l'italien mordille à son tour l'érection de l'hybride pour finalement la prendre en bouche le soumettant totalement à ses va et vient.

Après de nombreux va et vient et dans un râle de plaisir commun, les deux amants d'un soir expriment leur plaisir avant de peu de temps après s'endormir l'un contre l'autre un sourire ravi et serein ornant leurs visages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 201

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Appartient à : c'est une plaisanterie?

Sort avec : ...

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 28/05/2009


MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Dim 4 Avr - 2:06

Makoto finit par se calmer une bonne heure après qu'il ait jeté l'hybride dehors. En fait, il avait été stupide de le jeter comme ça... et complètement irrationnel. Susaku ne c'était pas monté méchant, ou moqueur... il l'avait juste complimenter... c'était lui, qui avait réagit au quart de tour a cause de sa cicatrice... et parce que c'était Susaku. qu'il l'avait dorloté pendant deux semaines et parce que le neko ne s'était pas priver de le maté...
Makoto se traina jusqu'au lit, et s'effondra dedans, Il devait aller s'excuser. Le jeune homme commença à somnoler vaincu par la fatigue.
Makoto rouvrit les yeux bien plus tard. il faisait noir dans la chambre, et visiblement c'était le milieu de la nuit. Makoto s'étira et s'assit dans son lit. il devait aller voir Susaku, et obtenir des excuse pour l'avoir maté plus tot. et peut-être aussi s'excuser pour son attitude. Makoto se leva, et partit vers la chambre du neko, encore en boxer, sans s'inquiéter que la nuit était tombée depuis longtemps. Le jeune homme traversa le couloir et vint toquer à la porte de l'hybride, certain que tout s'arrangerait. La maison était silencieuse comme une tombe. mais Makoto ne s'en inquiéta pas outre mesure. il réveillerai le neko si il le fallait. il voulait pouvoir s'excuser de son attitude. il avait fait trop d'effort dernièrement pour qu'il l'apprécient, pour se fâcher comme ça. Le jeune homme ouvrit la porte de la chambre du neko.

...

Un rayon de lune tombait sur le couple enlacé dans le lit. Susaku était contre le torse d'un jeune homme à la peau basané et aux muscles fin. leurs position étaient très révélatrice de leurs ébats. Makoto resta pétrifier devant la scène. d'un certain point de vue, ce tableau était magnifique, et extrêmement sensuel.Makoto se sentit soudain mal. Il avait accepter que Susaku se trouve quelqu'un... et quelques heures après, il le retrouvait dans les bras d'un mec ?
Makoto eut soudain envie de vomir. Il s'appuya contre le chambranle de la porte. mal à l'aise.
Makoto se redressa soudain. Le coup de jouer les voyeur et de ne pas l'avertir, c'était acceptable... coucher avec un mec chez lui. Non.

Makoto passa dans sa chambre et eut un sourire malveillant en prenant le taser qu'il avait utilisé quelques semaines plus tôt. Susaku n'avait pas a prendre un amant... de toute façon, c'était un abrutit, et l'homme qu'il avait ramener était surement un pervers...
Makoto rerentra dans la chambre et s'approcha du lit. les deux amants entrelacé dormaient paisiblement. Le jeune homme avait un sourire sadique méchant, et ses yeux brillant. une véritable volonté de faire mal. il régla le taser sur 3000 volt, et le posa délicatement sur la nuque du neko. logiquement il ne sentirait pas le choc, et tomberai directement dans les vapes.. l'autre par contre, par conductivité le sentirai passé sans pour autant perdre connaissance.


Makoto enclencha l'appareil. Le corps du neko tressauta une seule fois, alors que l'homme dans ses bras poussa un cri de souffrance et tomba du lit. Makoto se retrouva rapidement au dessus de lui, le pied sur son torse, un air méchant sur le visage.

-Bonjour.


Le jeune homme sous Makoto ouvrit de grand yeux étonné avant de se prendre un coup de talon dans le visage. du sang coula directement de son nez. Makoto constata que ses années à faire de la capoeira portaient leurs fruit au final. Il s'abaissa, et posa le taser sur le cou de l'homme. Une jolie brulure rectangulaire lui ornerait la peau... ça ne serait que mérité.

Makoto passa dans sa chambre se vêtir d'un peignoirs, puis retourna prendre
l'amant de Susaku sur son épaule et descendit les escalier. en ouvrant la porte, Makoto soupira. il pleuvait. fort.

Une petite demi-heure plus tard, l'italien se trouvait couché dans une benne a ordure a 700 mètres du manoir, ses vêtements avait été jeté dans une poubelle quelques mètres plus loin, la ou il ne chercherai jamais.

Le jeune homme venit de rentré, les cheveux trempé, un sourire apaisé sur le visage. se venger de l'amant de l'hybride lui avait fait du bien. il rangea le portefeuille de l'homme dans une commode, et retira le peignoir, Il avait envie d'une bonne douche, mais il avait autre chose a faire avant.

Makoto rentra dans la chambre de Susaku, et lui envoya un coup de poing dans le ventre, le faisant tomber du lit puis lui balança un verre d'eau froide sur le visage. sa colère contre le neko ne s'était toujours nu calmée, ni expliquée.
Des que L'hybride ouvrit les yeux, Makoto lui accrocha une paire de menotte, et posa un pied sur son torse

-J'espère que tu as passer une bonne nuit Susaku...

la colère du jeune homme était palpable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 296

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : T'as bien regardé mes oreilles ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 31/07/2009


MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Dim 4 Avr - 3:49

Une violente douleur dans le ventre le vidant de tout air dans les poumons réveilla le neko alors qu'il se recevait de l'eau froide en plein visage. Tentant de se relever, Susaku constata rapidement que ses bras étaient menotté dans son dos, sans prévenir un pied plaqua son visage au sol sans délicatesse. Une voix furieuse lança alors.

"J'espère que tu as passé une bonne nuit Susaku..."

"Lycante... Sa fait un bail comment tu vas ?"

La voix faussement rassurée du neko trahissait le sourire joyeux de son visage, sourire qui peu à peu s'effaça constatant son erreur de maître. D'une voix tremblante il murmura alors.

"Makoto, sa va mieux depuis ce matin ? A quoi tu joues là j't'ai pris pour Lycante tu sais... Libères moi s'il te plait mon bras me fait souffrir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 201

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Appartient à : c'est une plaisanterie?

Sort avec : ...

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 28/05/2009


MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Dim 4 Avr - 4:10

Susaku ouvrit à demi les yeux, un petit sourire sur le visage.

"Lycante... Sa fait un bail comment tu vas ?"

Makoto grinça des dents, être confondu avec l'ancien maitre du neko ne lui plaisait pas... peut-être qu'il réagissait un peu trop agressivement pour une fois. mais sa flegme habituelle était partie en fumée.


"Makoto, sa va mieux depuis ce matin
? A quoi tu joues là j't'ai pris pour Lycante tu sais... Libères moi
s'il te plait mon bras me fait souffrir..."


Le jeune homme hésita une seconde, puis replaça son pied sur le torse du neko. Il s'en foutait que Susaku ait mal, c'était un juste retour des choses... de toute façon, comme ça son bras ne risquait rien.

-Tu est vraiment un abrutit Susaku...

Makoto fut tenté de lui envoyer un coup de pied, mais le neko ne le méritait peut-être pas... surtout que si il agissait ainsi, il ne vaudrait pas mieux que Lycante. Le jeune homme soupira et essaya de trouver quelque chose a dire.. qui justifierait plus ou moins sa réaction.

-Je viens m'excuser de mon attitude tout à l'heure... et je te trouve avec un mec dans ton lit... je ne t'ai jamais autoriser a te faire prendre sous mon toit.


Makoto soupira et fixa le neko nu, il était encore légèrement recouvert de sueur sous les reflets de la lune. ses muscles étaient découpé finement par le jeu de lumiere. Makoto appuya un peu plus du pied. son ressentiment ne partant pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 296

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : T'as bien regardé mes oreilles ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 31/07/2009


MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Dim 4 Avr - 4:47

"Tu es vraiment un abruti Susaku... Je viens m'excuser de mon attitude tout à l'heure...et je te trouve avec un mec dans ton lit... Je ne t'ai jamais autorisé à te faire prendre sous mon toit."

Ces derniers furent la gouttes faisant déborder le verre dans un raz de marée. Les poils de ses oreilles et de sa queue se hérissèrent soudainement, tandis qu'un rictus furieux dévoilant ses crocs apparurent allant de pair avec son regard étrécie par la colère. Laissant de coté l'affection qu'il ressentait pour le jeune, le Susaku d'antan refit surface sans prévenir.

"MAIS VA TE FAIRE FOUTRE SINISTRE CON JE SUIS PAS UN CLEBS, JE VAIS PAS ATTENDRE EN REMUANT LA QUEUE QUE TU ME DONNES LE DROIT DE VIVRE!! ARRETES DE FAIRE TON GRAND SEIGNEUR QUAND TU COMPRENDS PAS LA PLUS ELEMENTAIRE PETITE CHOSE !!"

Dans un bruyant rugissement bestial, le neko se débattit sauvagement tentant de mordre ce qu'il pouvait avant de s'immobiliser et de fixer de son oeil furieux le jeune noble.

"Toi aussi t'es qu'un pauvre abruti ! Quand t'achète un neko c'est pour assouvir tes pulsions sur lui par pour en faire une stupide décoration ne servant à rien. Comment t'es censé vivre quand ton maître préfère ceux du sexe opposé au tien ?"

Un nouveau rugissement accompagné d'une série de mouvements frénétiques et furieux se firent entendre avant que le neko le fixe de nouveau dans les yeux.

"Réponse, soit tu lui sautes dessus contre son gré soit tu sautes tout ce que tu trouves à l'extérieur pour pas lui faire de mal !! Et c'est ce que j'ai fait !! Maintenant ton autorisation j'm'en branle complètement, et tu sais quoi, l'italien c'était pas le premier de la journée mais le troisième !!"

Disant cela, le neko fixa le jeune homme de son oeil unique au fond duquel semblait briller un rubis de colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître
Maître

Masculin

Nombre de messages : 201

Age : 24

Maître(sse) ou Neko? : Maitre

Appartient à : c'est une plaisanterie?

Sort avec : ...

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 28/05/2009


MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Dim 4 Avr - 20:48

La queue et les oreilles de L'hybride se hérissèrent. Un grondement furieux monta de La poitrine de Susaku son regard Rubis reflétant une colère totale.


"MAIS VA TE FAIRE FOUTRE SINISTRE
CON JE SUIS PAS UN CLEBS, JE VAIS PAS ATTENDRE EN REMUANT LA QUEUE QUE
TU ME DONNES LE DROIT DE VIVRE!! ARRÊTES DE FAIRE TON GRAND SEIGNEUR
QUAND TU COMPRENDS PAS LA PLUS ÉLÉMENTAIRE PETITE CHOSE !!"


Susaku se débâtit violemment en tentant de morde son maitre. Makoto le fixait froidement. La colère de l'hybride n'était pas justifiée, la sienne si. Susaku n'aurait pas du ramener quelqu'un dans son lit...


"Toi aussi t'es qu'un pauvre abruti !
Quand t'achète un neko c'est pour assouvir tes pulsions sur lui par
pour en faire une stupide décoration ne servant à rien. Comment t'es
censé vivre quand ton maître préfère ceux du sexe opposé au tien ?"


Le jeune homme serra les dents. Susaku n'avait pas a se justifier. Si il désirait un maitre qui "assouvisse ses pulsion sur ses esclaves, ça tenait du masochisme, et Le neko aurait pu tout à fait survivre sans faire l'amour quelques semaines. il présentait la chose comme un manque. Son maitre eut envie de le frapper de nouveau. Susaku lui avait demandé plus tôt dans la journée de pouvoir se trouver quelqu'un, et avait présenter la chose de façon platonique et romantique. Makoto n'aurait pas du accepter...

"Réponse, soit tu lui sautes dessus
contre son gré soit tu sautes tout ce que tu trouves à l'extérieur pour
pas lui faire de mal !! Et c'est ce que j'ai fait !! Maintenant ton
autorisation j'm'en branle complètement, et tu sais quoi, l'italien
c'était pas le premier de la journée mais le troisième !!"


s'en fut trop pour le jeune homme, Makoto envoya son pied dans les reins de susaku le retournant sur le ventre, l'une des plaies qui avait mit le plus de temps a guérir se rouvrit et laissa couler un filet écarlate au sol.

-T'EST UN PUTAIN D'OBSÉDÉ SUSAKU. SI JE T'AI AUTORISÉ TOUT A L'HEURE A TE TROUVER QUELQU'UN, C'EST JUSTEMENT POUR RÉGLER CE GENRE DE PROBLÈME. SI TU VOULAIS JUSTE TE FAIRE SAUTER T'AURAIS DU RESTER CHEZ LYCANTE... en fait, j'aurais jamais du t'adopter... tu ne m'a apporter que des ennuis depuis le début.

La voix du jeune homme c'était cassée à la fin de la phrase et il retint un autre coup de pied. La vue du sang du neko le ramena un peu à la réalité. peu importe ce qu'il avait fait, Makoto ne devait pas se comporter comme les anciens maitres de Susaku. Le jeune homme, prit la chaine des menottes en main, et le tira vers le haut, soulevant susaku du sol, luis le plaqua contre le mur doucement.

-... Fout le camp... arrête de me torturer Susaku... Arrête de revenir...


Makoto, le tira en arrière jusque dans le couloir et ouvrit ses menottes avant de le pousser vers l'escalier. Susaku tomba a genoux devant lui.

-... S'il te plait... Je ne pourrai pas supporter de te voir encore comme tout à l'heure...

Le jeune homme sentit de nouveau les larmes lui monter aux yeux, il n'arrivait plus à réfléchir correctement. Il fixa l'hybride au sol, le regard neutre, une pointe de tristesse dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Neko mâle
Neko mâle

Masculin

Nombre de messages : 296

Age : 31

Maître(sse) ou Neko? : T'as bien regardé mes oreilles ?

Avertissement :
0 / 50 / 5

Date d'inscription : 31/07/2009


MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ] Dim 4 Avr - 23:33

Susaku avait à peine terminé sa phrase qu'une violente douleur le projeta sur le ventre le pliant en deux lui coupant le souffle alors qu'un chaud filet écarlate se faisait sentir. Pour une raison qu'il refusait de s'avouer, le neko se sentait trahi par les réactions du jeune homme, après tout il était hétéro, quel mal y avait il à ce que son neko se fasse plaisir. L'instant d'après Makoto le plaquait au mur sans délicatesse mais sans réelle violence non plus avant de lancer.

"...Fout le camps... arrêtes de me torturer Susaku... arrêtes de revenir..."

Le torturer ? Cette fois c'est sur le neko ne comprenait rien à ce qu'il lui racontait, mais qu'importe, intérieurement l'hybride avait déja pour projet de partir pour de bon, vivre sans compagnon lui était insuportable et de nombreux autres personnes pourraient le satisfaire tant coté sexe que coté vie amoureuse.

Makoto l'avait tiré dans le couloir et jeté à genoux avant de murmurer l'air blessé.

"...S'il te plait... Je ne pourrais pas supporter de te voir encore comme tout à l'heure..."
"Pas besoin de me le dire c'était déja mon intention... De toute façon je comprend pas comment on peut rester avec un pauvre type comme toi de son plein gré..."

Susaku avait prononcé ses paroles avec une assurance déconcertante, une fausse assurance, les mots du jeune homme l'avait blessé mais était trop fier pour le montrer, avec difficulté il se releva et se retourna légèrement comme pour dire quelque chose mais rien ne sortie alors que lentement le neko, se dressant fièrement dans sa tenue d'Adam s'éloigna à pas lent.

Arrivé au niveau des escaliers, le neko marqua une pause regardant dans la direction du jeune homme, il était encore là, du moins c'est ce qu'il lui semblait. Qu'importe, cela ne le faisait plus réagir, sur la distance le félin avait enfoncer ses sentiments au fond, tout au fond de son esprit. Sur une cadence plus rapide, Susaku descendit les escaliers et passa la porte sans s'arréter une dernière fois. Pourtant sous la violente pluie battant le sol accompagné de tonnerre et d'éclair, le neko resta appuyé à la porte la tête basse des gouttes de lui ruisselant sur ses joues depuis ses yeux.

En un éclair, l'instinct naturel du neko avait reprit le dessus lui criant de fuir très loin sans s'arréter ni se retourner, ce qu'il fit. Quelques instants plus tard, le félin franchissait la grille sans voir le véhicule qui arrivait à vive allure. En l'espace d'une seconde, un choc violent, un vol plané, un aterrissage brutal par la tête provoquant l'inconsience du neko, une fleur écarlate qui s'épanouit lentement immédiatement délavé par le ruisselement de la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ]

Revenir en haut Aller en bas

Retour à la maison avec de la compagnie [Makoto][Yaoi PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Master :: Le RPG :: Quartier Ouest :: Villa de Makoto Agita-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com